Pour ce Noël, j'ai eu envie de sortir à nouveau les santons qui n'ont pas pris l'air depuis plusieurs années. Je les ai accumulés lors de ma vie marseillaise : chaque mois de décembre, je descendais sur la Canebière pour la foire aux santons et j'augmentais le petit peuple de la crèche de quelques sujets supplémentaires. Je les choisissais bruts, ce qui m'a laissé le loisir de les peindre dans des teintes un peu sourdes, en fignolant les détails à mon idée.

Sortir les santons, d'accord... en revanche je ne voulais plus de la crèche traditionnelle, construite sur un fond de papier rocher. Trop encombrante, vaguement kitsch (oui, c'est comme ça, je suis sélective sur le kitsch ;-) et un peu sombre, justement parce que je n'ai pas tellement utilisé de couleurs vives pour habiller mon petit monde.

cr_che

Après avoir hésité sur les supports, j'ai bâti en hauteur en utilisant un présentoir de mercerie qui s'ouvre en accordéon. J'ai habillé chaque plateau d'un vieux drap de lin blanc pour éclairer un peu mes personnages, et j'ai limité les éléments de décor au strict minimum : juste  l'étoile pour guider ces nigauds de rois-mages et le blé de la Sainte-Barbe, sans lesquels il n'y a pas de crèche qui vaille. Quelques bougies tout de même, pour éclairer le tout et c'était bien suffisant... de toute manière, il n'y avait plus de place ;-)

cr_che_d_tails

Je vais peut-être finir par arriver à faire tout ce que je voulais dans les temps, au bout du compte ;-) Ah... les cadeaux à emballer, vite !

 cr_che_de_nuit