06 mars 2022

Courtepointes à histoires

Harriet naît en 1832 dans le comté de Clarks, en Géorgie. Elle a dix-huit ans lorsqu'elle épouse Armstead Powers et trente-trois ans lorsqu'ils deviennent libres, à la fin de la guerre civile qui signe l'abolition de l'esclavage. Elle mettra au monde neuf enfants mais trois seulement sont encore en vie au tournant du XXe siècle. Harriet Powers en 1901 Elle gagne sa vie grâce à son aiguille, exerçant le métier de couturière, et elle est connue aujourd'hui pour deux de ses courtepointes narratives arrivées jusqu'à nous. Les histoires... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:32 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

27 février 2022

À l'Ours

Puisque je suis partie dans les buscs il y a quinze jours, je continue sur ma lancée pour le seul plaisir de vous détailler cette belle image. C'est un carton publicitaire de bonne taille, 56 centimètres sur 40, et par chance il est arrivé jusqu'à moi plutôt bien conservé. À l'Ours était une marque de la Manufacture Française de Buscs et Laçures, un établissement lyonnais qui en possédait un certain nombre à son actif, aux appellations toutes plus évocatrices les unes que les autres : Belle cordière, Irlande, Flirt,... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:03 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
13 février 2022

À l'Hirondelle

J'avais depuis deux ans le projet de revenir sur les trésors vendus par le père Soufflet dans sa mercerie ambulante. J'y mets souvent le temps mais ça finit par se faire et je commence aujourd'hui avec les buscs, pour vous montrer cette jolie boîte dans laquelle je range mes bandes de broderie anglaise. Mais à l'origine, elle était prévue pour contenir des buscs, probablement une boîte de comptoir grâce à laquelle les mercières présentaient leurs articles aux clientes.  Avec elle, nous quittons la Normandie du père Soufflet... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:16 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
12 décembre 2021

Descamps par ci, Descamps par là

Des Descamps qui donnent dans le textile, ce n'est pas ce qui manque à Lille. Un Thomas Descamps exerçant comme maître filtier était déjà inscrit à la bourgeoisie de la ville en 1668. Il essaima en de multiples branches cousines dont certaines ne nous sont pas inconnues, habituées que nous sommes à voir leur nom -ou le plus souvent leurs initiales- sur nos belles boîtes anciennes de fil de lin. Dans une de ces branches, je demande Anatole, le papa, qui épousa une Danel, fille de filateur évidemment. Et je voudrais ensuite Auguste, le... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:28 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
14 novembre 2021

Challenge AZ : on s'installe en Louisiane

Après un voyage mouvementé, le moment est venu de faire connaissance avec mes aventuriers : les deux George Frédéric dont les destins s'entrecroisent à n'en plus finir, leur cadette Émélie qui va bien vite se marier à peine arrivée sur le sol américain et bien sûr leur père, Jean Baptiste, qui est aussi mon ancêtre et celui qui m'a entraînée dans cette quête aux multiples rebondissements. Il est  temps de faire connaissance aussi avec cette nouvelle ville, peut-être pas si douce que nos émigrants l'espéraient... Et la semaine... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 septembre 2021

Chef-d'oeuvre

Puisque c'est le moment de fermer pour les vacances, je vous laisse avec une jolie dose de merveilles en vous présentant aujourd'hui, grâce à Annie, une bande de couture qu'elle a sortie pour nous de ses collections. J'ai eu bien du mal à la photographier en entier, car elle mesure exctement 3,42 mètres ! Je n'ai pas trouvé de meilleure solution, pour vous donner une idée de ses proportions, que de la tortiller sur mon armoire... avant, rassurez-vous, de vous la montrer plus en détails. C'est un ouvrage dont l'autrice garde tout... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:31 - - Commentaires [42] - Permalien [#]

15 août 2021

Habitude surannée

Qui fait encore ça ? Pas moi et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir été biberonnée aux habitudes surannées pendant toute mon enfance...  Car le matin nous prenions le petit déjeuner à la cuisine en ordre dispersé mais le midi et le soir, la table était systématiquement mise au séjour. Par conséquent nous mangions sur une nappe. En tissu, la nappe : repassage +1. Par conséquent, nous usions de serviettes. En tissu, les serviettes : repassage +1. Par conséquent, les porte-serviette s'imposaient pour que chaque convive retrouve... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:33 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
08 août 2021

Arc-en-laine

Je reste dans l'échantillon cette semaine : après celui des pensées les plus intimes de Jean Fick dimanche dernier, voici le nuancier des couleurs employées à la manufacture des Gobelins au XVIIIème siècle. source : Gallica Il est largement commenté et les textes y sont un enchantement autant  que les couleurs. On y parle tartre vitriolé, brou de noix et albâtres, degré tonique ou coloré, acide nitreux, prisme newtonien, couleur bleue du firmament et lumière du soleil, rouge obscur et blancheur de la peau, rayon jaune, bois... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:59 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
04 juillet 2021

Happy Independence day !

L'occasion était trop belle : depuis la création du blog, c'est la première fois que le 4 juillet tombe un dimanche. Je ne pouvais donc pas manquer de célébrer le jour de l'Indépendance avec nos amies d'outre-Atlantique et je le fais avec d'autant plus de plaisir que depuis plusieurs mois déjà, je vis le coeur en Louisiane avec mes recherches familiales. L'article d'aujourd'hui se pare donc de rouge, de blanc et de bleu, dans le sillage des filateurs américains qui ont toujours mis bien volontiers en avant le drapeau américain. C'est... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:26 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
20 juin 2021

Titanic inattendu

Ça fait longtemps que je n'ai pas parlé de mercerie, ça fait longtemps que je ne vous ai pas bassinées avec Gallica, ça fait longtemps que je n'ai pas déroulé de fil par ici. Go, go, go ! Vous connaissez mon goût pour les associations parfois hasardeuses : tout a commencé cette semaine avec les nouvelles vidéos mises en ligne par Gallica. Je m'amuse tant dans les dédales de notre bibliothèque numérique nationale que ça me désole de voir beaucoup de curieuses rester à la porte de ce temple aux merveilles, découragées à l'idée de ne... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:06 - - Commentaires [14] - Permalien [#]