J'ai commencé à faire quelque chose de mes coups de coeur au festival de l'Écheveau Solidaire, en juillet dernier. J'y ai mis le temps :-) Mais à ma décharge, je me suis livrée à mon sport favori : une première tentative avec un châle qui me tentait bien sur le papier mais qui m'a beaucoup déçue à la réalisation donc... détricotage, lavage, rembobinage... et redémarrage !

Châle Abelha

Mon second choix s'est révélé plus judicieux avec ce modèle Abelha, proposé par Instants de Louise. Je l'ai réalisé sur la base de la grande taille, mais en me limitant aux deux couleurs préconisées pour la petite. Et je lui ai consacré les deux nuances Nude et Cendre de roses choisies chez C'Laines.

Il m'en reste un peu, d'ailleurs, peut-être en aurai-je assez pour des mitaines courtes ?

Châle Abelha détail

J'ai été séduite par la construction originale du châle, avec au centre un premier trapèze allongé puis les deux parties latérales tricotées perpendiculairement sur des mailles remontées le long de chacune de ses lisières verticales. De la dentelle à gauche pour une petite touche de délicatesse, le centre tricoté sur la base d'un point texturé formant des abeilles qui donnent son nom au modèle, et la pointe de droite au point de mousse : il n'y a aucune difficulté particulière dans ce modèle mais on ne s'ennuie pas un instant en le tricotant.

Et je me suis enfin frottée à la finition en i-cord pour la bordure des deux longs côtés ; c'est très net, je m'en resservirai certainement.

Châle Abelha entier

Encore un châle, me direz-vous ? Comme je n'avais pas de projet particulier en tête au moment d'acheter ma laine, je suis restée raisonnable dans les quantités ; je devais donc me limiter à un ouvrage modeste. Depuis, je suis passée à un pull, et c'est Weidlinger que je tricote avec la laine recyclée de mon dernier ratage.