Une fois encore, j'ai saisi l'occasion de marier  mes envies de bricolage et la recherche généalogique. Quand on aime que la broderie raconte une histoire, y a-t-il plus beau projet que de coucher nos ancêtres sur le tissu ?

Ici le bonus était, par-dessus le marché, de réaliser (enfin !) un objet utile car il me fallait un classeur pour ranger une généalogie conduisant, en cinq générations, jusqu'aux années de la Révolution. Une branche maternelle tout entière située dans le département de l'Isère, une branche paternelle circonscrite à la Saône-et-Loire : je ne suis pas allée bien loin pour chercher mon thème.

Classeur 1

Classeur 2

Je décidais donc de consacrer chacun des deux plats de mon classeur à un département, qui arriverait en cortège avec tous ses villages et ses villes. Je m'embourbais un peu dans un classique ouvrage au point de croix qui m'ennuyait à l'avance, quand Babeth me souffla l'idée d'étiquettes imprimées au nom des lieux. Ce n'est pas le premier projet qui prend un tour inattendu après le papotage du samedi autour du thé à la menthe :-)

Classeur Isère 1

Classeur Saône-et-Loire 1

J'ai choisi pour le fond un tissu évoquant les finettes qu'aimaient les grand-mères des années 30 pour leurs corsages de demi-saison. J'ai imprimé sur du drap ancien bien glacé les noms des villages avec une police écolier ; elle s'imposait pour la généalogie d'une institutrice amoureuse de l'école. Puis j'ai thermocollé les étiquettes avec de la Vlieseline® double face et j'ai relié les villages par des routes tracées au point avant.

Il ne restait plus qu'à animer le bord des chemins avec les maisons groupées en hameaux, l'église, la grange, le petit cimetière, les bouquets d'arbres... tous ces endroits qui constituaient le paysage quotidien de nos ancêtres.

Classeur détail 1

Classeur détail 2

Classeur détail 3

Classeur détail 4

Après avoir cartonné le classeur, j'ai terminé en appliquant de chaque côté une carte postale ancienne choisie pour les souvenirs qu'elle évoquait... et le tour était joué !