03 décembre 2015

Pour gâter les petites filles #2

Avoir une machine à coudre à disposition ne signifie pas qu'on puissse tout ignorer de la couture à la main, bien au contraire. Car il y a mille choses qui ne peuvent se faire qu'ainsi, depuis les assemblages délicats jusqu'aux raccomodages et aux ourlets qui doivent demeurer invisibles.

Idée #2 – Linette au jardin de la couture

Voici un livret où la couture est un jeu ; Lison mettra ses pas dans ceux de Linette et apprendra, mine de rien, les points usuels tout en ayant l'impression de n'avoir fait que s'amuser.

Linette au jardin de la couture

Dans ce jardin magique, le parterre est de fine toile blanche, les massifs sont tracés au point de croix et une mousse de laine douce s'étend au pied des bosquets. Son entrée est défendue par une haie d'épingles, dansant en un ballet bien ordonné.

Linette et les épingles

Les outils de sa trousse de couture deviennent de petits amis tout au service de Linette : Dédé le dé, Mademoiselle Piquette de l'Aiguille, Madame Coupette des Ciseaux sont ses guides dans ce jardin merveilleux et parfois aussi un peu inquiétant.

Linette et ses outils

La fantaisie des illustrations ne peut que lui donner envie de se mettre à l'ouvrage, elle qui y était si peu disposée au début de l'aventure. Et il y a fort à parier qu'avec ce joli livre entre les mains, Lison suivra volontiers son exemple ;-)

Linette et la fée des épingles

Posté par OuvragesDeDames à 06:14 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 novembre 2015

Pour gâter les petites filles #1

Puisque nous sommes au premier jour de l'Avent, il est temps de penser à choisir, dans le plus grand secret, les cadeaux que les petites filles déballeront avec des yeux émerveillés au matin de Noël. Les parents avisés choisiront des jouets utiles qui prépareront leur fillette à tenir le rôle de parfaite maîtresse de maison auquel ils la destinent ;-)

Idée #1 - Une machine à coudre pour faire comme Maman

Comme cette machine à coudre en réduction fonctionne avec un fil unique en provenance de la bobine, elle ne sait faire que des coutures au point de chaînette. Pendant que sa maman assemblera pour sa poupée un joli manteau à col de velours, Lison coudra plus simplement le drap et l'oreiller pour garnir son petit lit de bambou.

Machine à coudre

Posté par OuvragesDeDames à 10:46 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 septembre 2015

Quelque chose d'ancien

Dans le color bag offert à ma gâtée, le pique-aiguille Sartel était le "quelque chose de fabriqué" ; il fallait encore lui ajouter le "quelque chose d'ancien". Pas facile de tomber juste pour la reine des collectionneuses ! Parmi les quelques pistes qui s'offraient à moi, je me suis finalement arrêtée sur un vieux cahier de couture à ses initiales. Il a été illustré avec virtuosité par une petite apprentie couturière dont nous ne connaîtrons rien de plus que les deux initiales, justement.

Cahier de couture JG 1

Les exercices sur tissu sont un peu fatigués, moins me semble-t-il dans la réalité qu'il n'y paraît sur les photos. Mais on voit bien que notre miss JG y a mis tout son coeur et a apporté un grand soin à la présentation des échantillons. Et  ce n'est pas toujours le cas des petites écolières...

Cahier de couture JG 2-3

Cahier de couture JG 4-5

Cahier de couture JG 6-7

Cahier de couture JG 8-9

Regardez bien ce cahier, j'ai dans l'idée de vous proposer quelque chose qui en serait fort inspiré ;-) Mais ce sera pour la quatrième saison du blog, bientôt, après mes vacances qui débutent... maintenant !!!

Bécassine je ne vous oublie pas

Si ce prochain mois de balade est aussi  l'occasion de mettre le blog en pause, il est assez probable que je resterai présente ici, sur Facebook, au gré des connexions que je trouverai ;-)

Posté par OuvragesDeDames à 07:15 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,

23 août 2015

Dans ma boîte, il y a un pont en X

Oui, je vous assure, j'en ai des trucs bizarres, dans mes boîtes… mais un pont en X, je ne savais même pas que ça existait !

Et pourtant, il y en eut bien un, en plein cœur de la ville du Mans. Il fut construit en 1898 au-dessus de la Sarthe, à l'initiative de l'ingénieur des Ponts-et-Chaussées, Louis Harel de la Noë.

pont en X 1

La première de ses branches permettait le passage du tramway départemental à vapeur et la seconde était réservée aux tramways urbains. Il jouxtait le pont Yssoir qui se retrouvait ainsi tout disponible pour les piétons et les premiers véhicules motorisés.

pont en X 2

Demeuré unique dans sa conception, le pont en X du Mans fut fort malheureusement dynamité juste avant la libération de la ville en 1944. Moins de cinquante ans… c'est court pour une vie de pont ! Mais pendant toute sa brève existence, il fut une célébrité dans son genre, et le symbole de l'innovation industrielle en laquelle croyait si fort le XXème siècle naissant. Les dizaines de cartes postales différentes qui montrent cette gloire locale sous tous les angles sont là pour en témoigner.

pont en X 3

En témoigne aussi ma boîte, donc. Vous imaginez bien que nos filateurs, toujours à l'affut d'une originalité pour baptiser une nouvelle marque, ne pouvaient pas laisser échapper si belle occasion ! Comme souvent, ma boîte ne paye pas de mine à l'extérieur, tout l'intérêt se niche à l'intérieur de son couvercle.

boite pont en X

Si vous examinez bien les cartes postales, vous constaterez que l'artiste a plutôt respecté fidèlement la réalité du site sur sa gravure, jusqu'à l'hôtel du Tunnel aujourd'hui disparu…

étiquette pont en X

Tout ceci a malgré tout un furieux air d'usine à gaz, mais ne riez pas trop, les Parisiennes, car vous y avez échappé de peu. Figurez-vous qu'Eugène Hénard, ci-devant urbaniste sévissant dans la capitale et glorieux inventeur des ronds-points (!), avait imaginé lui aussi son pont en X. Il devait franchir la Seine dans la continuité de la rue de Rennes, à l'époque où l'on envisageait de la prolonger jusqu'au quai de Conti.

Pont en X sur la Seine

Mais ce pont-là n'a jamais vu le jour, pas plus que le prolongement de la rue de Rennes, d'ailleurs. Vous êtes déjà bien assez punies avec le rond-point de l'Arc de Triomphe ;-)

Posté par OuvragesDeDames à 07:57 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 août 2015

Trois petites robes

Voici trois charmantes robes d'été, où les plus coquettes des petites filles trouveront très certainement le modèle de leurs rêves, car elles sont de genres bien différents mais toutes plus jolies les unes que les autres.

La première est en crêpe marocain de laine, ou toile de soie blanche, selon le degré de l'élégance désirée. La petite robe, froncée à l'encolure, est bordée au cou et aux emmanchures d'un petit biais roulé vert jade formant petite cravate. Ce charmant modèle peut être réalisé en plus simple encore, en l'interprétant en crêpe de coton ou en batiste filetée de deux tons.

A côté, très pratique et seyante robe de toile rose, garnie de biais de toile bleu nattier. Ce costume, très simple, deviendra très élégant réalisé en crêpe de Chine des mêmes tons mais sera, évidemment, beaucoup plus fragile. Le tussor, garni de cerise ou de vert jade, serait pratique puisque d'un nettoyage très facile.

La troisième robe, absolument charmante, est aussi très élégante. C'est un deux-pièces en drap léger citron ou bleu pâle. La robe droite, cerclée de deux galons, un noir et un blanc, est garnie d'applications de fleurs, découpées en taffetas ou en peau blanche, cernée de points en coton plat lustré M.F.A. noir. Cette robe sera charmante en vieux rose aussi, toujours relevée de blanc et de noir donnant un joli contraste, d'une note très élégante.

Suzanne Rivière
La Semaine de Suzette du 2 août 1928

Suzette trois petites robesJuste un clic sur l'image et vous la récupérerez dans une mailleure taille
pour l'utiliser dans vos bricolages ;-)

Posté par OuvragesDeDames à 06:20 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,


14 juillet 2015

Bleu blanc rouge

Je vous propose un petit ouvrage bien patriotique qui ne pouvait mieux trouver sa place qu'en ce jour de fête nationale. 

Liétout drapeau

Il est extrait du bel ouvrage que Madame Liétout a publié en 1889. Sous-directrice en école maternelle, elle s'attache dans ce livre à proposer aux institutrices des petits exercices à faire réaliser aux enfants sur un métier. Et pas seulement du tissage, même du tricot !

Liétout couverture

Posté par OuvragesDeDames à 07:25 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2015

La petite charmeuse et les soldats

C'est un mystère que ce carton publicitaire : je m'interroge depuis un petit bout de temps sur la logique qui a présidé au rapprochement de ces deux images...

La Charmeuse et les soldats

C'est un panneau de grande taille (il mesure 50 x 39 cm). L'image de la fillette représente visiblement une étiquette de boîte de fil, elle est d'ailleurs référencée comme telle dans la collection de la bibliothèque municipale de Lille, mais sans indication du filateur.

Ici il s'agit d'un calendrier bien qu'il ne subsiste aucune trace du bloc éphéméride. Car la mention comminatoire imprimée au dos du carton ne laisse planer aucun doute à ce sujet !

La charmeuse - calendrier

Le 25 juin 1895, la maison Crespel et Descamps déposait le nom de Carte Charmeuse au greffe du tribunal de commerce de Lille. Carte Charmeuse, fil A la Charmeuse, s'agit-il du même article ?

La charmeuse

En attendant, je peux enquêter tant que je veux,  je reste avec ma question de départ : quel rapport y a-t-il entre l'image bucolique de l'enfant mutine et la scène martiale représentant le thème principal du carton ? Quand j'étais petite et que je saoulais les adultes avec des questions sans fin, il y en avait toujours un pour craquer et finir par me répondre "C'est pour faire parler les curieuses, et ça marche très bien, la preuve !". Voilà, voilà, voilà...

Posté par OuvragesDeDames à 06:24 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,

01 avril 2015

Porte-bonheur

Grenoble, le 12 octobre 1917

Demain soir à 6 h 1/4 si vous êtes libre,
je serai au kiosque des tramways, face à l'hôtel.
Quelques minutes seulement me feraient bien plaisir.
 

CPA porte-bonheur

De celui qui est si heureux de se savoir aimé
Un bien doux baiser
Votre petit ami Jacques

Posté par OuvragesDeDames à 06:24 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :

25 mars 2015

Je brode avec toi

Qui ? Où ? Quand ? Je ne sais rien de cette image, mais c'est une de mes préférées dans le stock des vieilles photos !

Je brode avec toi

Posté par OuvragesDeDames à 08:00 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 mars 2015

Mauvaise humeur

C'est celle qui est la mienne ces jours-ci où je suis plongée dans le tri et le rangement alors qu'il y a (évidemment !) tant d'autres choses que je préférerais faire. Mais cette fois-ci, je n'ai pas le choix : il faut vider pour faire place nette au peintre... et il ne va pas jouer du pinceau dans mon capharnaüm ! J'exhume, je vide, je trie, je jette (un peu) (un tout petit peu) et je remplis des caisses. Mais comment peut-il sortir autant de choses d'un si petit espace ?

caisses

Je suis quand même assez mono-maniaque : ce n'est que du linge, des vieilleries, de la mercerie ou du papier qui lui est consacré. A part l'espoir d'un monde un peu meilleur dans un appartement un  peu (!!!) plus propre, le seul avantage est que je fais des (re)découvertes qui m'étonnent moi-même. Ah bon ? J'avais tant de monogrammes brodés ? Des draps, des taies, des serviettes, des chemises...

Pour être sure de ne plus les oublier, je les répertorie et je les photographie avant de les mettre à l'abri. Tant qu'à faire de s'y coller, autant faire les choses correctement une bonne fois pour toutes. La photographie numérique, ça a du bon sur ce coup-là ;-)

Taies

Je tempère un peu mon énervement du moment en rêvant à la transformation de ce beau stock et à ce que je vais pouvoir en faire. Remplacer mes abat-jour qui commencent à être fatigués ? Ajouter des sacs à ceux que j'ai déjà pour pouvoir en changer chaque jour de l'année ?

Abat-jourUne chose intelligente, ce serait de reprendre enfin ce couvre-lit accidenté planqué dans un coin depuis des dizaines d'années. J'ai quelques carrés à refaire, seulement le motif central est assez bizarre : entre chaque rang de brides, il y a un rang de mailles serrées qui fait comme une petite crête. Je pensais crocheter en prenant ce rang de mailles serrées dans le brin avant du tour inférieur et ensuite repasser crocheter le rang de brides dans le brin arrière, mais après avoir essayé de concrétiser ce plan d'enfer, ça me semble assez infaisable.

Couvre-lit

J'ai quand même un indice, car j'ai récupéré la bête dans un grand sac qui contenait aussi une pelote entamée de coton Phildar Relais n°8. J'ai vérifié et j'ai de la chance : c'est un article qui se fait toujours. Quant au modèle, il serait peut-être des années 70/80.

Je ne suis quand même pas la seule à entasser des "choses qui peuvent servir", rassurez-moi ! Alors peut-être aurez-vous sur vos étagères le catalogue vintage dont est issu ce modèle. Ou alors juste une idée de la manière dont se fait cette petite crête entre les rangs si vous êtes plus débrouillée que moi en crochet. Ça me suffirait je pense, car les mailles sont faciles à compter sur un carré existant.

carré crochet

Vous m'aidez à sauver mon couvre-lit ? Quand je pense à toutes les heures de travail qu'une main anonyme a déjà passées sur cet ouvrage, je n'ai pas le coeur à le laisser dans cet état...

Edit : le temps d'une promenade pour accomplir mon devoir électoral,  je me retrouve avec plein de pistes sur ma bouteille à la mer, vous êtes incroyables ! Je crois qu'Élisa m'a fait passer quelque chose d'approchant, il faut que je fasse des essais mais pour le moment... je vais surtout faire le nécessaire pour nourir mes invités, sinon, aïe aïe, aïe ma vie sociale ;-)

Edit 2 : je le tiens, je crois ;-) J'ai réussi à obtenir l'effet de nervure (merci Élisa !) et à crocheter un carré entier avec du coton un peu plus épais. Maintenant c'est juste une histoire de trouver la bonne taille de crochet pour le faire en Relais 8.

nouveau carré

Posté par OuvragesDeDames à 07:49 - - Commentaires [60] - Permalien [#]
Tags : ,