Après les plans du cadastre, pouvait-on rêver mieux que de broder un village ? J'imagine d'ailleurs très bien ces maisons combinées avec les lignes des plans... C'est un round robin qui date déjà un tantinet mais chaque fois que j'ai l'occasion de le voir chez mon amie Babeth, je ne me lasse pas de l'admirer, encore et encore (et de la jalouser, aussi...) (un tout petit peu :-)

RR Babeth

Comment savoir ce qui fait la grâce particulière d'un ouvrage collectif ? Ici je crois qu'on peut dire, sans hésitation : la volonté d'un groupe d'amies de construire une aventure commune. Aucune n'a réalisé dans son coin ce qu'elle avait arrêté dès le début, en oubliant de se préoccuper des précédentes. Chacune a eu à coeur de s'inscrire dans une continuité.

Voilà ce qui fait la grâce particulière de ce round robin là : ce ne sont pas des maisons qui ont été brodées, mais un véritable village qui s'est construit, petit à petit, à chaque relais d'aiguille.

RR_Babeth_D_tails

La toile de Babeth était accompagnée par un carnet dans lequel chaque brodeuse a fixé son épisode, photos à l'appui. C'est l'idée incontournable qui permet aujourd'hui, plus de quinze ans après, de revivre tous ces bons moments. On y lit les doutes, les hésitations, et par-dessus tout le plaisir de participer à cette aventure.

RR_Babeth_carnet

Ce carnet était destiné au départ à faire circuler les consignes de Babeth, peu contraignantes au demeurant : broder une maison et son environnement, ses initiales, le nom de sa commune ; de temps en temps un alphabet ; ne pas hésiter à s'affranchir des cases bâties sur la toile pour envahir ses voisines ; plutôt des teintes fanées.

Voilà, c'est tout. Babeth a lancé sa toile en brodant la maison qui se trouve en haut à gauche... pour, deux ans après, recevoir la merveille qu'elle n'aurait pas imaginée dans ses rêves les plus fous.

RR_Babeth_consignes

Pas un point à ajouter, pas un point à retirer. Un équilibre fragile construit à chaque changement de mains. Des maisons disparates au reflet de leurs habitantes, mais voisines et amies. Une circulation dans le village dessinée petit à petit, parmi une végétation luxuriante et discrète. Des personnages et des animaux invités à la fête pour donner vie à l'ensemble. Des couleurs à foison et toutes en harmonie...

Un certain art de vivre en somme, le bonheur d'avoir un toit, une vision joyeuse de la vie avec les autres.