17 novembre 2016

Question de nuances

Vous rappelez-vous le marquoir d'Yvonne ? A l'occasion de ce billet, nous avions évoqué le fil nuancé avec lequel était brodé le chien : il pouvait paraître étonnamment moderne. En réalité, je n'avais pas trop tiqué sur ce point en particulier ; car dans ma collection de nuanciers anciens, j'en ai quelques uns qui portent la trace de ces couleurs ombrées. Et elles sont à l'honneur aussi bien chez DMC… … que chez Cartier-Bresson, et probablement bien d'autres encore. cotons perlés CB glanés sur les mises en vente Ebay Même... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:09 - - Commentaires [30] - Permalien [#]

13 novembre 2016

Le génie des noms

Il y a un petit génie qui volette et qui jette un peu de poudre de perlimpinpin sur les cerveaux des fabricants de mercerie quand ils doivent trouver un nom pour leurs produits. Enfin moi, je ne vois que ça comme explication...
Posté par OuvragesDeDames à 07:22 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
10 novembre 2016

Danser avec David

Danser avec David, c’était comme respirer de bonnes nouvelles. Être tout contre lui, le visage enfoui entre son oreille et son col droit d’officier, c’était comme pénétrer dans les réserves souterraines d’un luxueux magasin de soieries exhalant les parfums caractéristiques de la batiste, du lin et du luxe en balles. C'est sa rencontre avec Francis Scott Fitzgerald que Zelda évoque dans son unique roman, Accordez-moi cette valse. Où pourrais-je te faire voyager, Alabama, pour que tu retrouves l'odeur du cou de David ? A Colmar, par... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 novembre 2016

Monogrammes de relieurs

Il y a de bien belles découvertes à faire en parcourant la toile à la recherche de simples monogrammes ! Je suis notamment tombée sur ce petit bijou que je partage avec vous aujourd'hui. Il s'agit d'une vente aux enchères au cours de laquelle fut dispersé l'exceptionnel fonds de l'atelier de reliure Simier, qui travailla pour Napoléon Ier et les derniers Bourbons. Bien qu'elle soit un peu ancienne, le catalogue de cette vente est toujours disponible sur l'Argus du bibliophile, dans une définition de qualité qui permet d'apprécier... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 09:44 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
03 novembre 2016

Layette

Voici une brassière froufroutante à bordure dentelée pour un joli bébé de fin d'été. Ça va vite... ça fait longtemps que je n'avais plus tricoté pour une toute petite et je ne me rappelais pas à quel point c'était rapide ! Je n'ai pas résisté à ajouter à la brassière deux paires de chaussons assortis parce que bien sûr, tricoter pour de si minuscules petons, c'est tellement craquant ;-) Et puis pour un ensemble bien gai, j'ai complété la boîte à gâteau qui me servait d'emballage avec un passe-couloir tout simple : un molleton... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:09 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
30 octobre 2016

Filterie parisienne

Je suis toujours à Paris, et toujours à compléter ma documentation sur Monsieur Sajou. J'en profite pour rester encore un peu dans la mercerie parisienne et cette fois-ci, c'est avec la filterie. Car les filateurs ne pouvaient oublier la capitale dans leur recherche effrénée de noms pour leur pléthorique production. Le premier, le Fil Parisien, sort de la maison Louis Viarmé que j'ai déjà évoquée dans ce billet sur une vieille publicité murale. Et puis voilà celui qui évoque ce qui est redevenu mon glorieux quotidien depuis une... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 07:24 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

27 octobre 2016

Archives, on ne s'en lasse pas...

Me voilà repartie pour une semaine de recherches intensives aux archives, le nez plongé dans les vieux papiers. Ah ! c'est sûr ! il vaut mieux ne pas être trop allergique à la poussière ! Il se trouve que sur ce point, j'ai une tolérance assez développée vu l'état de mes hauts d'armoires (et pas que...). Et où donc, à votre avis, cette prospection dans les minutes des notaires, enregistrement des sociétés, calepins des propriétés bâties et autres gourmandises du même acabit ? Je vous laisse un indice ;-) Et quand vous aurez trouvé... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:17 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
23 octobre 2016

Découpages au pays d'Enhaut {2}

Faut-il y voir un signe ? L'année où s'éteint Hauswirth est celle où naît Louis David Saugy à Gérignoz, un village de Château-d'Oex. Le même émerveillement naît à observer la production de cet artiste dont l'histoire, le tempérament et le parcours sont pourtant si différents de son grand ancien. "Louis à Jules" grandit entre un père paysan qui découpe volontiers de grandes silhouettes et une mère institutrice, douée pour le dessin. C'est une première différence avec l'instinctif Hauswirth, dont les papiers ne révèlent aucun tracé... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 07:18 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
20 octobre 2016

Découpages au pays d'Enhaut {1}

C'était au départ la véritable motivation de notre voyage : voir et revoir l'émouvante collection de papiers découpés que protège, comme un patrimoine inestimable, le musée du Vieux Pays d'Enhaut et notamment la production de deux artistes précurseurs : Hauswirth et Saugy. De Johann Jakob Hauswirth, on ne sait rien ou presque. Il est de ces transparents qui ne laissent pas de traces écrites parce qu'ils ne possèdent rien et vivent aux lisières de la société. Il reste de son histoire deux jalons, une vie qui commence à Saanen en 1809... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:12 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
16 octobre 2016

Travaux d'aiguilles au pays d'Enhaut

Le but de notre balade en Suisse était le musée du Vieux Pays d'Enhaut ; ce beau petit musée est renommé pour son exceptionnelle collection de papiers découpés mais il offre également une plongée dans le passé de ce bout de vallée alpine qui regroupe les trois communes de Rougemont, Chateau-d'Oex et Rossinière. Sur les quatre étages de l'ancienne maison du préfet Cottier, on parcourt les pièces de l'habitat traditionnel, reconstitué à travers une accumulation d'objets qui allient le beau à l'utilitaire. On passe par la forge, la... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:49 - - Commentaires [36] - Permalien [#]