05 avril 2014

Au petit bonheur la chance

Là, tout de suite, je n'ai pas encore trouvé par quel moyen je vais bien pouvoir vous faire partager le bonheur ressenti hier soir. Car rien ne me paraît pouvoir être à la hauteur de la magie qui a pris place entre les quatre murs de la Grande Orangerie. C'est bien du tralala pour une simple exposition de point de croix, me direz-vous ? C'est que vous n'avez jamais vu une exposition du PCB, c'est que vous n'avez pas encore vu celle-là !

Oui, décidément, il y a de la magie dans cette affaire-là. Comment font-elles donc, ces PCBelles (© Madame la Présidente ;-) pour se réinventer à chaque fois tout en restant dans le droit fil de leur inspiration, pour être toujours les mêmes en nous offrant malgré tout un spectacle complètement nouveau ?

paravent
la pièce maîtresse de l'exposition :
le paravent brodé par le club pour ses vingt ans

livret
Une toute petite partie de l'étourdissant livret
"Au petit bonheur la chance..."

rouge
On ne va pas se priver des rouges, quand même,>)))

grotte
Impossible de saisir en photos la magie de la grotte de verdure...
mais vous pourrez toujours y faire une petite prière au Dieu des brodeuses
qui leur inspire de si jolies idées !

chaises
Partout de l'humour et un joyeux bazar

Je suis dépitée de mes photos si réductrices... il ne vous reste plus qu'à faire le déplacement, comme les amies italiennes, les amies belges, les amies suisses, les amies du fin fond de la France qui, dès hier, ont parcouru tout ce chemin pour ne rien rater et être là au premier jour de l'exposition !

Posté par OuvragesDeDames à 07:23 - - Commentaires [76] - Permalien [#]
Tags : ,


03 avril 2014

Demain...

Demain, nous pousserons la porte sur le monde enchanté du Point de Croix Bourguignon, nous découvrirons tout un univers renouvelé et surprenant comme à chaque édition de leur belle exposition, nous ressortirons de l'Orangerie submergées par l'envie de broder et pressées de prendre notre aiguille.

Affiche_PCB_2014

Demain nous pourrons enfin feuilleter le livret mitonné pour nous par ces brodeuses et collectionneuses passionnées. Je ne suis pas dans le secret des déesses, mais mon petit doigt, bien mieux informé que moi, me susurre qu'il est à tomber et rempli de tout ce que nous aimons !

Livret PCB

Pour les plus chanceuses, plus qu'un dodo ;-) Pour patienter jusque là, vous pouvez revoir la rétrospective des années passées dans ce billet.

Posté par OuvragesDeDames à 06:12 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : ,

30 janvier 2014

Vingt ans… le bel âge !

Qu'est-ce qui a lieu tous les quatre ans, vous submerge d'inspiration et que vous regretterez amèrement d'avoir raté si vous ne faites pas le déplacement ? Ne cherchez pas, bien sûr c'est l'exposition du PCB ;-)

Affiche_PCB_2014

Les PCBettes viennent de dévoiler leur affiche qui, une fois encore, nous met l'eau à la bouche et nous laisse entrevoir des merveilles. Deux mois d'attente avant de pouvoir découvrir les surprises qu'elles nous auront préparées pour leur vingtième anniversaire… Pour elles, qui  sont dans la dernière ligne droite, je me doute bien que le temps doit courir trop vite, mais pour nous, ça sera deux mois à trépigner avant de pouvoir ouvrir la porte sur leur bel univers.

Vous pourrez suivre la préparation de l'exposition sur le site du PCB, mais aussi sur Facebook où le club vient de créer un événement.

Et si vous n'êtes pas suffisamment convaincues, voici un petit florilège des précédentes expositions de ce club hors normes… pour lequel j'ai une tendresse toute particulière ;-)

PCB_2010_1

PCB_2010_2

PCB_2010_3

Je suis furieuse contre moi et mon b...azar, impossible de remettre la main sur mes photos de l'Orangerie en 2006, mais... Véro était là, merci, la belle ! Vous pouvez donc aller (re)voir cette champêtre exposition ici : l'intro, acte I, acte II, acte III et acte IV.

PCB_2002_1

PCB_2002_2

PCB 2002-3

Alors, rendez-vous en avril à Dijon?

Posté par OuvragesDeDames à 06:26 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags :

06 novembre 2013

Souvenir... encore !

J'ai été amusée, et un peu surprise je dois dire, des échos renvoyés par "ma" vieille épicerie-mercerie. En réalité, quand je publie un billet, je ne sais jamais trop dans quels cœurs il va tomber, c'est aussi ce qui fait le piment de la chose. Pour des raisons particulières, celui de mercredi me parlait tout spécialement, mais je ne voyais pas bien son intérêt pour quelqu'un d'autre que moi…

Et en réalité, il a éveillé des souvenirs chez beaucoup d'entre vous : je crois que les mots de Giono sont assez évocateurs pour faire renaître des sensations enfouies tout au fond de notre mémoire.

Comme Sylvie m'a fort opportunément rappelée à l'ordre, je prolonge un peu aujourd'hui le voyage dans le temps. Tu as raison, Sylvie, comment ai-je pu oublier de chercher dans les vieilles images pour faire revivre cette façade décrépie, à l'inscription plus qu'à demi effacée ?

L'agrandissement des photos étant plus qu'erratique en fonction des systèmes, je vous suggère de les ouvrir dans un nouvel onglet si vous souhaitez les voir dans leur meilleure taille.

gissey-sous-flavigny 1

gissey-sous-flavigny 2

gissey-sous-flavigny 3

Je crois que les jours de notre belle inscription, qui a déjà perdu son "Café", ne sont pas assurés… Restée dans la même famille pendant longtemps, cette maison de village peut être amenée à changer de mains. Et on ne pourrait en vouloir à de nouveaux habitants de souhaiter un peu la rafraîchir...

La morale de l'histoire, c'est qu'il faut toujours se balader avec un appareil photo à portée de main. Immortalisons, immortalisons, il en restera toujours au moins cela…

Posté par OuvragesDeDames à 06:14 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,

30 octobre 2013

Souvenir de mercerie

Vingt fois je suis passée dans ce village sans remarquer l'inscription presque entièrement effacée. Et puis un jour, parce que je m'arrêtais pour voir un vieux manoir situé en retrait des façades sur la rue, elle a fini par m'apparaître. Je crois bien qu'il était temps de l'immortaliser, car quelques années de plus auront certainement raison d'elle...

Gissey
gissey mercerie

Le voyageur immobile

Voilà l'épicerie-mercerie de Mlle Alloison. Ah ! Mlle Alloison ! Un long piquet avec une charnière au milieu. Ça se ployait en deux, ça se frottait les mains, ça disait : «Ah ! Janot, on est venu chez la tante, alors ?» Ça avait la taille serrée dans la boucle d'une cordelière de moine, et un large ciseau de couturière lui battait le mollet. Elle était tout en soupirs et en exclamations. Un soir on avait dit, sans se méfier de moi, qu'elle avait été jolie en son jeune âge. Elle était l'entrepositaire du «Bulletin paroissial». Elle savait par cœur ce que je venais chercher ; elle rentrait dans sa cuisine et elle me laissait seul dans l'épicerie.

Il n'y avait qu'une lampe à pétrole pendue dans un cadran de cuivre. On semblait être dans la poitrine d'un oiseau : le plafond montait en voûte aiguë dans l'ombre. La poitrine d'un oiseau ? Non, la cale d'un navire. Des sacs de riz, des paquets de sucre, le pot de la moutarde, des marmites à trois pieds, la jarre aux olives, les fromages blancs sur des éclisses, le tonneau aux harengs. Des morues sèches pendues à une solive jetaient de grandes ombres sur les vitrines à cartonnages où dormait la paisible mercerie, et, en me haussant sur la pointe des pieds, je regardais la belle étiquette du «fil au Chinois». Alors, je m'avançais doucement doucement ; le plancher en latte souple ondulait sous mon pied. La mer, déjà, portait le navire. Je relevais le couvercle de la boîte au poivre. L'odeur. Ah ! cette plage aux palmiers avec le Chinois et ses moustaches. J'éternuais. «Ne t'enrhume pas, Janot. - Non, mademoiselle.» Je tirais le tiroir au café. L'odeur. Sous le plancher l'eau molle ondulait : on la sentait profonde, émue de vents magnifiques. On n'entend plus les cris du port.

Jean Giono - L'eau Vive - Rondeur des jours

C'est une histoire à (deux !) épisodes : la suite est dans ce billet.

Posté par OuvragesDeDames à 06:33 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags :


22 octobre 2013

Les fées en détail

Vous en rêviez ? Grâce au club de Carpentras, voici une galerie très complète des ouvrages présentés par les Fées à leur exposition. Plus de six cents photos pour vivre ou revivre l'évènement, on ne pouvait rêver mieux. Merci Yvonne,>)))

Vous pouvez accéder au blog du club, et de là à sa galerie, en cliquant sur la bannière qui suit.

Carpentras

Posté par OuvragesDeDames à 15:36 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 octobre 2013

Voyage chez les fées

Peut-être avez-vous encore le temps ? Si vous n'êtes pas trop loin, je ne saurais trop vous engager à venir faire un petit tour chez ces fées-là, car vous ne pouvez qu'avoir envie de vous jeter sur votre aiguille en sortant de chez elles : les tables et les murs regorgent de montages parfaits, d'idées originales, d'associations de couleurs inspirantes... le tout parfaitement mis en valeur par la lumière zénithale de leur jolie salle.

Comme il y avait beaucoup de monde cet après-midi, j'ai eu du mal à prendre des photos d'ensemble. Mais voici quelques scènes qui, je l'espère, vous donneront envie de venir leur rendre visite : vous avez jusqu'à lundi, 18 heures 30 ! Quant à moi, j'ai dans l'idée de m'échapper du boulot assez tôt lundi  pour pouvoir en profiter encore un petit coup : l'exposition est si riche que je suis bien persuadée d'avoir manqué au moins la moitié de ce qu'il y avait à voir !

Fées1

Fées2

Fées3

Fées4

Mon coup de cœur va à cet ouvrage collectif intitulé "Mémoire de nos 10 ans", sur une idée à la fois simplissime et géniale : chaque adhérente  a brodé sa marquette en se replaçant à la date de son dixième anniversaire. J'aime beaucoup également l'effet de surfil du montage.

Mémoire de nos 10 ans

Mémoire de nos 10 ans détail

Comme quoi d'une idée simple peut naître une jolie émotion. Et ici, c'est l'union qui fait la force !

Posté par OuvragesDeDames à 23:57 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : ,

09 octobre 2013

Musée de la Vie Bourguignonne : les coiffes, acte III

Nous avons à Dijon un musée des arts et traditions populaires dont je suis amoureuse et qui mériterait, à mon avis, d'être bien mieux connu. Le chantier qui y est mené sur l'inventaire des coiffes a déjà donné lieu à deux très belles expositions temporaires : les bonnets d'enfants en 2005 puis les coiffes de la Bresse et du Mâconnais en 2009. Vous pouvez explorer le corpus de ces deux expositions sur le portail Joconde.

Le dernier volet du travail d'inventaire est présenté dans une troisième exposition au titre intrigant "Coiffe ou bonnet... allez savoir !" qui se tient jusqu'au 30 décembre prochain.

MVB
A gauche, le thème, à droite le lieu : franchement, est-il possible de rater ça ?

L'exposition présente soixante-huit coiffures appartenant aux trois catégories des coiffes, des bonnets et des layottes. Oui, vous apprendrez la différence entre les trois, enfin... moi je l'ai apprise, car j'ignorais ces subtilités. La scénographie sobre s'efface devant la délicatesse des textiles et leur laisse toute la vedette.

coiffes

Les coiffes sont cependant accompagnées de tous ces objets désuets et charmants que nous aimons tant : marottes, pieds à chapeaux, paniers et bien d'autres.

marottes

coiffes et panier

Et elles sont aussi replacées dans leur contexte grâce à des tableaux représentant des scènes de la vie quotidienne.

Toiles MVB

Si vous voulez avoir une idée du travail nécessaire pour la remise en forme d'une coiffe, suivez cette courte vidéo proposée par le MVB. Après ça, je vous assure que vous regarderez d'un autre oeil les mètres de dentelles tuyautées que vous verrez à l'exposition !

Les deux premières expositions avaient donné lieu à de jolis catalogues très bien documentés que je vous recommande. Nous attendons avec impatience le troisième opus qui devrait être disponible d'ici fin octobre. Tant que nous y sommes, si vous passez à la boutique du musée, ne ratez pas le catalogue de l'exposition sur les gorgerettes mâconnaises "Couvrez ce sein", avec un merveilleux travail de cannetille et de paillettes et également "Ces objets qui racontent une histoire", présentant notamment le touchant fauteuil de Babeth (je vous le montrerai en détail un de ces jours) et la boîte Cartier-Bresson de Brigitte.

catalogues coiffes gorgerette et objets

J'ai gardé le meilleur pour la fin : le musée se trouve 17, rue Sainte-Anne... oui, oui ! cette même rue où le club des Fées Brodeuses installe sa première exposition, du 18 au 21 octobre prochain. Double motivation donc, et rentabilisation maximale du voyage si vous vous trouvez un peu loin de Dijon ! Et si finalement vous décidez de faire ce déplacement, je ne saurais trop vous conseiller de prévoir le temps nécessaire pour voir au musée non seulement l'exposition temporaire, mais également les collections permanentes, par exemple la foisonnante galerie Perrin de Puycousin. Qui sait, deux ou trois petites choses pourraient y retenir votre attention,>)))

Galerie PdP

Sans compter, à l'étage, la rue des commerces où sont reconstitués de vieux magasins dijonnais, remplis de toute leur marchandise et qui étaient voués à disparaître sans cette oeuvre de conservation.

On est bien d'accord : il faut prévoir le week-end entier !

Posté par OuvragesDeDames à 06:23 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 octobre 2013

L'exposition de Louhans

Vacances obligent, je ne suis plus dans l'actualité brûlante, mais le spectacle que nous ont offert les brodeuses de Louhans est de ceux qui se laissent savourer longtemps, longtemps, longtemps... Pour mieux en profiter, et comme à l'habitude, toutes les images peuvent être agrandies.

Louhans 1

Elles ont choisi un lieu ambitieux : une ancienne halle à grains à la poutraison spectaculaire et aux verrières idéales pour mettre les ouvrages en valeur. Une imposante tonnelle, point d'orgue du jardin central, structurait l'espace au milieu d'une verdure luxuriante. Et dire que je suis repartie sans penser aux euchères multicolores que je convoitais...

Louhans 2

Les poutres étaient soulignées par une lessive en ribambelle, composée de tout ce qui remplissait les armoires de nos grands-mères... jusqu'aux culottes,>))) Et bien sûr, les détails étaient soignés, de l'évocation du lin à l'accueil jusqu'aux scènes charmantes disséminées ici ou là.

Louhans détails

Louhans Digoin

Le tout faisait un écrin extraordinaire pour les ouvrages des clubs invités dont la liste est dans ce billet.

Louhans 2

Louhans 3

Avez-vous reconnu la robe de mariée qu'Yvelines Points de Croix a brodée sur un patron de Christian Lacroix ? Je me suis régalée à la revoir, ainsi que la table de fête qui avait été dressée à l'occasion de leur exposition de 2009.

Racrange

PCB

Ateliers Cath & co

Fées brodeuses

Dans l'ordre d'apparition à l'écran : Point des Villes, Croix des Champs, le Point de Croix Bourguignon, qui mettait à l'honneur son concours 2009, les ateliers de Cath & co et enfin le club des Fées Brodeuses qui organise à Dijon, du 18 au 21 octobre prochains, sa première exposition.

J'ai gardé pour la bonne bouche les ouvrages de l'association de Louhans "Du lin, des Fils, des Points" qui nous recevait.

Louhans 2

Louhans 1

Ces deux jours à Louhans, avec leur cortège de belles rencontres, c'était un peu le paradis des brodeuses. J'en suis partie avec une envie irrépressible de me jeter sur mon aiguille et de jolies idées plein la tête. Je ne crois pas être la seule : si je me fie à ce que j'ai entendu, personne n'a regretté la balade en Bresse.

J'ai pour ma part eu un coup de coeur particulier pour les swaps organisés par le club de Louhans et celui des Fées Brodeuses.

swaps

L'histoire d'aujourd'hui était un peu longuette, mais il y avait tant de choses à montrer... Et si vous avez manqué l'exposition de Louhans cette année, j'espère que ça vous aura donné envie pour une prochaine édition.

Posté par OuvragesDeDames à 07:54 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 août 2013

La prochaine balade

Ce sera le début de mes vacances et une bien agréable manière de les commencer. Comme je l'avais évoqué dans ce billet, je pars installer mon barda deux jours à Louhans, où l'association "Du Lin, des Fils, des Points..." reçoit au jardin, les 7 et 8 septembre prochains. Et comme vous pouvez le voir, j'y serai en très bonne compagnie.

Louhans flyer

Petit complément : la salle de la Grenette se trouve... rue de la Grenette et la Tour Saint-Pierre 38, rue des Dodanes.

Si vous voulez découvrir davantage d'images sur Louhans (et plus largement sur la Bourgogne, d'ailleurs) vous pouvez le faire sur le site de Patrice Josserand, auteur de la photo des arcades figurant dans cet aperçu de la région.

Bresse

Bref, ce sera dans une belle cité, avec du beau linge et de jolies découvertes à faire à l'occasion de l'exposition et du salon. J'espère avoir le plaisir de vous y rencontrer nombreuses !

Posté par OuvragesDeDames à 09:29 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , ,