C'est reparti pour le chauffage et les chaussettes, il était donc temps de penser à l'écharpe, indispensable contre les vents coulis. Après avoir perdu un peu de temps à régler un problème technique de finition, je suis parée avec cette chose qui tournicote ; elle me plaît bien malgré son côté chichiteux :-)

Echarpe qui tournicote

Je n'ai pas encore attaqué mon stock de luxe, je l'ai tricotée avec le mérinos bien classique qui me restait après Oakberry. Elle est tout au point endroit pour être réversible... et aussi parce que c'est plus rapide !

Ce sont des rangs raccourcis qui donnent l'effet de volant froncé de chaque côté d'une bande centrale et qui, au bout du compte, font tourbillonner l'écharpe.

Echarpe à plat

Comme j'avais bien aimé les glands plombant le châle de Carol Sunday, j"ai reproduit cet effet-là en ajoutant des boules tricotées à chaque pointe.

Ça vous tente ? Je ne crois pas qu'elle soit trop difficile à tricoter, c'est juste pénible pour retomber sur ses pieds quand on doit démonter parce qu'on s'est trompée ou qu'on a lâché une maille. Ceci dit, les petits défauts se noient dans la masse et j'avoue avoir laissé passer un ou deux jours mal placés...

Je vous propose de distribuer les explications aux abonnées. Si vous êtes intéressée, vérifiez bien dans votre abonnement que vous n'avez pas décoché "Recevoir les newsletters envoyées par ce blog". Je ne sais pas trop pourquoi, vous êtes encore pas mal dans ce cas...