Je n'en ai pas encore tout à fait fini avec Sigean ;-) Car en plus d'y avoir vu beaucoup de jolies choses, j'y ai été fort gâtée et je pense qu'il y a dans les cadeaux que j'ai reçus des idées à retenir. La spécialité sigeanaise tient en effet de la pochette surprise à la présentation raffinée et dont on découvre les éléments avec gourmandise.

Panier de cocagne

Michèle a composé un panier autour du pastel, cette plante cultivée dans le sud-ouest et qui donne des bleus vibrants. Jusqu'au jaune de la fleur de cocagne, rappelé sous la forme d'un pot de faïence ancien... de la pharmacie Bruant qui est, aujourd'hui encore, une institution de Dijon. Nous avons découvert le pastel il y a quelques années à Lectoure et nous nous sommes promis d'y faire teindre toiles et fils pour un futur ouvrage, car ces bleus sont vraiment fascinants.

panier de cocagne

Surprises cintrées

J'aime beaucoup l'idée d'Annie, qui accroche ses surprises sur un cintre vintage patiné en gris, avec des pinces à rideau anciennes : une bobine Herculex qui rejoindra le peloton du 7ème jour de l'avent, un cadre de dentelle au fuseau, une bobine de soie rouge, un ruban crème et un canevas délicatement peint que je mettrais bien en diagramme.

surprises cintrées

Brocante sur un plateau

Séverine a un talent particulier pour mettre en scène ce qu'elle appelle "des riens" et leur donner un air de cabinet de curiosités : une boîte marquetée remplie de belles images et de vieux rubans, une paire de chaussettes monogrammées, des tampons et de l'encre à marquer le linge, une ventouse à téton faisant office de globe sur une jolie présentation et un col cassé, caché dans une serviette resserrée en pochon par la grâce d'une simple ficelle passée dans les jours de son ourlet.

Séverine plateau

Séverine détails

C'est elle qui, dans le même esprit, a garni le présentoir que vous pouvez admirer dans la petite pièce transformée en atelier à l'occasion de l'exposition. Davantage de photos de cette réalisation inspirée dans la "Dominante grise" de Katie.

casier Séverine

Tic, tac, tic, tac : il vous reste encore une très grande semaine pour aller le voir en vrai !