Puisque j'ai commencé avec les repose-cul en vous montrant le fauteuil de Babeth, voici ma production pour le même concours : j'étais partie d'un pliant de jardinier acheté chez Nature et Découvertes, habillé d'une pimpante toile enduite bayadère. J'ai simplement reproduit le patron d'origine dans du lin 16 fils, avec juste quelques aménagements sur les poches, et hop ! voilà un pliant de brodeuse !

pliant de brodeuse ensemble

Comme fil conducteur, j'ai exploité une de mes collections, celle des livres anciens sur les ouvrages de dames et l'apprentissage des travaux d'aiguilles. Je me replonge toujours avec délices dans ces vieux bouquins où l'on trouve certes de bonnes idées, mais pas seulement : ils sont également une source inépuisable de formulations savoureuses. J'adore le "Avoir soin de varier les travaux, la petite fille n'aime pas à faire toujours la même chose" ou encore la description maniaque de la manière d'enfiler une aiguille.

pliant_de_brodeuse_dessus

"L'aiguille (...) doit être (...) ni longue, ni courte, c'est-à-dire de moyenne longueur." Dis donc Emeline, tu ne serais pas payée au volume de texte pondu, par hasard ? ;-)

pliant_de_brodeuse_c_t_s

J'ai donc mêlé les textes issus de ces vieux manuels, illustrés par les points divers et variés qu'ils proposent de réaliser, que ce soient des points comptés, des jours ou des reprises. J'aime toujours autant le résultat mais je le regarde en me disant qu'aujourd'hui, j'aborderais la réalisation bien différemment. Probablement plus scrappée, moins rigide... D'ailleurs ça pourrait être amusant de recommencer l'exercice pas loin de dix après. C'est très faisable puisque tout est amovible (note pour plus tard : y repenser quand je serai en panne d'idées pour  m'occuper).

pliant_de_brodeuse_poches

Inutile de dire qu'aucun cul n'a jamais effleuré mon repose (surtout pas le mien !). C'est un peu le nid à poussière qui ne sert à rien, je ne l'utilise même pas en travailleuse (des fois que ça déforme le fond). Mais bon... je suis contente de l'avoir fait... et de l'avoir tout simplement. Les heureuses propriétaires de cartonnages brodés chichi pompon à usage purement décoratif me comprendront aisément ;-)