Vous rappelez-vous le marquoir de Noémie, la petite Iséroise qui avait brodé avec tant de soin pour sa maman ? Il était toujours dans son cadre noir Napoléon III. J'avais résolu de le laisser vivre dans sa baguette d'origine mais l'ensemble méritait un bon nettoyage. Sous le verre à bulles qui la protégeait, j'ai eu la chance de trouver une toile très propre et heureusement, car le nettoyage des fils de soie aurait certainement été un vrai casse-tête !

En revanche, j'ai eu en le retournant la surprise de découvrir les couleurs sorties de la boîte à ouvrages, et non pas dans la version fanée que l'ouvrage présente aujourd'hui.

Marquoir Noémie envers

La différence est spectaculaire : la lumière a véritablement avalé les pigments de ces beaux fils de soie. Les retrouver tels que Noémie les a travaillés m'a donné envie de mettre le marquoir en diagramme, je vais profiter de ce prochain week-end à rallonge pour le faire et vous le proposer.

Marquoir Noémie détail