Mêmes lieux, deux artisans différents à vingt ans d'écart... la même mésaventure ! Un soir de la semaine dernière, je suis rentrée à la maison pour trouver mon parquet protégé avec un drap qui me semblait ne pas être tout à fait ordinaire. Je crois qu'en voyant ma tête, le peintre a tout de suite compris la menace qui le guettait ;-)

Drap

"Oui, je sais ce que tu vas me dire... c'est pas ma faute, c'est une dame chez qui j'ai travaillé qui me l'a donné..." OK, j'avoue : j'ai un peu surjoué la colère. Mais le forfait ne pouvait pas rester impuni : il n'est pas reparti avec son drap.

Drap détails

Seulement maintenant je suis bien embêtée car je ne vois pas trop ce que je peux en faire. Un tour en machine à laver, c'est sûr, et ensuite ? Si sauvetage il y a, il ne pourra être que très parcellaire. Mais il y a un monogramme bien brodé, un métrage assez conséquent de jours Venise très réguliers et encore solides. Alors il y a forcément une carte à jouer, j'en suis sure !