23 février 2020

Hari-Kuyō 針供養

Aiguilles inanimées, avez-vous donc une âme ? A cette question, les japonaises répondent sans aucun doute un grand oui. Indispensables et pourtant noyées dans l'océan de notre environnement quotidien, les aiguilles ne sont souvent, pour nous autres brodeuses et couturières, qu'une sorte de prolongement de notre main. Songeons-nous seulement à voir en elles autre chose qu'un objet ordinaire et, surtout, éminemment remplaçable ? Aiguille brisée, aiguille jetée, aiguille sitôt oubliée... En un mot, songeons-nous à les célébrer, ces... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:16 - Commentaires [43] - Permalien [#]

16 février 2020

L'histoire n'est pas finie

Décidément Jeanne me réservait encore des surprises... Jusqu'à cet épilogue, peut-être provisoire, sait-on jamais ? Après mon premier billet, Monique me signale que Gaston a consacré un livre aux souvenirs scolaires et l'a illustré notamment avec la marquette de sa mère. Elle a été déçue de n'y rien trouver d'autre qui concerne l'apprentissage de la couture mais pour ma part, j'y vois une bonne occasion de compléter ma documentation sur ce petit ouvrage. Et comme internet est vraiment une source inépuisable pour accéder à la seconde... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:39 - Commentaires [48] - Permalien [#]
09 février 2020

Supplice de Tantale

La semaine dernière, les archives départementales de la Seine-Maritime partageaient une petite pépite sur leur page Facebook. Jean François Amfrye est quincaillier à Rouen où il habite rue du Gros-Horloge. Il est bien persuadé, lorsqu'il en est parti ce jeudi 27 juin 1791, d'avoir fermé à clef la petite porte donnant sur son jardin. Et voilà que trois jours après, des ouvriers lui signalent pourtant qu'elle est ouverte depuis le vendredi ! Dans sa plainte du 6 juillet, il donne force détails sur le pain, la confiture et les œufs que... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:50 - Commentaires [37] - Permalien [#]
02 février 2020

Moisson d'hiver

Cette année, je suis un peu passée par dessus la confection de mes voeux ; j'ai été tellement mobilisée par le cahier jusqu'à la dernière livraison du 30 décembre qu'il n'était plus temps de m'investir dans la fabrication de mes cartes. Je crois bien qu'inconsciemment, j'ai aussi saisi l'occasion de casser une habitude dont je ne voulais pas qu'elle se transforme en obligation. Finalement il faut toujours voir le bon côté des choses : les idées se bousculent pour l'année prochaine ;-) Je n'ai cependant pas reçu le juste châtiment de... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:16 - - Commentaires [26] - Permalien [#]