20 avril 2017

Directement sur la bête

C'est à Silver Spring, dans le Maryland, en juin 1943… C'est n'importe où dans le monde, n'importe quand depuis qu'on a inventé l'aiguille et le bouton ;-)

Photo Ann RosenerPhoto Ann Rosener – Source : bibliothèque du Congrès

Posté par OuvragesDeDames à 06:12 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 avril 2017

Vilhelm Hammershøi

En 1888, Vilhelm Hammershøi vit sa Jeune fille cousant refusée à l'exposition de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Copenhague ; peut-être osait-il un dépouillement trop peu conforme aux canons de cette fin de XIXème siècle.

Hammershøi - Jeune fille cousant
Vilhelm Hammershøi
Jeune fille cousant Ordrupgaard

Aujourd'hui, je fais mon miel de cette simplicité presque hypnotique et de la sensation de solitude sereine suggérée par le dépouillement des formes. Les grisailles sourdes de sa toile m'entraînent loin sur un chemin d'austérité exigeante qui laisse toute sa place au rêve.

J'ai mis sur la pile des prochaines lectures le bouquin de Delherm, Intérieur ; je suis curieuse d'entrer par son regard dans l'univers de ce peintre qui travailla en ignorant les courants de son époque. En cliquant sur l'image qui suit, vous pourrez écouter ce qu'en dit Olivier Barrot dans sa chronique Un livre, un jour de février 2001.

Un livre un jour

Posté par OuvragesDeDames à 09:24 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2017

Stoplap

Où l'on reparle du Rijksmuseum… c'est un tel vivier ! Je vous avais signalé il y a quatre ans l'exceptionnelle qualité avec laquelle le musée met ses œuvres à disposition, invitant même les créateurs à les détourner pour se les approprier sans réserve. Cette politique d'accès aux œuvres, pas si courante à l'époque, commence à faire des émules (bientôt la RMN ?) mais le Rijksmuseum pousse loin sa logique d'ouverture en organisant, pour la troisième fois, un challenge au slogan percutant : "Avec notre art, créez un nouvel art".

Allez voir, il y a des merveilles d'humour, de pureté, d'inventivité, de… tout en fait ;-) Voici une sélection, forcément très subjective, et qui écarte beaucoup d'autres créations que j'ai adorées.

Jessie Hall - Karl BlossfeldtJessie Hall - Karl Blossfeldt

Justine Tjallinks - Jean-Etienne LiotardJustine Tjallinks - Jean-Etienne Liotard

Linda Delis - La laitièreLinda Delis - Johannes Vermeer

Maya Prokhorova - George Hendrik BreitnerMaya Prokhorova - George Hendrik Breitner

Oliver Watson - RembrandtOliver Watson - Rembrandt

Vera Uspenskaia - Johannes VermeerVera Uspenskaia - Johannes Vermeer

Évidemment je me suis attardée sur la proposition de Jeannet Leendertsennet, retenue dans le top 30 du Rijksmuseum et inspirée d'un reprisoir de 1837.

Reprisoir 1837

Elle met en valeur ces belles reprises anciennes en les réinterprétant sur des supports modernes souvent inattendus. Le raccommodage, qui s'est toujours voulu utilitaire et discret, devient alors un ornement supplémentaire sur lequel l'oeil se focalise.

Reprise beige

Reprise bleue

Reprise kaki

Reprise tricot

J'ai donc découvert par la même occasion que le Rijksmuseum détenait aussi dans ses collections des ouvrages de jeunes filles : je n'avais jamais eu l'idée de venir les traquer là. Et comme la définition des numérisations est aussi excellente que pour les oeuvres des "arts nobles", inutile de vous dire qu'il y a là matière à piocher, encore et encore, de quoi agrémenter nos travaux d'aiguilles.

Reprisoir 1774

Reprisoir 1779

Car il n'y a pas que des reprisoirs. Un farfouillage en règle dans les collections vous emmènera aussi vers des marquoirs et des échantillons de frises parmi lesquels vous n'aurez aucun mal à extraire les motifs qui vous plaisent. Un dernier exemple, avec cette étude de points datant de 1907 :

Travail d'étude 1907

Aujourd'hui c'est soleil, tant pis ;-) Mais voilà de l'occupation pour tout un prochain dimanche de grisaille !

Posté par OuvragesDeDames à 10:30 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

19 février 2017

La dame à la licorne

Voilà un ouvrage qui a fait couler de l'encre, et ce n'est probablement pas fini. Réalisées vers le début du XVIème siècle, ces six tentures laissent libre cours aux interprétations -et donc aux controverses- les plus variées sur à peu près tout : leur datation, leur commanditaire et surtout, leur signification.

A mon seul désir détail

L'approche majoritaire les regarde comme représentant les cinq sens, la sixième tenture, énigmatiquement intitulée "A mon seul désir", étant censée tous les synthétiser. Mais bien des mystères subsistent dans la foison des détails tissés sur ces tapisseries.

Si je vous en parle aujourd'hui, c'est parce que je suis tombée par hasard sur un épisode de l'émission Concordance des Temps dans lequel Michel Pastoureau, médiéviste spécialiste des couleurs et des bêtes, évoque les secrets de la licorne. C'est un vrai bonheur de revivre, à travers la multiplicité des références sur lesquelles il appuie son propos, toute la symbolique qui environnait nos ancêtres au Moyen Âge.

Je n'avais jamais regardé de près ces fameuses tentures que j'ai un peu de peine à apprécier dans leur ensemble. Mais les détails en sont véritablement saisissants :

Dame licorne détails

En complément, je vous propose cette courte vidéo qui évoque le travail de restauration réalisé sur ces tapisseries. Vous y accéderez en cliquant sur l'image qui suit.

Vidéo restrauration

 

Posté par OuvragesDeDames à 09:10 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

22 décembre 2016

Hybycozo à Burning Man

Il y a mille manières de rappeler la lumière en ces jours de solstice d'hiver, si courts et dont on a pourtant l'impression que jamais ils ne finiront. En voici une, avec les créations du collectif Hybycozo qui fusionne avec succès la géométrie, l'art et la technologie.

C'est dans le décor lunaire et les brumes de sable du mythique festival Burning Man que les polyèdres ciselés d'Hybycozo déploient toute leur magie.

Alors, pour le plaisir... lumière !

Burning Man 2014-1

Burning Man 2014-2

Burning Man 2014-3

Burning Man 2015-1

Burning Man 2015-2

Posté par OuvragesDeDames à 06:23 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :


06 novembre 2016

Monogrammes de relieurs

Il y a de bien belles découvertes à faire en parcourant la toile à la recherche de simples monogrammes ! Je suis notamment tombée sur ce petit bijou que je partage avec vous aujourd'hui.

Monogrammes couronnés

Il s'agit d'une vente aux enchères au cours de laquelle fut dispersé l'exceptionnel fonds de l'atelier de reliure Simier, qui travailla pour Napoléon Ier et les derniers Bourbons. Bien qu'elle soit un peu ancienne, le catalogue de cette vente est toujours disponible sur l'Argus du bibliophile, dans une définition de qualité qui permet d'apprécier chaque détail des fers à main, des plaques, des roulettes et autres outils utilisés en reliure.

Fers à main

Dommage qu'une solution publique n'ait pu être trouvée pour éviter la dispersion de cet ensemble remarquable, dont certains éléments remontaient au XVIIème siècle. Il nous en reste toujours ces 135 pages en témoignage...

Posté par OuvragesDeDames à 09:44 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juillet 2016

La magie des vieilles photos

Pendant ma balade en Auvergne, je vous laisse avec un joli spectacle. C'est un court métrage d'animation réalisé en 2010 par le studio Alexander Petrov, selon la technique de la peinture sur verre dont il est un grand spécialiste.

Elles ont oeuvré sous sa direction mais toutes les auteures méritent d'être citées, pour avoir travaillé pendant plus d'un an sur ces 2 minutes 45 de dessin animé : Tatiana Okruzhnova, Alina Iachiaeva, Ekaterina Ovchinikova, Natalia Pavlicheva, Elena Petrova, Maria Arkhipova et Svetalana Toporskaya. Et leurs images doivent beaucoup au paso doble décoiffant d'Enrique Santeugini.

J'ai aimé le résultat, Ещё раз ! Encore une fois ! J'espère que ce petit morceau de poésie et de douceur enjouée vous plaira aussi. Pour le savoir, il suffit de cliquer sur l'image qui suit.

Encore une fois

Posté par OuvragesDeDames à 06:54 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

16 juin 2016

L'atelier de Gail Rieke

Au départ, il y a cette photo, non sourcée évidemment... Oh ! que ça ne me plaît pas, ces images qui passent de page en page sans que personne ne fasse le petit effort de rechercher leur origine ! Beautés inanimées, avez-vous donc une créatrice ?

L'atelier de Gail RiekeL'atelier de Gail Rieke

Mais j'ai tort de râler car l'enquête, rondement menée pour savoir d'où venait cet étonnant mur de valises, aura eu le mérite de m'entraîner dans la jolie bulle de Gail Rieke, une artiste vivant à Santa Fe. Et ce fut une belle découverte !

L'atelier de Gail Rieke - DétailEn avançant dans l'atelier de Gail Rieke

L'ambiance qui se dégage de son travail m'a immédiatement séduite : papiers, nature, collages, voyages... elle construit un univers cohérent et nous emmène très loin.

Otafuku's Dream Japan Journal 2012
Dans la valise de Gail Rieke, il y a...

Je ne vous donne pas plus d'images ici pour que vous alliez la suivre sur son site. Cliquez sur l'image pour vous laisser entraîner dans l'étonnante exploration de cette valise bourrée à ras bord d'idées séduisantes mais ne manquez pas de fouiller les autres pages, il y a des pépites !

Posté par OuvragesDeDames à 06:10 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mai 2016

Podium

Si vous vous trouvez dans les parages d'Amsterdam, il vous reste une semaine pour profiter de l'exposition Catwalk, proposée par le Rijksmuseum. Mais comme plus probablement vous n'aurez pas cette chance, il faut à nouveau se féliciter de l'extraordinaire niveau de détail avec lequel ce musée offre l'accès numérique à ses collections.

Le Rijksmuseum a réalisé, à partir des dix mille articles vestimentaires contenus dans son fonds, un panorama de la mode portée entre 1625 et 1960. Vous pouvez vous mettre dans l'ambiance de l'exposition avec ce petit film réalisé dans les coulisses du montage.

Catwalk - Scenes to be seenCliquez sur l'image pour voir le film Scenes to be seen

L'occasion était trop belle pour retourner fouiner dans les collections mode du musée. Je vous en propose un petit extrait, subjectif bien sûr. Vous vous doutez que je ne suis pas trop allée vers les robes d'apparat mais elles sont cependant proprement vertigineuses et chacun de leurs détails est un régal... aussi !

Rijksmuseum - Robe origami - vers 1775-1785Rijksmuseum - Robe au savant pliage origami - vers 1775-1785

Rijksmuseum - Robe d'été tissu imprimé - vers 1830Rijksmuseum -Le subtil imprimé d'une robe d'été - vers 1830

Rijksmuseum - Robe d'enfant à rayures - vers 1859Rijksmuseum - Robe d'enfant rayée - vers 1859

Rijksmuseum - Robe reps de soie - vers 1868-1872Rijksmuseum - Robe en reps de soie - vers 1868-1872

Rijksmuseum - Robe géographique - 1945-1946Rijksmuseum - Extraordinaire robe géographique  (1945 - 1946)

Bien sûr, il ne faut surtout pas vous contenter de mes images, d'abord parce qu'elles ne reflètent que mon choix, mais surtout parce le format du blog ne permet pas de restituer l'extême résolution dont vous pouvez bénéficier en explorant directement les collections du Rijksmuseum. Si toutefois vous voulez les aborder par le biais de ma sélection, voici mon Rijks Studio sur le thème de la mode. Et rappelez-vous, je vous avais indiqué comment créer votre propre atelier dans ce billet.

Et puisque le muguet s'est enfin décidé à fleurir, je vous laisse avec cet ultime détail d'une redingote de soie fin XVIIIème.

Rijksmuseum - Redingote muguet vers 1786-1789Rijksmuseum - Muguet brodé sur soie verte (vers 1786)

Posté par OuvragesDeDames à 07:19 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 avril 2016

Fleurs de lumière

Inspiré par la floraison des dahlias, le studio Drift a fabriqué pour le Rijksmuseum une installation tout en lumière et en mouvement.

Studio Drift - Lumières
Studio Drift - Lumière

Un brin de couture, une pincée d'ingeniérie et beaucoup de rigueur pour un résultat vraiment magique ! Cette vidéo, qui retrace les étapes de la fabrication, illustre parfaitement toute la démarche qui mène de l'idée à la réalisation. Du rêve à la réalité...

Posté par OuvragesDeDames à 06:24 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :