Voilà ce que c'est que de proposer un pari pour me forcer à terminer mes ouvrages en cours... il faut finir par le tenir ! Et quand je parle d'ouvrages en cours, je devrais plutôt dire en souffrance, et pour certains depuis bien longtemps. Vous savez toutes ce que c'est, j'imagine ? Parmi ces bricolages abandonnés, il y en a que je n'aime plus tant que ça et que je ne reprendrai pas. Mais d'autres me tiennent à coeur et ceux-là, je dois me mettre un coup de pied bien placé pour en venir à bout :-) Je vais donc essayer de tenir le rythme d'en terminer un par mois, encore que ça risque d'être un peu ambitieux pour certains. Je verrai bien...

Dans mes EnCoursAFinir, voici donc le premier : un nécessaire de couture précieux, inspiré d'une boîte vue sur  Ebay il y a quelques années. Nous l'avions choisie comme thème pour notre session de cartonnage de ce printemps.

Boîte Ebay

Presque terminé au moment de quitter l'Auvergne... presque, et laissé en plan depuis, simplement parce que je n'avais pas sous la main les petits outils que je voulais inclure à l'intérieur. Nous avions passé pas mal de temps à cogiter pour savoir comment construire le corps de la boîte, en partant des seules photos dont nous disposions pour modèle. Et mine de rien, ce tout petit bricolage s'était révélé un peu technique à concevoir puis ensuite à réaliser pour obtenir de jolies finitions.

Boîte fermée

Il avait fallu calculer des proportions harmonieuses à partir du bébé Petitcollin choisi comme vedette, finasser pour réaliser de jolis arrondis malgré l'absence de base, déterminer le jeu à laisser pour que les portes coïncident exactement à la fermeture, faire finalement l'impasse sur les angles courbés du dessus... Ce sont toutes ces mises au point qui font le plaisir des sauts dans l'inconnu.

Poupon dedans

Encore un joli nid à poussière qui ne sert à rien, à part à se faire plaisir au moment de le réaliser, ce qui n'est quand même pas rien. Mais je peux dire la même chose de quasiment tous mes cartonnages... et puis au moins, maintenant, j'ai une poupée vaudou :-)

Poupon dehors

Un poupon, plus exactement, facile à trouver en brocante car ces poupées folkloriques ne sont plus très en vogue. Rappelez-vous, j'en avais déjà utilisé une pour la boîte de Jeanne. Après avoir été débarrassé de ses habits, mon baigneur était parfait pour le projet. Pour vous donner une idée des (petites) proportions, le pique-aiguilles mesure 9 centimètres de haut.

Poupon détail

Et vous, avez-vous des ouvrages abandonnés ? Et toi, copine, as-tu fini ton ouvrage de novembre ?