Voici déjà la cinquième étape de notre cahier d'exercices, la moitié du chemin ! A dire vrai, depuis six mois nous tournons en boucle sur la confection de nos pages, ce qui nous distrait de tout le reste : terminée la généalogie, terminées les recherches et les lectures sans fin, terminé le temps passé à traînailler ; en Bourgogne, on dit gueumer, mais je suis sure que vous avez chacune votre mot :-)

J'allais dire : terminés les autres bricolages, le cartonnage, le tricot mais j'aurais doublement tort. D'abord je vois s'annoncer une balade en Auvergne où le cartonnage sera forcément au rendez-vous ; et puis notre page du mois est tout justement consacrée... au tricot !

Tout de même, le temps se rétrécit singulièrement depuis novembre dernier ; nous nous offrons donc un petit aménagement dans l'organisation de notre calendrier. Nous avions prévu de ne pas faire de livraison en août ni en septembre ; en réalité je m'abstiendrai de publier en septembre seulement et j'en profite lâchement pour étirer de quinze jours les deux thèmes qui précèdent.

L'ordre des travaux ne change pas, mais le nouveau calendrier des publications sur le blog est fixé ainsi :

  • 14 juillet : les jours,
  • 1er septembre : les reprises.

Comme prévu, pas de publication fin septembre pour cause de blog en pause, puis voici les trois thèmes que nous vous proposons d'explorer pour la suite de la série :

  • 27 octobre : crochet,
  • 24 novembre : tapisserie,
  • 29 décembre : fronces et smocks.

Nous  terminerons donc l'année avec les dix thèmes prévus, mais en nous accordant un peu de souplesse pour les deux prochaines livraisons. Ouf :-)

La galerie de vos cahiers

De nouvelles participantes se joignent au projet et c'est un grand plaisir de les accueillir. N'hésitez pas, la porte reste ouverte sans délai imposé. Et j'avoue avoir ressenti comme une petite victoire le fait que plusieurs d'entre vous n'aient pas lâché l'affaire sur l'exercice des ourlets et bordures, avec toujours des idées étonnantes qui me mettent en joie.

Ourlets Brigitte EBrigitte E

Ourlets Caroline D JoMickCaroline D et JoMick

Ourlets Chantal TChantal T

Ourlets Christine CChristine C

Ourlets Marie-Paule QMarie Paule Q

Ourlets Odile B 08Odile B

Ourlets Odile MOdile M

Ourlets Roselyne TRoselyne T

Est-ce qu'une telle liberté et une telle diversité ne vous font pas envie ? Chaque cahier est un petit trésor et je crois que nous ressentons toutes la même chose : nous contemplons avec fierté le travail déjà accompli ces derniers mois. Et le plaisir n'est pas près d'être terminé...

Nos ressources pour le tricot

Tricot donc, pour cette fois-ci. Le thème s'annonçait simple au départ mais évidemment c'est toujours trompeur : pour nos esprits tordus, l'arrivée fut un peu plus sportive. Finalement nous avons rendu notre copie avant-hier, c'est dire si nous travaillons sans filet -)

Pour une fois, je n'ai pas  pioché dans ma documentation ancienne, je ne vous ferai donc pas passer de ressources complémentaires. Mais vous pouvez toujours aller fureter sur Antique Pattern Library qui recèle des pépites aussi au tricot. Si vous êtes en délicatesse avec la belle langue anglaise, vous ne serez pas en peine de trouver des lexiques qui vous aideront.

Les tricoteuses le savent : plus encore que dans les autres domaines, les ressources contemporaines en ligne sont tout bonnement étourdissantes dans celui de la maille. Je me limiterai à vous signaler cette bibliothèque de jolis points qui n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan des possibilités. Bien sûr, n'hésitez pas à partager vos adresses favorites en les signalant dans les commentaires.

Côté livres, voici les chouchous de nos bibliothèques et qui nous ont abondamment servi pour nos exercices :

Babeth livresLes livres préférés de Babeth

Pour Babeth, deux ouvrages collectifs, tout d'abord : L'art du tricot aux éditions des Trois Suisses, que sa Maman utilisait déjà, et 400 points de tricot aux éditions Marie Claire ; puis 104 motifs ajourés au tricot de Kotomi Hayashi.

Sylvaine livresMes livres préférés

Mes deux incontournables depuis longtemps : Le tricot en 300 points de Karen Hemingway et Aran knitting d'Alice Starmore. Sur les conseils d'Odile, j'y ai ajouté plus récemment Knitting ganseys de Beth Brown-Reinsel, très utile pour s'atteler à construire ses propres modèles.

L'exercice de Babeth

Quel que soit le thème, la malicieuse parvient toujours à glisser du point de marque dans son exercice. Cette fois encore, Babeth a choisi de présenter son travail sous forme d'échantillons ordonnés dans des cases tracées sur la toile de fond ; c'est encore plus charmant appliqué au tricot. 

Babeth page tricot

Pour exécuter ses Jolis points de tricot, elle a monté les quatre brins de la laine Saint-Pierre sur des aiguilles de 2 millimètres. J'aime les coloris à la fois bariolés et doux de ce fil, détourné de son usage initial qui est le raccommodage. Ils sont joliment variés et, si éloignés soient-ils les uns des autres, aucun ne jure avec son voisin.

Babeth page tricot haut

Elle a réalisé un montage parfait en appliquant chaque échantillon sur sa toile de fond par un grafting cousu à la fois en haut et en bas ; pour parvenir à ce résultat, chaque carré a été démarré sur un montage perdu, ensuite détricoté pour récupérer les mailles.

Babeth page tricot bas

Après avoir obtenu un échantillon avec des mailles libres en haut et en bas, elle a finalement détourné, pour l'appliquer à la couture, la méthode qu'on utilise pour assembler deux pièces de tricot entre elles.

Babeth jolis points

C'est beau, c'est beau, c'est beau, j'adore le résultat ! Parce que ce n'est pas facile de se rendre compte d'après les seules photos, je vous rappelle que son format de page fait 35 centimètres de haut sur 25 de large.

Mon exercice

Je n'ai pas été téméraire et je suis restée dans les deux techniques que j'aime par-dessus tout : le tricot irlandais et le tricot ajouré. Mais en étudiant le sujet d'un peu plus près, j'ai quand même encore découvert quelques manières de faire, ce qui confirme que l'apprentissage n'est jamais fini.

Sylvaine tricot

J'ai posé sur ma page de gauche un pull en miniature reprenant les techniques de tricot des îles d'Aran ; je l'ai construit en reprenant des motifs inclus dans le livre d'Alice Starmore dont je vous ai parlé plus haut. C'est bien simple, dès qu'une troisième aiguille entre dans la danse, je me régale :-)

Il est tricoté en Merino 400 Lace de Lang sur des aiguilles de 1,5 millimètres, et 1 millimètre pour les côtes. Sur le principe, il est bâti exactement comme un pull grandeur nature avec des montages en grafting et une encolure sur mailles relevées ; seulement, le corps mesure 21 centimètres de haut sur 16 de large.

Sylvaine tricot d'Aran

Je ne pouvais pas manquer, à cette occasion, d'adresser un tendre clin d'oeil à nos deux grands-tantes et marraines ; elles ont habillé notre enfance de douceur à coup de tricots déclinés sur tous les modèles et dans toutes les matières, afin que nous soyons couverts d'un bout à l'autre de l'année. Les deux frangines se répartissaient très bien le travail : la plus âgée, en bonne logique ma marraine puisque j'étais la première née, tricotait inlassablement le tout droit et la plus jeune, qui était la marraine de mon petit frère, prenait le relais dès que ça se compliquait un peu.

Sylvaine Aran détail

Quelles vedettes nous fûmes, dans le bac à sable de notre HLM, cette année-là dédiée au tricot marin ! Car tous les enfants n'avaient pas, comme nous, la chance d'avoir des tatas-marraines véritables speedy gonzales de l'aiguille à tricoter :-) Et si je parcours l'album de la famille, il est bien difficile de trouver une photo où nous ne sommes pas vêtus des oeuvres réalisées, à quatre mains, par la tata-vieille et la tata-jeune.

Sylvaine dentelle

Pour ma page de droite, je me suis ralliée à une classique présentation en bandes de points façonnés divers et variés. Si ce genre de travail vous intéresse, je vous signale ici et une intéressante analyse et reproduction d'un ancien rouleau d'exercice conservé au Stedelijk museum d'Amsterdam.

Sylvaine dentelle détail

J'ai tricoté mes bandes d'échantillons sur des aiguilles de 1 millimètres en Relais 12 de Phildar, un coton d'Egypte à la fois sec et doux dont je crains bien qu'il ne se fasse plus. Les motifs sont séparés par des bandes de trous-trous, à travers lesquels est passé un ancien lacet de soie dans des dégradés de bleus. 

Les blogs qui suivent l'aventure

Comme d'habitude, je termine en vous signalant les blogs des brodeuses qui ont publié leur quatrième étape. Entrez dans leur univers, c'est un bonheur de lire l'histoire qui se cache derrière leurs exercices et leur implication à dérouler le fil de leur argument. Et si j'en ai oublié, surtout dites-le moi dans les commentaires pour que je les ajoute ici.

Brodibidouillages et compagnie

L'Arbracigogne

Aux deux boîtes à ouvrages

Les bricoles de Dame Uranie

Tous les billets sur le cahier