21 avril 2016

Coup de barre

J'ai bien mérité : ce qui m'arrive / des vacances... rayez la mention inutile ;-) En réalité, les deux propositions sont vraies et voici à peu près l'état dans lequel je me trouve : Gravure extraite du Magasin Pittoresque de 1869 Bien sûr c'est ma faute, c'est ma très grande faute ! Comme à ma mauvaise habitude, je m'y suis prise bien trop tard pour mettre sur la toile ce que j'avais dans la tête, en prévision du week-end cartonnage qui s'annonce. Je viens donc de passer quelques soirées (trop) prolongées à rattraper tout ça. ... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:20 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

17 avril 2016

Burkard : suite

Une petite nouveauté boulevard de Sébastopol : j'ai reçu avec les voeux du début d'année un dépliant échappé des trésors de Josette et qui constitue une annexe au catalogue de la maison Burkard. J'avais évoqué cet établissement il y a deux ans en vous présentant un joli catalogue de représentant. Ce dépliant confirme que Burkard était à la fois fabricant et commerçant, comme c'était souvent le cas à l'époque. Il fabriquait lui-même des lacets pour dentelles ; il proposait à la vente sa propre production et une multitude d'autres... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 07:54 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
14 avril 2016

Une cage et deux serins prisés deux francs

Estelle est la maman de mon arrière-grand-mère Georgette, dont les soupes à la tomate ont fait le délice de notre enfance. Une arrière-grand-mère qu'on surnommait microsillon  : je vous laisse imaginer de qui je tiens ma nature bavarde ;-) Et voilà ce que j'aime dans les trouvailles généalogiques : réaliser soudain que le dernier son entendu par Estelle avant de mourir est le pépiement de ses serins. Inventaire dressé le 7 août 1884 après le décès d'Estelle LesbroussardArchives départementales de l'Oise - 2E 79/24 Car le... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:17 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2016

Fleurs de lumière

Inspiré par la floraison des dahlias, le studio Drift a fabriqué pour le Rijksmuseum une installation tout en lumière et en mouvement. Un brin de couture, une pincée d'ingeniérie et beaucoup de rigueur pour un résultat vraiment magique ! Cette vidéo, qui retrace les étapes de la fabrication, illustre parfaitement toute la démarche qui mène de l'idée à la réalisation. Du rêve à la réalité...
Posté par OuvragesDeDames à 06:24 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
07 avril 2016

Les élèves institutrices de Dijon

Je reste dans les archives scolaires mais après Paris, je reviens cette fois-ci à celles de Dijon. Je suis allée passer une journée aux archives départementales, sur les traces d'une jeune fille dont j'aimerais vous présenter le bel ouvrage un de ces jours prochains. Ernestine m'échappe encore un peu, mais en fouillant dans les archives de l'école normale d'institutrices, je suis tombée sur des documents qui ne pouvaient que m'intéresser. Car j'ai occupé, pendant plusieurs années, un bureau dans les locaux où étudiaient jadis ces... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:16 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
03 avril 2016

Faire l'école à Paris

Le site des Archives de Paris a commencé à mettre en ligne des expositions virtuelles à partir de ses fonds d'images. J'ai évidemment été interpellée par le thème Faire l'école à Paris ; et à l'intérieur de ce thème, je me suis évidemment arrêtée aux ouvrages de couture ;-) L'enseignement à Paris, l'école au quotidien et l'architecture scolaire sont les trois angles d'attaque de cette exposition, illustrés avec diversité par des cahiers pédagogiques, des dessins d'enfants, des bons points, des travaux d'élèves, des photos de classe,... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 09:28 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

31 mars 2016

La cousette vraiment pas que du poilu

Vous rappelez-vous le billet sur les nécessaires fournis à ses soldats par l'armée française ? Couramment appelé cousette du poilu en référence aux combattants de la première guerre mondiale, ce petit nécessaire n'a pas fini de parler. Il y a deux ans, j'avais un peu ouvert l'éventail temporel de l'objet, en m'en tenant toutefois aux dates extrêmes pour lesquelles j'avais des éléments certains : 1889, la classe de mon arrière-arrière-grand-père dont le livret militaire mentionne déjà ce petit ustensile et 1957 où mon père l'a lui... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:22 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
27 mars 2016

Le retour des cloches

Rouen, le 6 mars 1917 Ma bien aimée petite Andrée, J'ai reçu avec un grand plaisir votre carte de Flers, elle est vraiment charmante et bien choisie ; au moment où je l'ai reçue, j'étais occupé à travailler pour vous, je l'ai donc lue et relue et me suis remis plus courageusement à mon fin travail ; vous êtes vraiment bien gentille de m'écrire si souvent, quand le matin je reçois une lettre de vous, la journée passe plus vite et plus gaiement. Je vous quitte ma bien aimée et chérie petite Andrée en vous embrassant comme je vous... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 09:22 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
24 mars 2016

Étui à bougies

Retour sur un bricolage qui date déjà un peu : il y a quatre ans, j'avais cousu une série d'étuis à bougies pour les cadeaux de la nouvelle année. L'accessoire rigoureusement indispensable, évidemment ; vous vous demandez déjà comment vous avez pu vous en passer, je parie ! Je ne suis pas si mal organisée finalement, j'ai même retrouvé une photo des paquets-cadeaux réalisés pour l'occasion. Vieille facture, papier cristal, ficelle, recyclage d'un essai au crochet et quelques perles... Pour le contenu, je n'avais rien inventé,... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:17 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
20 mars 2016

Sajou le commerçant : la rue de la Barillerie

Changement d'ambiance avec le transfert de l'atelier rue de la Barillerie : en cette année 1844, Sajou a passé la Seine pour se retrouver dans l'île de la Cité, juste en face de la Sainte-Chapelle. Le couple emporte avec lui le souvenir de la petite Marie Adèle, née et décédée rue Michel-le-Comte après deux années d'une courte vie. L'île de la Cité en 1844 - source : Gallica Pour Anastasie, c'est un retour au quartier de son enfance : le nouvel atelier investi par son mari au 17, rue de la Barillerie se trouve à peine à cent mètres... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 07:25 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :