28 mai 2015

Les plis sont aussi dans la maison

Voici un billet qui rebondit sur le précédent, car Babeth-Lili m'a signalé un article paru dans le dernier Campagne Décoration, consacré à Pietro Seminelli. Après avoir expérimenté les plis à l'occasion d'un projet de fin d'étude réalisé sur le thème de Madame Butterfly, cet architecte d'intérieur découvre les moules en kraft utilisés dans la haute-couture avec Gérard Lognon. Il continue alors d'exploiter les possibilités offertes par le travail sur le pli dans la décoration. C'est tout à fait passionnant de l'écouter parler de son... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:22 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

24 mai 2015

Cent fois sur le métier...

Ce n'est probablement pas de gaieté de coeur que Gérard Georges Lognon a dû se résoudre, il y a deux ans, à quitter son atelier de plissage sans successeur dans la famille. Car c'est son arrière-grand-mère Émilie qui a commencé dans la spécialité sous Napoléon III, en 1853. Je me dis d'ailleurs qu'elle a peut-être croisé quelqu'un de notre connaissance, dans ce petit village qu'était le coeur de Paris ;-) Le plissé paon, un des préférés de Gérard LognonPhoto Joël Saget - D'autres très belles images sur Culture Box Puis son... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 08:50 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
21 mai 2015

Autour de Sajou : la suite...

Avec le spectaculaire modèle de nappe d'autel dont je vous ai parlé dimanche, je clos la série "Sajou innovateur". Peut-être n'est-ce que provisoire ? Car quand j'ai l'impression d'avoir pressé un sujet à l'extrême, je tombe encore sur de nouvelles pépites ! C'est tout l'avantage du blog, je pourrai y revenir plus tard pour compléter, si nécessaire. En faisant ces recherches, j'ai surtout compris à quel point Sajou avait été un homme de son temps, un véritable entrepreneur du XIXème siècle investissant un secteur d'activité... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:19 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2015

Sajou l'innovateur : la nappe de quatre mètres

A l'exposition de 1855 donc, Sajou frappe les esprits en présentant un modèle qui figure à son catalogue de l'année suivante sous le numéro 403, à la rubrique des dessins de crochet et de filet, avec cette description : "Très riche nappe d'autel, représentant les litanies de la Ste Vierge par des emblèmes et des inscriptions". Le prix est à la hauteur du caractère exceptionnel de l'ouvrage : 20 francs, alors que la majorité des planches est annoncée à 25 centimes, ce qui équivaut à une livre de bon pain. Très peu de modèles dépassent... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 07:47 - - Commentaires [67] - Permalien [#]
14 mai 2015

Sajou l'innovateur : expositions et récompenses

Sajou développe son affaire dans l'univers des ouvrages de dames alors que la France a déjà bien engagé sa révolution industrielle. C'est encore une période où l'on ne conçoit pas que la technique puisse se développer au détriment des beaux-arts. Y en a-t-il plus belle illustration que le fronton du Palais de l'Industrie, spécialement construit pour l'exposition universelle de 1855 ? Il est orné d'un groupe, sculpté par Elias Robert, qui représente la France couronnant d'un même geste l'art et l'industrie. Cet ensemble est d'ailleurs... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 11:14 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
10 mai 2015

Déboutonner la mode

Qui n'a pas enfoui avec volupté la main dans la boîte à boutons pour les caresser, les agiter, inlassablement les trier et les mélanger à nouveau ? La ruse des mamans couturières pour fixer un peu les enfants remuants...  Modeste ou luxueux, l'indispensable bouton traverse toutes les époques et investit toutes les modes. Ce minuscule héros de notre vêture justifiait parfaitement qu'une exposition d'envergure le mette dans la lumière. C'est chose faite avec celle que nous propose le musée des Arts Décoratifs, autour de la... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

06 mai 2015

Autour de Sajou : du muguet pour un pélerinage

Si vous me suivez sur Facebook, vous savez déjà que j'ai mis à profit mes vacances pour accomplir un pèlerinage nostalgique. Avant de quitter Dijon au petit matin, j'ai cueilli les quelques brins de muguet fleuris dans mon septième ciel et je les ai tenus bien serrés dans du coton humide pour qu'ils survivent au voyage jusqu'à Paris. Le Père-Lachaise au début du XIXème siècle - Pierre Courvoisier Le cimetière du Père-Lachaise est un lieu de curiosités et de promenades très à la mode depuis longtemps. On y admire les portes de métal... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:09 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2015

Tata-marraine et ses chapeaux

J'ai eu pour marraine une soeur de mon grand-père paternel. Je garde d'elle le souvenir d'une vieille dame douce et délicieuse, une sage célibataire qui avait souvent un éclair de malice au coin de l'oeil. Ma tata-marraine a exercé à Paris, tout le temps de sa vie professionnelle, le joli métier de modiste. Elle était donc faiseuse de chapeaux. Il me semble l'avoir toujours connue à la retraite, mais elle couvrait volontiers les femmes de son entourage dès qu'on le lui demandait. J'ai notamment le souvenir d'une grande capeline de... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 11:36 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2015

Pas assez de vies

Ce que je trouve extraordinaire, c'est la concentration et la sérénité que dégagent ces potiers. Ils sont si beaux, tout paraît si facile, il y a un pouvoir hypnotique dans ces images... Il est où, le magasin où on peut acheter des vies supplémentaires ?
Posté par OuvragesDeDames à 06:33 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
12 avril 2015

L'ourse Gaspardine

Parce que c'est une fille, qu'il fallait la baptiser et qu'un ours de la famille s'appelait Gaspard ;-) Voici enfin terminée la bestiole commencée à l'atelier offert par le Musée de la Vie Bourguignonne il y a quelques semaines. Oui, oui, c'est une fille, la preuve, elle a revêtu une robe bleue coupée dans le tablier de travail bien usé de la maman, qui l'avait déjà retaillé à partir d'une chemise du papa. C'est dire si elle montre la trame ! Mais Gaspardine s'en fiche, il ne lui en faut pas davantage pour faire sa coquette. Je... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 12:45 - - Commentaires [38] - Permalien [#]