Puisque nous avons bien progressé dans l'aventure, nous pouvons nous lancer dans le vélo sans petites roues : adieu le confort de la broderie, bonjour les routes aventureuses de la couture :-) Encore que, vous le verrez, nous n'avons pas totalement boudé notre broderie : il y a toujours moyen d'en semer ici ou là.

Avril 2019

Pour parler franc, nous nous demandions un peu ce que nous allions pouvoir pondre sur ce nouveau thème. Mais comme toujours, pour peu qu'on se donne la peine de creuser un sujet, des pistes étonnantes s'ouvrent à nous. Cette fois-ci, non seulement nous avons trouvé de quoi remplir largement notre page, mais surtout nous avons découvert et testé de belles idées de finitions pour nos ouvrages.

Ourlets et bordures donc : nous sommes parties des plus simples et évidents, l'ourlet piqué ou fixé au point de côté, jusqu'aux expérimentations un peu hasardeuses comme les jolies bordures au point de boutonnière. Pour cette dernière technique issue de la broderie Hedebo, nous nous sommes appuyées sur ces livres, dans lesquels Ayako Otsuka propose plusieurs pas-à-pas bien illustrés dans le domaine de la broderie blanche.

Ayako Otsuka

Mon exercice

J'ai détaillé mes échantillons dans une vieille chemise de jour qui n'était pas trop usée. Guidée par le format de ma page, je me suis fixé une largeur de dix centimètres pour chaque morceau, pour des hauteurs variant de trois à cinq centimètres. J'étais d'autant plus résolue à tenir cette fois-ci dans une page unique que je ne voyais déjà pas bien comment j'allais parvenir à la remplir.

Damned, encore raté ! Il faut dire que j'ai été bavarde : ma seconde page contient surtout du texte et peu de travail à l'aiguille.

Sylvaine ourlets

L'idée de Minouche avec la jolie frise dessinée en blanc par Babeth me trottait dans la tête. Elle me rappelait tellement l'album photo commencé par mon père pour ma naissance... comment n'y avais-je pas pensé moi-même ?

Album papa

Vous voyez bien que je ne pouvais pas passer à côté de ma page d'écriture en blanc ! Elle m'a servi principalement à commenter les exercices disposés à droite en énumérant leurs intitulés.

Sylvaine ourlets explications

Pour ma page d'échantillons, j'ai réalisé une présentation similaire aux anciens dépliants des représentants dont je vous ai montré un exemple dans ce billet consacré à la maison Burkard. Je les ai disposés sur des bandes d'un vieux papier à sucre bleu, plus clair que mon fond de page ; puis j'ai fait les propretés, de chaque côté, avec des bandelettes de papier doré embossé d'une frise de fleurettes.

Sylvaine ourlets échantillons

J'ai complété ma page de commentaires avec une photo sur papier cernée par un double rang de coquilles au crochet. C'est encore un exemple de bordure, vous voyez que j'ai abordé le thème au sens large. J'ai également ajouté deux exemples des ourlets basiques réalisés au fil rouge, pour que la manière de faire soit plus visible ; cette présentation m'a semblé bien correspondre à l'esprit du cahier d'apprentissage.

Sylvaine ourlets détail 1

Et pour finir, je vous montre un détail du montage réalisé pour ma page d'exercices : des petites bordures de dentelles, cette fois, rapportées ou exécutées au crochet.

Sylvaine ourlets détail 2

Mes présentations deviennent de plus en plus disparates au fil des pages ; il n'y a finalement aucune cohérence d'un mois à l'autre et ce petit côté foutraque me convient assez car il me permet d'aborder chaque nouvel exercice sans trop m'encombrer d'un carcan. Mais c'est un peu la voie de la facilité et quand je me balade dans la galerie du cahier, j'envie tout de même celles qui réussissent à dérouler leur fil conducteur d'une page à l'autre.

L'exercice de Babeth

Une fois de plus, nous nous sommes étonnées avec bonheur de voir comme nos pages étaient finalement si différentes alors que nous avons tant de goûts en commun et que nous partageons une grande partie de nos sources d'inspiration.

Babeth Ourlets

Pour celles qui redoutaient de devoir explorer d'autres territoires que le point de croix, vous remarquerez que même sur cette thématique très couture, il y a encore moyen de pas mal utiliser la marque et les lettres.

Babeth couture

Il y a aussi moyen de se défouler en affichant des commentaires sans équivoque :-) Celui-ci me fait penser à un message brodé sur un vieil abécédaire ; je n'ai jamais retrouvé la source (Régine Deforges ?) mais il est resté gravé dans ma mémoire : "x a brodé ceci et en a haï chaque point". Sans afficher la même détestation, peut-être juste en traînant un peu les pieds, ces petites alsaciennes me l'ont cependant irrésistiblement rappelé.

Babeth détail 1

Babeth a de nouveau trouvé la formule pour optimiser la place disponible dans sa page. Sur chaque rectangle de ses échantillons, qui mesurent 8 centimètres sur 5, elle s'est débrouillée pour caser le plus souvent deux exemples d'ourlets et deux exemples de bordures !

Babeth détail 2

Elle a utilisé le lin 16 fils de Permin, bien sec et aéré. Il est léger à travailler et met toujours en valeur les ouvrages délicats ; il est notre préféré dans toutes les situations. Et bien sûr elle est restée dans les rouges et bleus de son thème alsacien, avec ici ou là une petite touche de fil bis.

Babeth détail 3

J'espère que vous ne vous laisserez pas intimider par ce thème qui vire résolument vers la couture. Peut-être le savez-vous depuis longtemps, peut-être l'avez-vous réalisé avec les étapes précédentes : il y a de l'intérêt à s'écarter un peu de sa zone de confort.

Alors je compte voir autant de pages cette fois-ci que les mois passés :-) Pour aider celles qui ont embarqué dans le projet, je vous ferai passer dans la journée de la documentation par mail.

En mai, on relâchera un peu la pression : tricot. Si vous n'avez jamais (vraiment ?) tricoté, un carré au point de mousse sera déjà une victoire :-) Puis on passe aux jours fin juin, et aux reprises fin juillet, avant deux mois de pause.

La galerie de vos ouvrages

Je crois que je n'ai pas fini de me répéter : je suis toujours scotchée par les photos de vos réalisations. Nous pensions à ce cahier depuis longtemps ; et si nous avons pris le parti de nous lancer via le blog, c'est pour nous mettre la pression et nous obliger à avancer. Mais je n'aurais pas parié cher sur le succès de l'opération : trop bizarre, pas assez de directives, trop loin du point de croix...

Or non seulement nous avançons à vingt-sept mais de surcroît, j'adore la liberté dont vous faites preuve dans vos réalisations. Quel que soit le dimensionnement choisi pour votre investissement, le charme et la créativité sont toujours au rendez-vous et c'est bien ce plaisir-là que je suis heureuse de ressentir. Bref je ne regrette pas un instant d'avoir lancé cet ouvrage :-)

Les blogs qui suivent l'aventure

N'hésitez pas à me rappeler à l'ordre si vous avez publié sur l'étape des points bouclés et que je suis passée à côté...

Chez Élisa

Brodibidouillages et compagnie

L'Arbracigogne

Aux deux boîtes à ouvrages

Les bricoles de Dame Uranie

Tous les billets sur le cahier