19 novembre 2017

Qui es-tu Ernestine ? {1}

L'ouvrage d'Ernestine est un de ces jolis mystères qui me font démarrer au quart de tour. Il arrive pourtant dans mes mains un peu écrasé par un cadre ovale, trop mal taillé pour lui rendre justice. Je me dépêche donc de le démonter et, par la même occasion, de faire disparaître le doupion turquoise du fond qui avale la douceur nacrée des couleurs. Je suis sous le charme de cette moitié de bourse perlée, restée en suspens sans atteindre sa destination finale d'objet utilitaire. Elle est tout petite, 9 centimètres de hauteur sur... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:12 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : ,

05 novembre 2017

Une anguille aux yeux énormes

Encore une fois, je ne suis pas bien sure d'avoir été vraiment raisonnable en ramenant en Bourgogne ce mannequin auvergnat. Mais prise par le charme de l'objet, j'ai oublié la place qu'il allait occuper chez moi (pour ne servir à rien, évidemment...) et le travail de restauration qui s'annonce à nouveau. Parce que si vous suivez bien, j'en ai déjà un à remettre en état... Enfin, inutile de refaire l'histoire : je l'ai, je le garde. Pour me familiariser avec ce nouvel habitant, j'ai exploré l'intérieur du buste, que j'ai trouvé... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:45 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags :
29 octobre 2017

Classeur généalogique

Une fois encore, j'ai saisi l'occasion de marier  mes envies de bricolage et la recherche généalogique. Quand on aime que la broderie raconte une histoire, y a-t-il plus beau projet que de coucher nos ancêtres sur le tissu ? Ici le bonus était, par-dessus le marché, de réaliser (enfin !) un objet utile car il me fallait un classeur pour offrir une généalogie conduisant, en cinq générations, jusqu'aux années de la Révolution. Une branche maternelle tout entière située dans le département de l'Isère, une branche paternelle... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:22 - - Commentaires [62] - Permalien [#]
Tags :
10 septembre 2017

Fournitures scolaires

Ça y est, les courses sont terminées ? Vous avez enfin trouvé les cahiers qui croisent le bon format, la bonne couleur, la bonne reliure, la bonne taille de carreaux ? Bravo ! Moi je me suis simplifié la vie en achetant sur catalogue, chez Gallica qui est définitivement mon magasin en ligne favori. J'ai profité de la rentrée pour farfouiller dans les catalogues de mobilier scolaire qui se sont, par hasard, ouverts à la page des cours de couture :-) On y trouve d'abord les fournitures classiques, celles qui sont indispensables à qui... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:09 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2017

Et si c'était... ?

Je scrute, encore et encore, des images de commerces parisiens en espérant un jour tomber sur une image du magasin Sajou. C'est un petit peu énervant de penser que des photographies ont probablement été prises, qu'elles existent peut-être toujours, mais que faute d'identification, on ne le saura jamais. Ces deux dames un peu sévères, par exemple, posant pour un photographe dont l'atelier se trouve justement rue Rambuteau, ne pourrait-elles pas être des employées Sajou ? Elles sont présentées comme possibles vendeuses de rubans, mais... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:03 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2017

Soie en bottes

Après le fil en moche, voici un conditionnement utilisé souvent pour un fil plus sophistiqué. Pour le dictionnaire de l'Académie française de 1762, "on appelle Botte de soie, l'assemblage de plusieurs écheveaux de soie liés ensemble. Une botte de soie. Marchand de soie en bottes". Balzac dépeint, dans Les célibataires, les méthodes d'éducation expéditives du père Rogron qui entend laisser ses enfants se débrouiller pour faire fortune ; le coup de pied bien placé par lequel il s'en débarrasse expédie sa fille Sylvie au milieu de la... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:40 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2017

Les matinées d'Estelle

Droit de suite... je me rends compte que je laisse en suspens bien des sujets qui attendaient un développement. C'est le cas pour ces mystérieuses matinées sur lesquelles nous nous interrogions quand je vous ai parlé de l'inventaire après décès de mon ancêtre Estelle, établi en 1884. Pourtant à la suite de notre discussion, j'avais eu grâce à vous de nouveaux éléments permettant d'éclairer un peu ce mystère. C'est tout d'abord Michèle qui nous proposait dans les commentaires cette définition du Larousse ménager de 1926 : Matinée... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 12:03 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2017

Fil moche

Quand on croit avoir tout vu, il en reste encore un sacré paquet à découvrir ;-) Heureusement, me direz-vous... La découverte de la semaine se fait pour moi au détour du catalogue d'un mercier en gros, dont j'aurai l'occasion de vous reparler. Pour le moment, cette simple annonce me semble un petit bijou : J'ai un peu tiqué sur le coup, pensant à un filateur qui aurait poussé trop loin le délire en cherchant à se démarquer de ses concurrents avec le nom de son fil. Mais comme il faut quand même toujours vérifier, un premier regard... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 09:18 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags :
01 mai 2017

Go gentle babe

Dans les registres du London Foundling Hospital, comment ne pas s'arrêter, une fois de plus, sur les émouvants signes de reconnaissances laissés par les mamans sur leur nourrisson, au moment de rompre le lien ? C'était un premier mai... Ici, le bébé est marqué au point de croix et accompagné de voeux déchirants que je ne me risquerai pas à traduire, de peur d'en perdre la finesse, surtout dans cet anglais du XVIIIème siècle. Mais les mots de cette mère souhaitant à son enfant, loin d'elle, une vie de bonheur et d'amour... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 09:41 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2017

A l'Orme St Gervais

En septembre 1815, Madame Sterlin Fagnier "tient magasin de toiles, mousselines, dentelles et linge de table", à l'enseigne de l'Orme Saint Gervais. Elle fait aussi "trousseau et layette, broderies en tous genres". source : Gallica Deux siècles après, l'orme de justice est toujours sur la place Saint-Gervais. Ce n'est plus le même, bien sûr, celui-là a été planté en 1935. Mais on voit toujours, aux balcons environnants, les beaux motifs que lui et ses petits frères ont inspirés aux artisans ferronniers.  Ce qu'on ne trouvera... [Lire la suite]
Posté par OuvragesDeDames à 06:55 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :