Où l'on reparle du Rijksmuseum… c'est un tel vivier ! Je vous avais signalé il y a quatre ans l'exceptionnelle qualité avec laquelle le musée met ses œuvres à disposition, invitant même les créateurs à les détourner pour se les approprier sans réserve. Cette politique d'accès aux œuvres, pas si courante à l'époque, commence à faire des émules (bientôt la RMN ?) mais le Rijksmuseum pousse loin sa logique d'ouverture en organisant, pour la troisième fois, un challenge au slogan percutant : "Avec notre art, créez un nouvel art".

Allez voir, il y a des merveilles d'humour, de pureté, d'inventivité, de… tout en fait ;-) Voici une sélection, forcément très subjective, et qui écarte beaucoup d'autres créations que j'ai adorées.

Jessie Hall - Karl BlossfeldtJessie Hall - Karl Blossfeldt

Justine Tjallinks - Jean-Etienne LiotardJustine Tjallinks - Jean-Etienne Liotard

Linda Delis - La laitièreLinda Delis - Johannes Vermeer

Maya Prokhorova - George Hendrik BreitnerMaya Prokhorova - George Hendrik Breitner

Oliver Watson - RembrandtOliver Watson - Rembrandt

Vera Uspenskaia - Johannes VermeerVera Uspenskaia - Johannes Vermeer

Évidemment je me suis attardée sur la proposition de Jeannet Leendertsennet, retenue dans le top 30 du Rijksmuseum et inspirée d'un reprisoir de 1837.

Reprisoir 1837

Elle met en valeur ces belles reprises anciennes en les réinterprétant sur des supports modernes souvent inattendus. Le raccommodage, qui s'est toujours voulu utilitaire et discret, devient alors un ornement supplémentaire sur lequel l'oeil se focalise.

Reprise beige

Reprise bleue

Reprise kaki

Reprise tricot

J'ai donc découvert par la même occasion que le Rijksmuseum détenait aussi dans ses collections des ouvrages de jeunes filles : je n'avais jamais eu l'idée de venir les traquer là. Et comme la définition des numérisations est aussi excellente que pour les oeuvres des "arts nobles", inutile de vous dire qu'il y a là matière à piocher, encore et encore, de quoi agrémenter nos travaux d'aiguilles.

Reprisoir 1774

Reprisoir 1779

Car il n'y a pas que des reprisoirs. Un farfouillage en règle dans les collections vous emmènera aussi vers des marquoirs et des échantillons de frises parmi lesquels vous n'aurez aucun mal à extraire les motifs qui vous plaisent. Un dernier exemple, avec cette étude de points datant de 1907 :

Travail d'étude 1907

Aujourd'hui c'est soleil, tant pis ;-) Mais voilà de l'occupation pour tout un prochain dimanche de grisaille !