27 juin 2021

Jardin en bande organisée

Un petit coup de rouge pour fêter l'arrivée des vacances ? On finit toujours par avoir la nostalgie du point de croix et des ouvrages collectifs. Et puis il ne faut pas bouder le plaisir de redécouvrir des broderies un peu anciennes car elles ont l'avantage d'être comme le vin de qualité : elles se bonifient avec le temps. 2010... celle-ci date pas mal mais elle m'a semblé s'imposer en ce beau jour d'été. Attention, préparez-vous à scroller : c'est parti pour trois mètres et trente-huit centimètres de point de marque... mais pas... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:26 - - Commentaires [38] - Permalien [#]

20 juin 2021

Titanic inattendu

Ça fait longtemps que je n'ai pas parlé de mercerie, ça fait longtemps que je ne vous ai pas bassinées avec Gallica, ça fait longtemps que je n'ai pas déroulé de fil par ici. Go, go, go ! Vous connaissez mon goût pour les associations parfois hasardeuses : tout a commencé cette semaine avec les nouvelles vidéos mises en ligne par Gallica. Je m'amuse tant dans les dédales de notre bibliothèque numérique nationale que ça me désole de voir beaucoup de curieuses rester à la porte de ce temple aux merveilles, découragées à l'idée de ne... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:06 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
13 juin 2021

Habilleur de collection

Curieusement, ce n'est pas par Jules Maciet que je suis arrivée à la collection éponyme. Au départ, j'ai bloqué sur cette image croisée au hasard de mes balades numériques : Photo Martin Argyroglo Car l'éternelle bazardeuse que je suis n'en éprouve pas moins une fascination férocement mêlée d'envie pour tout ce qui est de l'ordre du classement, même et surtout s'il est obsessionnel. On essaie de nous faire avaler que le foutoir est la marque de la créativité mais c'est faux : au mieux on crée malgré le foutoir en s'en accommodant,... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:08 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
06 juin 2021

Collectionneur d'images

J'ai déjà évoqué ici l'Union Centrale des Beaux Arts appliqués à l'industrie puisque Sajou est l'un de ses membres fondateurs. Elle est matérialisée, à sa création en 1864, par l'ouverture d'un musée-école auquel il contribue en mettant à disposition sa collection de guipures et de dentelles italiennes. Mais surtout, le musée est doté dès l'origine d'une bibliothèque ouverte à tous pour offrir aux artisans et aux manufacturiers une source de réflexion et d'inspiration via un recueil méthodique d'ornements, comme le qualifie Alfred... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:18 - - Commentaires [15] - Permalien [#]