Je suppose que je n'étonnerai personne en redisant mon attachement aux ouvrages d'apprentissage et, parmi eux, ma tendresse toute particulière pour les cahiers de couture. Je sauve avec dévotion tous ceux qui me passent à portée de main et les vilains méritent mon attention autant que les jolis.

Je vous propose donc pour cette période de vacances une série essentiellement photographique car je ne sais rien des fillettes qui ont réalisé ces cahiers. Mais il me semblait injuste de ne pas les sortir de l'ombre. Au fil des pages, on devine parfaitement la douce ou l'impatiente,  l'amoureuse de la couture ou celle qui la déteste, la soigneuse ou la brouillon...

Pour ce premier cahier, nous n'aurons qu'un renseignement : il a été réalisé pendant l'année scolaire 1934-1935, pas si loin de nous, dans le fond. Mois après mois, la petite a fourni sa pièce, notée plus ou moins largement par la maîtresse. Parfois je l'ai trouvée juste, parfois un peu sévère :-)

1-couverture

2-octobre

Ourlets simple et à jour, coutures plate et rabattue (10 x 10 cm)

3-novembre

Petits plis et jours échelle (19 x 8 cm)

4-décembre

Coutures de toutes sortes (17 x 14 cm)

5-janvier

Plis religieuse (8 x 16 cm)

6-février

Petit tablier d'exercice avec bride, pose de bouton et jours croisés (12 x 12 cm)

8-mars

Marque et lettre au point de tige, points de chausson et de feston (13 x 7 cm)

7-mars

Brides et boutonnières (12 x 9 cm)

9-avril

Boutonnières, oeillets, pièces d'angle et reprises (14 x 13 cm)

Bravo, petite F... ou petite VP ? Tes pièces sont finement travaillées, elles ont dû te demander de la constance et pas mal d'efforts. Et on imagine combien tu as dû pester sur les reprises si laborieuses de ta fin d'année, en rêvant de t'échapper à travers prés !