Puisque la nuit l'emporte sur le jour en cette fin d'automne, je fais mon miel d'une jolie tradition : celle des quatre bougies de l'Avent.

On la doit au pasteur Johann Heinrich Wichern, qui l'inventa pour distraire les enfants en ce mois de décembre, si long et si court à la fois. Il fabriqua donc, en 1839, une couronne sur laquelle les petits impatients voyaient s'allumer chaque jour une nouvelle bougie, et un cierge plus imposant à chacun des quatre dimanches précédant Noël.

L'idée a perduré, se transformant en coutume, mais ne retenant finalement que les quatre bougies des dimanches. Et puis, comme c'est souvent le cas, on l'enjoliva ensuite de toutes sortes d'interprétations. Des quatre saisons aux quatre points cardinaux en passant, pour les catholiques, par quatre étapes avant la venue du messie, chacun s'approprie la couronne de l'Avent à son idée.

Qu'importe le sens symbolique qu'on leur donne… Ces bougies sont la lumière qui nous fait cruellement défaut ces temps-ci, alors je suis résolue à en profiter à fond tous ces prochains dimanches.

photophore 2

Aujourd'hui, mes quatre bougies se sont glissées dans des bocaux de récupération, habillés des belles dentelles de coton qu'on voyait dans le temps au bas des jupons. Il suffit de quelques chutes pour en faire le tour et c'est une fois de plus la preuve qu'il ne faut jamais rien jeter.

photophores 1

J'ai tortillé autour du col de chaque bocal un brin de fil de fer recuit qui sert de support à une lettre de Noël. J'avais déjà utilisé ce bel alphabet de l'enfant Jésus l'an dernier pour la guirlande de pampilles, mais je l'aime tellement que j'ai eu envie de le reprendre dans une version différente. J'ai transformé chaque lettre en découpis, aux ciseaux pour l'extérieur et au scalpel pour évider les intérieurs.

Une petite médaille cousue sur la dentelle pour parachever le tout, et voilà mes bougies prêtes à remplir leur office : semer le rêve et la douceur tout autour d'elles.

Si vous êtes abonnée aux billets du blog, vous trouverez dans votre messagerie ce Noël en bonne définition, à utiliser tel quel ou à traiter en découpis si vous le souhaitez.

Noël

Et puis si vous êtes à la recherche d'idées pour la mise en lumière de votre décor, n'oubliez pas que j'ai proposé, dans le livret de ce Noël concocté avec les amies italiennes, un projet de photophore en papier perforé habillé de perles. Vous y trouverez les schémas et les explications pour mener à bien le découpage.

 papier perforé Noël 2013