10 janvier 2016

Bonnes résolutions

Non, je plaisante ;-) J'ai assez d'heures de vol pour savoir que les résolutions de début d'année sont celles qu'on ne tient jamais. Disons alors que ce sont plutôt des engagements pour me propulser les jours de paresse, ma liste des choses à faire cette année pour le blog.

La saga Sajou

Ça fait sept mois que j'ai laissé le récit de côté, mais les recherches progressent bien, grâce une aide précieuse dans les archives parisiennes. Je retarde de m'y mettre parce qu'il me semble qu'il y a toujours des zones d'ombre que je pourrais éclaircir. Mais j'y reviendrai en cas de nouvelles découvertes, maintenant il ne reste qu'à écrire !

Berlin Sajou

Les recherches généalogiques

Un récent commentaire sur les voeux de Marie Joséphine m'a remis en tête une proposition faite à l'occasion du marquoir de Noémie : une méthode pour vous permettre de sortir de l'ombre les petites brodeuses de vos marquoirs. Quand c'est possible, bien sûr, souvent il faut aussi accepter de les laisser dans l'anonymat parce qu'elles n'ont pas semé assez d'indices pour en savoir plus. Mais si on tient un fil pour détricoter l'énigme, quel plaisir ! Il ne s'agirait que de quelques pistes pour commencer et ensuite, à vous de jouer.

Signatures

Un nouveau projet récurrent

Voilà encore une idée envisagée lorsque j'avais arrêté les pique-aiguilles mais que j'ai fainéanté à concrétiser depuis deux ans : un nouveau projet au long cours. Il y aura de la couture, il y aura de la broderie, il y aura de l'Alsace, il y aura de la poupée Bleuette... les choses sont en train de mûrir, disons... un peu plus concrètement qu'auparavant ;-)

C'est dit, maintenant il n'y a plus qu'à s'y mettre !

Posté par OuvragesDeDames à 09:58 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 décembre 2015

Les souvenirs de Noël

Comme beaucoup d'entre vous, à lire vos commentaires déposés tout au long de ce mois de décembre, je fus une petite fille comblée par les cadeaux découverts, année après année, au pied du sapin. Je crois que rien n'en conserve la trace autant que ma bouille sur cette photo d'un ancien Noël ;-)

Noël machine à coudre

Car cette machine à coudre en miniature était un jouet très particulier ; c'était celui qui allait me permettre de faire comme ma Maman couturière... ou presque;-) J'ai le souvenir de longues heures passées à ses pieds, sur le sol de la lingerie, à tracer inlassablement des lignes de couleur dans des bouts de chiffon ou les chutes de tissu qu'elle m'abandonnait.

Et puisque le temps de l'Avent est terminé, je clos cette série des jouets en faisant partir vers vos messageries quelque chose qui m'a été beaucoup réclamé : le joli livret de Linette au jardin de la couture. Ce sera le cadeau d'Ouvrages de Dames à ses abonnées, en ce jour de Noël que j'espère bien doux pour vous toutes !

Linette au jardin de la couture

Posté par OuvragesDeDames à 09:55 - - Commentaires [94] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 novembre 2015

Anniversaire

Il y a pile trois ans, je me décidais à lancer mes premiers mots sur ce blog. Près de 350 billets et plus de 1500 photos plus tard, je n'en reviens toujours pas d'avoir réussi à me tenir au rythme de publication que je m'étais fixé !

Alors même si je ne suis pas une fan des dates commémoratives -rien ne ressemble plus à un jour que sa veille ou son lendemain- celui-là, pour une fois,  je me le souhaite quand même ;-)

CPA

Posté par OuvragesDeDames à 06:21 - - Commentaires [136] - Permalien [#]
Tags :

16 août 2015

Encore un peu d'été...

Quelques jours seulement, pour le plaisir de broder au soleil ;-)

Je brode à la plage

Posté par OuvragesDeDames à 07:14 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,


30 juillet 2015

Prochainement sur vos écrans

Ça sera peut-être un navet ? Il restera toujours la machine à coudre, la couturière... et le jean négligemment porté par Liam Hemsworth ;-)

The Dressmaker affiche

Posté par OuvragesDeDames à 06:24 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

26 juillet 2015

Facebook et moi

Or donc, je suis partie pour un week-end cartonnage en Auvergne. Comme ça fait du bien de rompre un peu avec le travail, qu'il y a des merveilles à admirer sur la route, des amis qu'on voit trop rarement et des maisons douces très difficiles à quitter, le week-end s'est en réalité transformé en une semaine tout entière d'escapade.

Je vous laisse donc avec un billet programmé pour ne pas casser la petite habitude du week-end ;-) Et puis je resterai probablement sur internet par le biais de Facebook, ce qui prouve que j'ai bien évolué (pour ne pas dire reviré) sur le sujet. J'étais, je dois le dire, extrêmement réticente mais comme d'habitude, il s'avère qu'il vaut toujours mieux se faire une opinion par soi-même.

Je me suis rendu compte à l'usage que j'en faisais exactement ce que je voulais, à condition d'être extrêmement sélective sur mon fil d'actualité. Exeunt les mignons petits chats, les maximes gnangnan, les opinions péremptoires au ras des pâquerettes et les informations que personne n'a pris la peine de vérifier : je me désabonne aussi vite que mon ombre ;-)

En revanche, je l'utilise comme un superbe outil de veille sur les sujets qui m'intéressent et, la sérendipité aidant, je découvre de nouveaux univers qui m'interpellent et me lancent sur des chemins insoupçonnés. Un certain nombre des sujets que j'aborde ici, quand je quitte le terrain de la mercerie ancienne, viennent de pistes levées sur Facebook.

J'y partage aussi. Oh ! rien de la sphère personnelle. D'ailleurs j'ai réglé le problème une fois pour toutes : mes statuts sont publics sans exception, en sorte que je ne risque pas de me laisser aller à l'illusoire sensation de m'adresser à un cercle privé, ce qui à mon sens pourrait être le véritable piège. Ce que je publie étant accessible à tout un chacun, il n'y a pas de meilleur garde-fou pour m'inciter à la retenue.

Bref, tout ça pour dire que si vous le souhaitez, vous pouvez me suivre ici. Il n'y a même pas d'obligation de me demander comme amie, il suffit de s'abonner et je n'ai pas mon mot à dire ;-)

Pour donner une idée à celles d'entre vous qui n'ont pas (encore ?) de compte Facebook, voici un petit échantillon de mes publications au cours du dernier mois. Ce sont à la fois mes photos et le partage de coups de coeur glanés sur la toile.

Shamekh Bluwi 1

Shamekh Bluwi 2

Les beaux découpages de Shamekh Bluwi

Cooper-Hewitt

Quelques objets du très riche fonds du Cooper-Hewitt museum :
un carnet de teinturier et un rare sampler de boutonnières

Confiture d'abricot

J'ai fait des confitures abricot / amandes ;-)

Nacre

Pas d'origine identifiée... mais la nacre, comment résister ?

Vignoble Gevrey

Le boulot m'a entraînée parmi les vignobles de la Côte-d'Or

Mode masculine

Merveilles de la mode masculine glanées sur Ebay

Archives de Paris

S'attendrait-on à trouver pareille jolie chose parmi les grimoires des Archives de Paris ?

C'est amusant : le télescopage saisissant de ces images sorties du contexte Facebook me fait prendre conscience de l'éclectisme de l'exercice. Je crois que c'est aussi cela qui me plaît, la légèreté, la spontanéité, le partage tous azimuts. Facebook et le blog, ce sont deux outils différents mais qui permettent l'un et l'autre de maintenir la curiosité en éveil.

Tout de même... mes confitures d'abricot entre le Cooper-Hewitt et les Archives de Paris, j'ai comme un vertige, là ;-)

Posté par OuvragesDeDames à 08:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

14 juin 2015

Pauvre Sophie !

Un jour sa maman l’appela pour lui montrer une charmante boîte à ouvrage que M. de Réan venait d’envoyer de Paris. La boîte était en écaille avec de l’or ; le dedans était doublé de velours bleu, il y avait tout ce qu’il fallait pour travailler, et tout était en or ; il y avait un dé, des ciseaux, un étui, un poinçon, des bobines, un couteau, un canif, de petites pinces, un passe-lacet. Dans un autre compartiment il y avait une boîte à aiguilles, une boîte à épingles dorées, une provision de soies de toutes couleurs, de fils de différentes grosseurs, de cordons, de rubans, etc. Sophie se récria sur la beauté de la boîte :

Rubylane4

Source : Rubylane

« Comme tout cela est joli ! dit-elle, et comme c’est commode d’avoir tout ce qu’il faut pour travailler ! Pour qui est cette boîte, maman ? ajouta Sophie en souriant, comme si elle avait été sûre que sa maman répondrait : C’est pour toi.

C’est à moi que ton papa l’a envoyée, » répondit Mme de Réan.

Les Malheurs de Sophie - Comtesse de Ségur

Horace CastelliIllustration Horace Castelli

Posté par OuvragesDeDames à 07:41 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

09 avril 2015

Outrage

Mêmes lieux, deux artisans différents à vingt ans d'écart... la même mésaventure ! Un soir de la semaine dernière, je suis rentrée à la maison pour trouver mon parquet protégé avec un drap qui me semblait ne pas être tout à fait ordinaire. Je crois qu'en voyant ma tête, le peintre a tout de suite compris la menace qui le guettait ;-)

Drap

"Oui, je sais ce que tu vas me dire... c'est pas ma faute, c'est une dame chez qui j'ai travaillé qui me l'a donné..." OK, j'avoue : j'ai un peu surjoué la colère. Mais le forfait ne pouvait pas rester impuni : il n'est pas reparti avec son drap.

Drap détails

Seulement maintenant je suis bien embêtée car je ne vois pas trop ce que je peux en faire. Un tour en machine à laver, c'est sûr, et ensuite ? Si sauvetage il y a, il ne pourra être que très parcellaire. Mais il y a un monogramme bien brodé, un métrage assez conséquent de jours Venise très réguliers et encore solides. Alors il y a forcément une carte à jouer, j'en suis sure !

Posté par OuvragesDeDames à 06:19 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags :

26 février 2015

Flow d'optimisme

Hier soir, j'ai dû aller au supermarché, ce que je ne fais que tous les .... quelques mois, quand mes placards sonnent vraiment le creux. Comment ça, tout le monde s'en fout ? Mais moi ça me traumatise, à tel point que je vise toujours les vacances scolaires pour l'expédition ravitaillement, comme ça il y a moins de monde et c'est plus vite expédié. OK, tout le monde s'en fout...

Première consolation : je suis tombée sur une petite caissière toute mignonne, toute souriante.

Deuxième grosse consolation : j'en ai profité pour passer à la Maison de la Presse et acheter le nouveau magazine Flow qui me faisait de l'oeil, avec ses pastilles de couleurs et ses promesses de douceur.

Flow

J'ai juste picoré dans les quatre rubriques : Belles rencontres, Esprit libre, Petits plaisirs et Douceur de vivre. Des choses qui parlent, n'est-ce pas ? Et ce que j'en ai lu pour le moment m'a bien contentée. Le magazine est rempli de jolis papiers, de couleurs pétillantes, d'images qui font du bien et de dames qui donnent de l'inspiration. Ce qu'il n'y a pas : de la pub, le dernier régime pour l'été, des tests de crèmes qui font rajeunir et de la mode jetable. Et ça aussi, en ce qui me concerne, c'est un très bon point.

Comme ça, un premier coup de coeur ? Pour Natasha Boel et ses boîtes foutraques. Elle dit "Mon atelier est un incroyable méli-mélo de cartons, de livres, de tissus, de journaux, de cartes et de projets anciens. C'est au beau milieu du chaos que je crée les plus belles choses, sans trop avoir à réfléchir si tout va bien ensemble." Et elle a conçu en prime un joli carnet à noter plein de choses.

Natascha Boel

Il m'en reste plein à lire et à découvrir mais je veux prendre le temps de déguster. Prendre le temps justement, résister à l'injonction, avoir soin de soi, ce sont deux ou trois choses que j'ai picorées au fil des pages et qui m'ont joliment réjouie.

ranger

Le thème de ce numéro-ci : donner et recevoir (celui du prochain : courage et vulnérabilité). La citation qui m'a accrochée est de Colette : Quelle vie merveilleuse fut la mienne ! Si seulement je m'en étais rendu compte plus tôt !

Pour le moment, Flow n'a qu'un défaut à mes yeux : jusqu'ici je me trouvais plutôt hors des clous avec ma propension à la lenteur et à la rêvasserie. Souvent même gnangnan à vouloir plutôt tourner la tête vers les jolies choses et ignorer les râleurs de tous poils. Ça me convenait tout à fait d'être démodée ;-) Zut... raté !

Posté par OuvragesDeDames à 06:17 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , ,