La dernière fois, j'ai joué avec la serpentine ; pour ce numéro d'automne, je puise à pleines mains dans la boîte à boutons. C'est toujours une manière de mettre en valeur la mercerie que nous aimons tant, celle de tous les jours. Car ils sont presque ordinaires, ces boutons de nacre qu'on trouve à la ceinture des jupons, au dos des taies d'oreiller, au cou des brassières des bébés et au devant des tabliers des écoliers.

Plus exactement ils étaient presque ordinaires mais prennent un petit air de luxe tant ils sont recherchés aujourd'hui. Ils sont donc les briques avec lesquelles je bâtis ma maison, abritée sous ses fleurs en parapluie.

Maison aux boutons

Si vous avez impérativement besoin d'un tableau pour accrocher vos clés... vous trouverez toutes les explications pour réaliser celui-ci dans le numéro 4 des Broderies de Marie & cie qui vient juste de paraître.

Pour ma part, deux projets m'ont particulièrement attirée dans ce numéro 4 : la broderie blanche, toujours si raffinée, proposée par Sylvie Lezziero et dont la première partie était parue dans le numéro précédent ;

Sylvie Lezziero

et les craquants écureuils créés par Mayuka Morimoto.

Mayuka Morimoto

Ces projets sont expliqués bien en détail, n'est-ce pas le moment de se confronter à de nouvelles techniques ?