Suite de la série des cahiers de vacances 2019 avec la question existentielle du jour : frères Gompel, qui êtes-vous donc ?

Gompel Frères

J'ai eu beau éplucher toutes mes couvertures, elles ne m'ont livré aucun indice permettant d'identifier ces insaisissables. Tout juste consentent-il à nous livrer sur le premier plat une raison sociale, Gompel frères, et en pied de page un avertissement vaguement menaçant. Mais à part ça... Dans quelle activité exerçaient-ils ? A quelle période ? Où ? Les indices sont faibles mais il faudra bien s'en contenter.

Propriété des éditeurs

J'explore donc une première hypothèse avancée sur Internet : celle de trois frères, Gustave, Alfred et Adolphe qui fondent en 1880 leur société Gompel Frères, rapidement transformée trois ans après en Gompel et cie, avec une activité principalement développée autour des tissus, toiles et cotonnades. Sur cette première base, ils lancent en 1898 leur chaîne de grands magasins, Aux Dames de France, surtout implantés dans le sud de la France.

C'est une piste qui me séduit, car j'ai connu, dans mes premières années marseillaises, ce grand magasin des Dames de France avant son rachat par les Galeries Lafayette en 1985... Avant la standardisation d'une offre tristounette qui fait que désormais, on trouve les mêmes produits dans toutes les succursales d'une chaîne.

Dames de France Marseille

Les trois frères Gompel auraient donc utilisé nos modèles de broderie comme primes publicitaires pour promouvoir leurs magasins ? Il faudra tout de même creuser plus loin, me semble-t-il ; soit pour trouver des éléments confirmant cette thèse, soit pour en dégager une autre. Car s'il s'agissait de faire de la réclame, quelle logique y aurait-il eu à marquer les cahiers de leur nom de famille plutôt que de privilégier l'enseigne connue du grand public ?

Dames de France Bordeaux CastresSource : bibliothèque de Bordeaux et Gallica

Toutes ces interrogations ne nous empêcheront pas de continuer à piocher dans nos couvertures pour alimenter notre aiguille. Point de croix toujours, et retour au rouge pour ce numéro trois qui nous propose un motif d'écran (écran à feu ?), des écussons pour mouchoirs et des bordures diverses plutôt à tendance géométrique, comme les précédentes.

Giompel 3

J'envoie d'ici ce soir la version imprimable en bonne définition vers les boîtes mail des abonnées au blog.

Gompel 3 vignette