Voici un billet qui rebondit sur le précédent, car Babeth-Lili m'a signalé un article paru dans le dernier Campagne Décoration, consacré à Pietro Seminelli. Après avoir expérimenté les plis à l'occasion d'un projet de fin d'étude réalisé sur le thème de Madame Butterfly, cet architecte d'intérieur découvre les moules en kraft utilisés dans la haute-couture avec Gérard Lognon. Il continue alors d'exploiter les possibilités offertes par le travail sur le pli dans la décoration.

Seminelli plis

C'est tout à fait passionnant de l'écouter parler de son métier, expliquer par exemple comment la transparence donne au blanc les multiples valeurs de gris qui mettent en évidence la structure dégagée par les plis. Si vous allez sur son site, vous pourrez voir ses réalisations, mais également plusieurs vidéos dans lesquelles il évoque ses recherches, la transmission du savoir et aussi les voies qu'il explore pour renouveler cette technique traditionnelle.

Il travaille par exemple à la modélisation d'un fonds de moules anciens et à l'application des plis à d'autres matières que le tissu. Et c'est ainsi qu'il a développé ainsi avec l'entreprise de céramique Fauvel une collection de revêtements muraux d'exception.

Seminelli céramique

On n'en a pas fini avec les plis ;-) Je trouve ces jeux de transparence très séduisants et j'y réfléchis sérieusement pour des stores qui habilleraient ma fenêtre de cuisine. Si j'osais... je combinerais bien les plis avec des rangs de jours pour les fixer.