30 octobre 2014

Nécessité fait loi

J'avais depuis longtemps mis de côté un voile de lin tout léger pour habiller mes fenêtres, seulement voilà ce qui arrive quand on traîne pour faire les choses : après avoir coupé les rideaux pour la porte-fenêtre du séjour, je me rends compte qu'il ne m'en restera plus assez pour la fenêtre de la chambre... Il est bien trop tard évidemment pour envisager de pouvoir réassortir :-(

Je fouille donc dans les armoires pour finalement trouver un jupon hors d'âge qui fera bien l'affaire. Mais attention, pas un jupon pour le travail de tous les jours : un beau jupon du dimanche, orné d'oeillets, de jours et de brides, illustré de bouquets et de grappes de raisin. Une couture rabattue plus tard, le voilà rabouté à mon voile pour mettre tout ça à la bonne mesure.

rideau studio 1

Il me plaît de savoir que cette broderie légère, après avoir voilé de jolies gambettes, filtrera désormais la lumière de mes fenêtres. Et il me plaît de remettre en valeur ce joli travail !

rideau studio 2

Sauf que maintenant... ce sont les rideaux de la porte-fenêtre, à peine finis mais tout en bête voile de lin, que je regarde d'un oeil torve : faites gaffe, les petits gars, les ciseaux vous guettent, je m'en vais vous améliorer, moi !

Posté par OuvragesDeDames à 06:23 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : ,


08 octobre 2014

Une box d'un nouveau genre

Nous avons coutume de nous retrouver chaque année, dans une grande maison un peu magique, pour trois jours hors du temps où nous partageons fous-rires, papotages, spécialités culinaires, virées en brocante et bons conseils en tout genre. En réalité, ce qui est partagé par ce grand groupe venu de tous les horizons et formé à la fortune de nos passions diverses pour le bricolage, ce sont de jolis moments d'amitié.

Cette année donc, nous avions décidé d'un échange autour d'une box qui devait contenir quelque chose de vieux, quelque chose de neuf, quelque chose de fabriqué, quelque chose de gourmand. Après le tirage au sort attribuant à chacune sa gâtée, il a fallu commencer par cogiter sérieusement à ce qui pourrait vraiment lui faire plaisir. Et la soirée mémorable du grand déballage nous a assez prouvé que chacune s'était vraiment concentrée sur cette étape !

Pour ma part, j'ai décidé de travailler enfin ces tissus coordonnés que j'avais depuis très longtemps en réserve, avec un passepoil de velours un peu purge à utiliser en cartonnage car rebelle à tout collage. Qu'à cela ne tienne, je l'ai tout simplement cousu sur une cartonnette préalablement percée avec un poinçon et j'ai trouvé là une méthode à réutiliser dans d'autres circonstances, car elle est étonnamment facile et permet beaucoup de précision.

Boite fleurie extérieur

Le modèle de la boîte est tout simple, sans charnière, sur le principe des boîtes à chaussures. Pour l'emballage, j'ai comme d'habitude plongé le nez dans les vieilles images afin de fabriquer des étiquettes qui mettraient les points sur les i, des fois que ma gâtée prenne le vieux pour le neuf où le fabriqué pour le gourmand ;-)

Boite fleurie emballage

Et finalement à l'intérieur, j'ai glissé :

• pour le neuf, des jolis galons dont cette bricoleuse raffinée saura faire un bon usage,
• pour l'ancien, un "nécessaire à marquer" contenant un petit tampon et un flacon d'encre (à l'origine, il y avait aussi un pinceau),
• pour le gourmand, un pot de mélange à pain d'épice, Dijon oblige ;-) Et surtout nous avons ici le privilège d'avoir une pharmacie spécialisée en phytothérapie où nous pouvons aussi  nous fournir en épices de toutes sortes pour la cuisine,
• pour le bricolé enfin, une de ces bougies que je me fais toujours autant plaisir à décorer.

Boite fleurie contenu

Si les étiquettes que j'ai utilisées vous intéressent, vous les trouverez une fois de plus sur cet excellent filon qu'est  The Fraphic Fairy !

Posté par OuvragesDeDames à 06:21 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2014

Boîte à boutons

Des p'tites cases, des p'tites cases, encore des p'tites cases... voilà à quoi j'ai carburé ces temps derniers. J'ai recommencé le couvercle dont je n'étais pas satisfaite, si c'est possible je reprendrai aussi une finition qui ne me plaît pas, mais enfin, j'ai fini par la finir, cette boîte commencée en Auvergne il y a un mois ! C'est un des avantages du blog, il faut bien que je fasse un effort si je veux faire mon intéressante en montrant mes bricolages ;-) Sinon, je me connais, je n'étais pas près d'en voir le bout...

boîte4

Je n'ai pas fait preuve d'originalité sur ce coup-là, une fois encore j'ai utilisé pour le décor du couvercle les vieilles images que j'affectionne. L'intérêt, c'était d'apprendre à faire un caisson pouvant contenir des petits objets et à incruster des verres pour protéger les images.

boîte3

Pour l'intérieur, un premier casier qui nous a bien fait criser : on en a coupé et krafté, des parois ! Quant à l'habillage... n'en parlons même pas.

boîte2

Sous le casier, un système de cloisons amovibles qui, en comparaison, ont finalement été plutôt faciles à réaliser.

boîte5

Au bout du compte, me voilà l'heureuse détentrice d'un nid à poussière de plus. Mais cette fois-ci, il me sert au moins à trier mes boutons de nacre : les minis, les deux trous, les quatre trous, les gris, les boules... Dire que je ne savais même pas que ça me manquait !

boîte1

Les images des petites filles à la couture que j'ai utilisées partent aujourd'hui sur la BAL des abonnées aux billets du blog. Vous les aurez en bonne définition pour l'impression, si ça vous amuse d'en faire un bricolage.

chromos

Posté par OuvragesDeDames à 06:09 - - Commentaires [106] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 mars 2014

Recyclage de recyclage

Je vous avais montré dans ce billet des bocaux divers et variés, recyclés en photophores pour l'Avent. Je n'ai pu me résoudre à les faire disparaître de mon décor une fois les fêtes passées... et puis il nous faut toute l'année la lumière des bougies pour semer un peu de poésie sur nos soirées, vous ne trouvez pas ?

papillons_de_jour

Je n'ai eu qu'à remplacer les lettres naïves issues de l'alphabet de l'enfant Jésus par des papillons, directement inspirés de ceux de Marjorie Colas qui façonne le papier de si belle manière. 

papillons_de_nuit_1

Ils sont constitués d'une première couche extraite du Larousse 1930 laissé par ma grand-mère, à la page du papillonnage, ça va de soi ;-) La seconde  est découpée dans un morceau de vieux chanvre et celle du dessus est imprimée à partir d'une planche de sciences naturelles. J'ai juste ajouté quelques tiges à mes bocaux pour renforcer l'effet de masse.

papillons_de_nuit_2

Et voici, en deux temps trois mouvements, un nuage de papillons pour illuminer les premières soirées de printemps. J'aime les flammes qui s'affirment au fur et à mesure que la nuit tombe. Et j'aime voir, de mon perchoir, mes bougies se noyer dans le ciel de la ville et les lumières des rues...

papillons_de_nuit_3

Posté par OuvragesDeDames à 06:17 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : ,

19 janvier 2014

Lumière sur les vœux

J'ai toujours aimé l'éclairage des bougies. De mon premier photophore en papier, découpé il y a cinq ans pour le salon de Firminy, aux bougies sur lesquelles je m'amuse à imprimer des images, je trouve toujours une occasion pour les intégrer à mon décor. Je ne sais pourquoi, je n'y avais jamais pensé pour ma carte de voeux... je suppose que j'y suis venue naturellement cette année après m'être creusé la tête tout ce mois de décembre pour les quatre dimanches de l'Avent.

Et encore n'ai-je tilté sur cette idée qu'à la dernière minute, comme d'habitude, au moment où je me dis que non... décidément... l'inspiration ne viendra pas cette fois-ci ! Comme c'est pareil à chaque fin d'année, je ne mets pas trop la rate au court-bouillon sur ce coup-là,>))) Mais il aura fallu une fois encore que j'usine sec une fois Noël passé.

voeux1

Bref, j'ai disséminé aux quatre vents de quoi habiller une petite flamme qui danse dans les maisons amies, et cette idée me plaît ! Mon bricolage de papier doit être arrivé à destination un peu partout maintenant, j'en profite donc pour vous le montrer d'autant que l'idée est très facile à décliner à l'infini : il suffit d'un morceau de papier calque.

voeux2

voeux3

voeux4

Edit : le texte transformé en vague, c'est avec Open Office Draw (la suite Open Office est en téléchargement libre) et l'outil Fontwork, vous trouverez pas mal d'explications à ce sujet sur le net. Mais je suis consciente que tout le monde n'est pas obligé de vouloir se bagarrer avec ça, quand je disais que l'idée était simplement exploitable... Songez que vous pouvez faire dessiner un bout de chou sur du calque... et transformer son oeuvre en photophore,>)))

Posté par OuvragesDeDames à 08:22 - - Commentaires [74] - Permalien [#]
Tags : ,

05 janvier 2014

Couronne

J'ai bien fait de leur accrocher une étoile au-dessus de la crèche : mes rois mages ont fini par approcher de leur destination, ces gros malins ! Il était temps, car le blé de la Sainte-Barbe commence tout de même à fatiguer et puis de toute manière, demain, c'est le démontage officiel de Noël.

rois_mages

Et pour faire reine une petite Cléa en ce jour de presque Épiphanie, j'ai décidé en revenant de chez le boulanger de découper une couronne rien que pour elle, qui sait tout fraîchement écrire son prénom.

galette

Je voulais du blanc, il me fallait donc simplement du bristol et un scalpel, parfait pour une idée de dernière minute. Mais j'ai tout de même ajouté quelques étoiles dorées, de crainte que la petite princesse ne regrette par trop la couronne en or du boulanger. Certes elle est encore à l'âge où l'on peut abuser sa naïveté en faisant atterrir la fève à coup sûr dans son assiette, mais il se trouve que c'est aussi celui où le rose et le doré sont les étalons de la beauté...

couronne

Mes craintes étaient vaines. Finalement miss Cléa a bien volontiers coiffé son roi de l'or du boulanger, gardant fièrement pour elle la couronne  marquée à son prénom et se décrétant "reine des neiges" ;-)

galette_miam

Edit : je n'ai pas mis en ligne le dessin du découpage qui me semblait trop personnalisé pour séduire le plus grand nombre. Mais bien sûr si vous avez une Cléa dans votre entourage, n'hésitez pas à me le demander, je vous le ferai parvenir bien volontiers.

Posté par OuvragesDeDames à 16:21 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : ,