Bien sûr que la mercerie fait partie de nos achats fétiches ! Choisir amoureusement les fils, les aiguilles, les boutons et tout ce qui va nous permettre de donner forme dans la réalité à l'idée qu'on a en tête, voilà qui peut nous prendre des heures. Impossible de le nier au lendemain de l'Aiguille en Fête où tant d'amoureuses du textile ont frétillé, pendant quatre jours, parmi les plus séduisantes des fournitures.

Alors la mercerie, quoi de plus important dans nos préoccupations ? Pas pour tout le monde :-) Je m'amuse toujours de ces publicités qui prennent prétexte d'objets usuels, indispensable à la couturière ou à la brodeuse, pour vendre leur petite salade. Le plus souvent, bien sûr, ce sont les aiguilles, faciles à conditionner à plat ou même à ajouter à n'importe quel autre produit, qui servent de support à ce détournement.

Et les exemples ne manquent pas, parfois sur la base des partenariats les plus improbables ! Évidemment ils concernent le plus souvent le panier de la ménagère, la cible de tous les désirs de publicitaires et la plus prompte à se laisser hameçonner par les accessoires de couture.

Les aiguilles sont par exemple associées à des produits alimentaires. Au Japon, avec des sodas fruités...

Bireley's

Aux États-Unis, avec le thé anglais...

Lipton tea extérieur

Lipton tea intérieur

Encore aux États-Unis pour cette entreprise du Minnesota qui vante ses remèdes et ses levures...

Watkins extérieur

Watkins intérieur

Et toujours aux États-Unis, c'est Worcester qui met en avant son sel...

Worcester salt

Éternellement dans les préoccupations de la ménagère, nos aiguilles s'attaquent également au frotti-frotta avec le cirage et l'encaustique...

Sidol extérieur

Sidol intérieur

... mais aussi au chauffage, avec le charbon.

Coke extérieur

Coke intérieur

Cette fois-ci en trois dimensions, ces cousettes vues sur Ebay exploitent également le thème du chauffage mais comme elles sont un peu plus récentes, elles sacrifient au progrès et sont passées au gaz...

Cousette Primagaz

Cousette chauffage gaz

Ou à l'électricité ! Merci à Marie Filofil qui m'envoie cette photo de sa cousette, nous pouvons ainsi constater le recyclage d'un objet unique pour deux produits, mais toujours dans la même veine :-) Nous avons oublié ça avec le passage à la concurrence d'ailleurs, mais à l'époque électricité et gaz, il me semble ça devait être la même société.

Cousette confort électrique

Et puisque les temps ont changé, bien des ménagères sont devenues des dactylos aux doigts virevoltants...

Cousette Korès

J'ai gardé pour la fin mon association préférée, qui ne figure dans mes collections que sous la forme d'une chromo vantant de la chicorée. Elle ouvre tant de perspectives... Car la maison Lervilles, qui commercialise donc moka et chicorées, est "la seule dont les produits soient recommandés par le Docteur !", ce qui n'est pas rien :-)

Monsieur Lervilles, qui dédaigne les emballages luxueux même avec de jolies images, préfère en bon Lillois offrir aux acheteuses de sa chicorée du fil Au Patriote, des épingles ou des aiguilles. La providence des couturières !

J'avoue que j'aimerais bien dégotter de ces petits tubes donnés en prime et qui renfermaient nos précieuses fournitures...

Lervilles recto

Lervilles verso