31 juillet 2014

La petite tricoteuse : mystère levé

L'énigme de la petite tricoteuse de Vérone a été rapidement résolue. Merci à Alain et Esther qui ont reconnu l'oeuvre d'Ugo Zannoni, un sculpteur italien ayant vécu de 1836 à 1919.

Sculptée dans le marbre blanc, la statue de notre petite tricoteuse intitulée en réalité "Étude et travail" a un compagnon, le "futur artiste" qui lui fait face à la galerie Achille Forti.

Ugo_Zannoni

Posté par OuvragesDeDames à 06:12 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,


24 juillet 2014

La petite tricoteuse de Vérone

Venue depuis Moscou pour visiter l'Italie, Daria a croisé au début du mois cette jolie tricoteuse à la Galleria d'Arte Moderna Achille Forti de Vérone. En voyant ses photos sur sa page Facebook, je suis tombée sous le charme de la belle enfant qui tricote en même temps qu'elle lit. Peut-être regarde-t-elle simplement son modèle pour se guider dans son travail ? Mais comme elle tricote une écharpe toute droite, ce n'est pas forcément l'interprétation la plus plausible.

Petite tricoteuse

J'aime la quiétude et la grâce qui se dégagent de l'ensemble et la posture si caractéristique, avec le pied replié sous l'autre jambe pour soutenir le livre. Avez-vous remarqué les fronces du tissu et la broderie anglaise ? Ce rendu du tissu dans la pierre me fascine… Encore que je dis peut-être une énormité : vu mes grandes connaissances en la matière, ce que je prends pour une sculpture dans le marbre pourrait aussi bien être un moulage de plâtre -;)

tricoteuse de Vérone détails

Sans photo du cartouche, nous ne connaissons pas l'auteur(e) de cette oeuvre. J'ai fait chou blanc dans mes recherches sur Internet… Peut-être y aura-t-il parmi vous une lectrice italienne pour nous éclairer ?

Merci Daria pour m'avoir autorisée à utiliser tes photos ici.

Posté par OuvragesDeDames à 07:39 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2014

Messieurs, ne lâchez rien !

Lu sur The Telegraph : le tricot serait le nouveau yoga des hommes. En effet, ils hésiteraient de moins en moins à s'afficher ouvertement avec des aiguilles dans les mains.

The Telegraph

Ce n'est pas vraiment une surprise pour moi, car je garde au fond d'une malle une liseuse tricotée par mon père, soucieux que ma maman n'attrape pas froid à la maternité où elle allait accoucher en plein mois de février. Manches chauve-souris, laine vaporeuse écrue, un joli point dentelle… Oh ! je me la rappelle bien, il faut que j'étende mes recherches à la cave pour récupérer cette petite douceur-là.

En attendant, j'ai plongé dans ma collection de 100 Idées pour retrouver une image des frères Lumière que je gardais en tête. Elle est touchante en diable : le grand frère Auguste regarde avec tendresse son cadet Louis, en train de travailler fort sérieusement sur un petit col rose comme une dragée.

Fr_res_Lumi_re_1906

C'est du crochet, mais on reste dans l'idée. Quelle chance que ce joli instant de l'année 1906 ait été ainsi immortalisé ! On affirme dans l'article illustré par cet autochrome que le tricot, avant d'être cantonné à l'univers féminin, a d'abord été une occupation masculine, comme en témoignent cette gravure d'un tricoteur du moyen-âge ou encore cette photo de bergers landais.

tricoteurs

Au XXème siècle, quand on retrouve ici ou là ces messieurs de tous âges en train de tricoter, c'est le plus souvent par solidarité avec les soldats partis au front.

Pompiers de LA au tricot - 1917
Les pompiers de Los Angeles en 1917 - Los Angeles Public Library

 Cooperstown
Les élèves du lycée de Cooperstown tricotant pour le Front
pendant la première guerre mondiale - Archives de l'État de New York

Et ça continue pendant la seconde…

chauffeur de taxi londonien
Un "cabby" londonien attendant le client sur Oxford Street - Life

deux petits garçons
Deux petits gars tricotant pour les troupes - BBC

Mais comme tout ça se fait au titre de l'effort de guerre, alors ça va, ils peuvent y aller sans avoir peur d'être ridicules ;-)

our boys need sox
Affiche de la Croix-Rouge américaine - Bibliothèque du Congrès

En revanche pour celui-ci, la guerre était finie je pense, mais visiblement il s'en fiche pas mal : le monde peut s'écrouler autour de lui, il tricote et puis c'est tout !

le_tricoteur_du_m_tro
Photo Chatillon / Rapho

Pour le coup je ne suis pas mécontente de voir les hommes se décoincer sur le sujet, parce que je me suis bien régalée à tricoter cette étole de Jared Flood, et j'ai encore un de ses modèles sur le feu !

Etole Jared Flood

En réalité, le modèle correspond à une couverture pour bébé, j'ai simplement transformé ses proportions pour en faire une étole bien confortable (65 x 240 cm), tricotée dans un beau mélange laine et soie. Et c'est tout ce dont j'ai besoin en ce moment !

Edit : je ne vous ai pas mis la référence pour la laine, car elle ne me semble plus disponible. Mais je me la suis procurée dans cette boutique Ebay, que vous pouvez surveiller, peut-être, si elle vous intéresse ? Elle a un aspect à la fois rustique et précieux que j'aime beaucoup.

Posté par OuvragesDeDames à 00:21 - - Commentaires [72] - Permalien [#]
Tags :

28 août 2013

Halte au scandale des chaussettes orphelines !

C'est le drame auquel personne n'échappe, pour ainsi dire un des grands mystères de l'univers : sans qu'on arrive à comprendre par quelle malice, nos paires de chaussettes finissent, un jour ou l'autre, irrémédiablement dépareillées. La solution pourrait bien se trouver dans cette jolie paire de chaussettes anciennes, amoureusement tricotées à la main dans un coton fin.

chaussettes

Bien sûr l'œil est tout de suite attiré par le raffinement du monogramme ajouré. Mais on remarque aussi ce détail malin : chaque chaussette a été équipée d'un petit morceau de tresse fixé à l'arrière de la jambe. Au moment de la lessive, il n'y avait plus qu'à nouer ensemble les deux chaussettes d'une même paire pour éviter les disparitions inexpliquées.

Et si ça vous semble trop compliqué (ou si vous n'avez pas trop envie de vous balader avec une pendouille à vos chaussettes, il y a ça, aussi,>))), vous pouvez contribuer au projet de Marcia de Carvalho qui, entre Goutte-d'Or et Brésil, recyclera vos orphelines en créations très tendance, en favorisant au passage le lien social et le développement durable. Du bijou de cheveu au pull pour beau gosse, vous ne verrez plus vos chaussettes du même œil !

défilé chaussettes

Ces chaussettes ne sont pas le dernier élément du plateau de Séverine que j'aurai l'occasion de vous détailler,>)))

Posté par OuvragesDeDames à 06:31 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,