25 juin 2015

Chiffrer et marquer

"Chiffrer le linge est non seulement d'ordre, mais c'est encore une question de coquetterie. Ces initiales courantes ou travaillées, dont la fantaisie vient s'ajouter à la richesse de la lingerie, c'est un cachet d'élégance et de recherche posé sur les objets du trousseau, c'est le sceau définitif qui indique la perfection d'un travail. Il y a deux expressions consacrées pour désigner les formes diverses de ces broderies. L'initiale est dite chiffrée, lorsqu'elle est brodée ; elle est dite marquée, lorsqu'elle est faite au point à la... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:26 - - Commentaires [30] - Permalien [#]

14 juin 2015

Pauvre Sophie !

Un jour sa maman l’appela pour lui montrer une charmante boîte à ouvrage que M. de Réan venait d’envoyer de Paris. La boîte était en écaille avec de l’or ; le dedans était doublé de velours bleu, il y avait tout ce qu’il fallait pour travailler, et tout était en or ; il y avait un dé, des ciseaux, un étui, un poinçon, des bobines, un couteau, un canif, de petites pinces, un passe-lacet. Dans un autre compartiment il y avait une boîte à aiguilles, une boîte à épingles dorées, une provision de soies de toutes couleurs, de fils... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 07:41 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
31 mai 2015

À maman

Noémie sait que le colporteur qui s'arrête parfois à la Ferrière ne propose jamais d'aussi jolies choses. Lorsqu'il découvre le contenu de sa balle sur la table de la ferme, c'est pour en sortir de solides lacets, de la laine à repriser ou encore de ce coton rouge qui sert à marquer les torchons de la cuisine. Non, ces belles soies aux couleurs chatoyantes ne viennent pas de l'armoire du colporteur, ni même de chez Madame Girard qui tient mercerie au bourg voisin du Gua. Car elle est raisonnable, Madame Girard, assez en tout cas pour... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 07:15 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
21 mai 2015

Autour de Sajou : la suite...

Avec le spectaculaire modèle de nappe d'autel dont je vous ai parlé dimanche, je clos la série "Sajou innovateur". Peut-être n'est-ce que provisoire ? Car quand j'ai l'impression d'avoir pressé un sujet à l'extrême, je tombe encore sur de nouvelles pépites ! C'est tout l'avantage du blog, je pourrai y revenir plus tard pour compléter, si nécessaire. En faisant ces recherches, j'ai surtout compris à quel point Sajou avait été un homme de son temps, un véritable entrepreneur du XIXème siècle investissant un secteur d'activité... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:19 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2015

Sajou l'innovateur : la nappe de quatre mètres

A l'exposition de 1855 donc, Sajou frappe les esprits en présentant un modèle qui figure à son catalogue de l'année suivante sous le numéro 403, à la rubrique des dessins de crochet et de filet, avec cette description : "Très riche nappe d'autel, représentant les litanies de la Ste Vierge par des emblèmes et des inscriptions". Le prix est à la hauteur du caractère exceptionnel de l'ouvrage : 20 francs, alors que la majorité des planches est annoncée à 25 centimes, ce qui équivaut à une livre de bon pain. Très peu de modèles dépassent... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 07:47 - - Commentaires [68] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2015

Sajou l'innovateur : expositions et récompenses

Sajou développe son affaire dans l'univers des ouvrages de dames alors que la France a déjà bien engagé sa révolution industrielle. C'est encore une période où l'on ne conçoit pas que la technique puisse se développer au détriment des beaux-arts. Y en a-t-il plus belle illustration que le fronton du Palais de l'Industrie, spécialement construit pour l'exposition universelle de 1855 ? Il est orné d'un groupe, sculpté par Elias Robert, qui représente la France couronnant d'un même geste l'art et l'industrie. Cet ensemble est d'ailleurs... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 11:14 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

06 mai 2015

Autour de Sajou : du muguet pour un pélerinage

Si vous me suivez sur Facebook, vous savez déjà que j'ai mis à profit mes vacances pour accomplir un pèlerinage nostalgique. Avant de quitter Dijon au petit matin, j'ai cueilli les quelques brins de muguet fleuris dans mon septième ciel et je les ai tenus bien serrés dans du coton humide pour qu'ils survivent au voyage jusqu'à Paris. Le Père-Lachaise au début du XIXème siècle - Pierre Courvoisier Le cimetière du Père-Lachaise est un lieu de curiosités et de promenades très à la mode depuis longtemps. On y admire les portes de métal... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:09 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2015

Tata-marraine et ses chapeaux

J'ai eu pour marraine une soeur de mon grand-père paternel. Je garde d'elle le souvenir d'une vieille dame douce et délicieuse, une sage célibataire qui avait souvent un éclair de malice au coin de l'oeil. Ma tata-marraine a exercé à Paris, tout le temps de sa vie professionnelle, le joli métier de modiste. Elle était donc faiseuse de chapeaux. Il me semble l'avoir toujours connue à la retraite, mais elle couvrait volontiers les femmes de son entourage dès qu'on le lui demandait. J'ai notamment le souvenir d'une grande capeline de... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 11:36 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2015

Porte-bonheur

Grenoble, le 12 octobre 1917 Demain soir à 6 h 1/4 si vous êtes libre,je serai au kiosque des tramways, face à l'hôtel.Quelques minutes seulement me feraient bien plaisir.  De celui qui est si heureux de se savoir aiméUn bien doux baiserVotre petit ami Jacques
Posté par OuvragesDeDames à 06:24 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
25 mars 2015

Je brode avec toi

Qui ? Où ? Quand ? Je ne sais rien de cette image, mais c'est une de mes préférées dans le stock des vieilles photos !
Posté par OuvragesDeDames à 08:00 - - Commentaires [40] - Permalien [#]