19 février 2015

Une aiguille de moins

La même insolence, le même mépris du qu'en dira-t-on, le même pied-de-nez aux conventions... Une année ne sera pas passée avant que Geneviève Dormann n'emboîte le pas de Régine Deforges, sa complice en broderie.

Journaliste et écrivaine, elle aussi a dû sacrément hausser les épaules face à la condescendance de certains cercles littéraires ne voyant qu'un amusement à la limite du canular dans ces "petits ouvrages sur le point de croix", écrits à deux passions et à quatre mains

geneviève dormann.

Je nourris pour elle la même reconnaissance, je lui dois les mêmes remerciements. Mes souvenirs de lecture heureuse, Le bal du dodo, La bicyclette bleue, se mêlent à mes plaisirs de brodeuse, décomplexée par ces deux anti-conformistes rebelles aux conventions.

Le monde de la broderie évoluera désormais sans Geneviève Dormann. Chacun des mots que j'ai écrits l'année dernière pour Régine Deforges sont pour elle aussi, vous pouvez les retrouver dans ce billet.

Train 1

De même que certains paysages sont à jamais marqués par les livres que nous y avons lus, les broderies irradient des ondes de tristesse, de joie ou de malice. C'est pourquoi le morceau de canevas ou d'étoffe où l'aiguille traîne à sa suite les fils couleur de rubis, d'indigo ou de jade garde longtemps la trace des moments précis d'une vie que, seule, la brodeuse peut encore décrypter longtemps après ; ici, c'était un chagrin ou un plaisir d'amour, là, une attente impatiente ou la sérénité amicale d'un soir d'été.
                                                                                                              G.D.

Train 2

Les petits trains ainsi que la citation sont extraits du premier ouvrage de ces dames, Le livre du point de croix. Je n'ai malheureusement pas pu identifier le crédit de la photo, mais je déroge à mes habitudes en l'utilisant quand même, pour le sourire solaire de Geneviève et le monograme discrètement brodé sur le revers de sa poche...

Posté par OuvragesDeDames à 06:17 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : ,


01 février 2015

2015, jolie, jolie, jolie...

Et encore un mois qui a filé à toute vitesse ! Celui des mots doux apportés chaque jour par le facteur, des enveloppes ouvertes avec fébrilité, des jolies surprises émergeant du papier froissé... ce mois-là, je voudrais qu'il ne finisse jamais ;-) Alors, après la couronne d'Élisa, voici la rétrospective des cartes faites main que j'ai reçues cette année, juste pour m'aider à patienter jusqu'au prochain janvier.

Voeux 2015-1

La ribambelle d'Annie, ma complice de l'Avent ; la carte ornée de dentelle brodée par Anna ; le coeur aux points spéciaux brodé par Marie-Thé en souvenir d'un bon week-end à Noizay ; le joli clip bricolé par Séverine sur... une ancienne pince à mise en plis, la bonne idée !

Voeux 2015-2

Le tableau brodé chaque année par Catherine, inspiré cette fois-ci par le peintre hollandais Wobbe Alkema ; la carte dépliante vintage de Marie-Christine ; le Noël ancien orné de dentelle de papier par Marie-Noëlle.

Voeux 2015-3

Les jolis papiers scrappés de Christine ; la mini-boîte en kit de Yuko ; la tartelette aux bonbons roses et chantilly de dentelle de Nicole ; la délicate carte à dentelle brodée à tout petits points par Sylvie.

Voeux 2015-4

Pour noter toutes mes idées de l'année... le carnet au point de tige parfait de Marie-Françoise ; le pot à boutons anciens de Marcelle accompagnant son livre passionnant ; le coussinnet au coeur brodé par Françoise, qui a déjà trouvé sa poignée de porte ; la jolie carte au sapin positif/négatif de Michèle.

Voeux 2015-5

La carte scrappée par Sandra ; les étoiles découpées de Martine ; le bijou de sac et les jolis pliages de Lyne, venus de l'autre côté de l'Atlantique ; la préciosité de la carte sortie des mains de Véronique.

Voeux 2015-6

Les découpages tout en sérénité de Maryvonne avec ses mandalas ; tout en lumière de Sylvie avec ce photophore découpé, un modèle de Lisele ; tout en volutes de Pierrette.

Voeux 2015-7

L'origami brodé d'Yvonne ; la toute douce étoile tricotée d'Odile ; le pique-aiguille petit Chaperon Rouge de Mimi.

Voeux 2015-8

Et pour terminer, les deux cartes de mes complices dijonnettes, Babeth et Brigitte. Ce que je ne peux pas vous montrer : les bredele de Denise... avalés depuis longtemps, impossible de résister ;-)

C'était le tour des cartes concotées à la maison, parmi lesquelles il y a de si jolies idées à prendre. Tout au long de l'année, vous aurez aussi certainement l'occasion de voir les jolies vieilleries reçues en ce début d'année, après en avoir déjà eu un petit aperçu ici.

Mais quelle que soit leur origine, à vous toutes qui avez rempli ma boîte aux lettres d'heureux présages et de doux mots, merci !

Posté par OuvragesDeDames à 08:45 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 décembre 2014

Avent 2014 - C'est Noël !

Comme je vous l'ai dit hier, nous prolongeons encore le plaisir de l'Avent grâce à la jolie idée d'Annie qui a glissé dans son colis un cadeau pour le jour de Noël. Alors une dernière fois...

Livré dans ma Bourgogne

C'est vrai, c'est la dernière surprise que nous découvrons, et ça c'est dur, car l'habitude s'était facilement installée ;-) Mais Annie ne perd pas le moral et le message que me délivre son paquet d'aujourd'hui me permet déjà de rêver à d'autres aventures ! Des bougies à allumer l'année prochaine, une pochette digne des rois mages ornée d'une pierre précieuse, de broderie fine et de soierie...

Avent 2015-1

Avent 2015-2

Livré dans son Languedoc

Un nuage de laine, juste ce qu'il faut pour réchauffer ses poignets les jours de tramontane. Ce petit modèle, très agréable et ultra-rapide à tricoter, est offert par Anna Andréason et vous le trouverez ici. La seule modification que j'ai apportée à ses explications est pour la finition : au lieu de rabattre toutes les mailles au dernier rang, j'ai rabattu seulement les huit mailles correspondant au pétale, comme pour les cinq motifs précédents. Puis j'ai réalisé l'assemblage par un grafting cousu dans les mailles restant sur l'aiguille : je trouve que ça constitue une finition plus discrète qu'une couture classique.

J'ai utilisé la qualité Week-end de Plassard, tricotée avec des aiguilles de 3 mm.

chauffe-poignetsMerci, mon mannequin mains ;-)

C'est une belle aventure qui prend fin, une fois encore. Respecter le rituel de l'Avent nous aura permis de patienter tout ce mois de décembre. Mais surtout, les échanges d'amité permettent de redonner du sens à la jolie période de Noël en mobilisant nos pensées, en piochant dans nos trésors, en faisant fonctionner nos doigts... plutôt qu'en cédant à la grande foire commerciale environnante.

Oui, il ne tient qu'à nous de choisir d'autres fêtes. Annie, merci  d'avoir parcouru ce mois de décembre avec moi, je me suis régalée à réfléchir au contenu de mes 26 petits paquets, je ne me lasse pas de regarder les 26 petites merveilles que tu m'as préparées ! Et tu sais maintenant à quel point chacune des surprises que tu as si soigneusement choisies pour me faire plaisir ont été importantes pour moi, particulièrement cette année...

Posté par OuvragesDeDames à 10:16 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 décembre 2014

Avent 2014 - 25ème jour

Livré dans ma Bourgogne

A accrocher dans le sapin, un ultime ornement qui résume tous nos échanges -les petits points et la chine- dans un scrap doré avec un insigne en laiton piqué dans la toile brodée du coussinet. Un "bon" (...pour les filles, de conscrit, je pense ?) malicieusement converti en "bon Noël", pour mon plus grand plaisir.

Bon Noël

Livré dans son Languedoc

Comme je l'avais fait il y a deux ans, je pensais clore cette série par un de ces marquoirs rouges auxquels elle et moi sommes tant attachées. Je suis partie d'un alphabet vu au musée de la vie bourguignonne lors d'une exposition consacrée, il y a plusieurs années, aux ouvrages des petites filles. Je l'ai adapté et brodé sur de la gaze de soie 84, c'est-à-dire qu'elle fait 33 points au centimètre. Sur ce support, le marquoir terminé mesure 35 mm de côté.

Vous allez trouver aujourd'hui ce modèle dans votre messagerie, si vous êtes abonnée aux messages du blog. Et bien sûr que vous pourrez le broder en grand ;-)

Marquoir miniature

Mais ce n'est pas fini, car Annie est une coquine qui avait glissé dans son colis un ultime paquet pour le jour de Noël. Et comme j'ai eu tout le mois de décembre pour lui rendre la pareille, nous serons encore deux, demain, à ouvrir notre dernière surprise ;-)

En attendant, je vous souhaite à toutes une douce nuit de Noël.

Posté par OuvragesDeDames à 06:10 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 décembre 2014

Avent 2014 - 23ème jour

Livré dans ma Bourgogne

Un carnet bien protégé dans son étui. Il est orné de deux alphabets sobres et élégants, brodés dans des teintes exactement assorties à la belle toile à matelas qui le double. Il va direct dans mon sac, pour noter les idées à la volée !

carnet

Livré dans son Languedoc

Une bobine de filature garnie d'une dentelle au filet avec un joli motif de roses en branches.

Bobine filet roses

Comme les dessins de filet conviennent aussi très bien au point de croix, j'ai relevé le diagramme de cette frise et je l'envoie aujourd'hui aux abonnées.

Posté par OuvragesDeDames à 06:04 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08 décembre 2014

Avent 2014 - 9ème jour

Livré dans ma Bourgogne

Toute une série de ces vieux papiers qui nous touchent par leur images gaies et naïves, leur graphisme et leur jolie typographie.

images anciennes

Espérance Say

Livré dans son Languedoc

Une boîte miniature brodée, pas plus grande qu'un morceau de sucre et qui par conséquent... ne permet de strictement rien ranger ! Très intéressant... Ah, si : une dent de lait de Violette, peut-être ?

boîte miniature

J'ai profité de la journée d'hier pour remplacer les vilaines photos prises de nuit par des images en lumière naturelle qui rendent bien mieux justice aux surprises d'Annie. Alors n'hésitez pas à refaire un petit tour dans les échanges de la semaine passée !

Posté par OuvragesDeDames à 06:25 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 décembre 2014

Avent 2014 - 8ème jour

Livré dans ma Bourgogne

Assortie au bougeoir bijou d'hier, une pochette finement brodée pour les bougies qui me permettront d'éclairer les dimanches de cet Avent. Celle d'aujourd'hui illumine déjà notre grisaille  !

bougies de l'Avent

Livré dans son Languedoc

Deuxième dimanche de l'Avent, deuxième lumière, les choses se précisent ;-)

dimanche 2

Vous y êtes habituées maintenant, l'image part aujourd'hui dans la messagerie des abonnées aux messages du blog, et vous avez toujours la méthode pour imprimer les bougies dans ce billet.

Posté par OuvragesDeDames à 09:42 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 décembre 2014

Avent 2014 - 4ème jour

Livré dans ma Bourgogne

Une pochette à serviette brodée d'un plumetis parfait –ce qui n'est pas si courant- et agrémentée d'une rivière de jour. Attention Annie, il ne faut pas me chercher avec tes messages provocateurs ;-)

Porte-serviette

Livré dans son Languedoc

Un bouton de métal à son monogramme pour fermer... une pochette ? un sac ? une boîte ?

Bouton AG

Posté par OuvragesDeDames à 06:12 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 décembre 2014

Avent 2014 - 2ème jour

Livré dans ma Bourgogne

Un beau tampon ancien à l'initiale de mon nom, mise en valeur dans une couronne fleurie. Il a été gravé à Épernay, dans ma Marne natale… Il y a 121 ans, ma grand-mère Ernestine naissait à 6 kilomètres de là, amusante coïncidence pour ce joli objet traversant toute la France pour arriver chez moi, non ?

Tampon

Et nous continuons dans les rapprochements de hasard... puisque nous nous sommes aujourd'hui accordées sur nos initiales ;-)

Livré dans son Languedoc

Une broderie au plumetis juste à son monogramme, récupéré d'un vieux drap en bout de course. Je parie que cette bricoleuse inventive saura quoi en faire !

Monogramme AG

Posté par OuvragesDeDames à 04:44 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 novembre 2014

Vintage... déjà !

Puisque j'avais commencé avec les concours (le repose-cul de Babeth ici, le mien ici), je continue pour vous montrer ma participation à la toute première édition organisée en interne par le Point de Croix Bourguignon sur le thème du sac. 1999... ça date, effectivement ! Curieusement, je me rappelle exactement où j'étais et comment l'idée m'en est venue, à une époque où l'on n'avait pas encore vu de nuancier brodé. Je réfléchissais à la manière de sortir de ma zone de confort (= du rouge, puis du rouge et encore un peu de rouge), tout en regrettant d'avoir si peu d'aptitude à marier les couleurs de façon harmonieuse. Et tout à coup, à l'occasion d'une énième rêverie sur le sujet, je suis tombée de ma chaise en pensant au nuancier qui les juxtapose toutes avec un tel panache,  sans qu'aucune ne tue les autres ou ne jure avec elles. Franchement, j'aurais pu tilter avant : le secret était, là encore, dans l'accumulation !

nuanciers

Bon, le nuancier, OK ... Pour le support, je venais de reprendre mes études et pour marquer le coup, mon père m'avait offert un cartable, réédition moderne d'un de ceux qu'utilisaient les courtiers travaillant à la Bourse de New-York, au début du siècle. Son ingénieuse construction lui donnait le grand avantage de présenter deux côtés de même importance, et donc autant de surface pour la broderie. Comme elle était de surcroît facile à reproduire, je n'ai pas hésité à en adopter le principe.

cartable cuir

Et puis au final, cet ouvrage me tient particulièrement à coeur car il a été brodé dans une période délicate pour moi. Et avancer sur les petits rectangles de ce nuancier de manière quasi hypnotique m'a permis de fixer mon attention sur autre chose que ma peine. En activant mon aiguille, j'avais l'impression de flotter dans un entre-deux qui posait sur la vie réelle un voile de douceur. Je scarlettisais à fond : "J'y penserai demain. Demain est un autre jour...". A raison de 364 rectangles dont chacun mobilisait à peu près vingt minutes de mon temps, je peux dire avec le recul que ce fut une psychothérapie à bon compte. D'ailleurs je me demande souvent comment font les personnes qui ne travaillent pas de leurs mains pour s'abstraire de leur chagrin dans les méchants moments...

Bon, assez blablaté : ma vie, mon oeuvre, ça va un moment ;-) Place aux photos de mon vieux cartable qui a bien vécu, qui s'est affaissé et décoloré à certains endroits, mais pour lequel j'ai toujours autant d'affection.

cartable devant

cartable dos

cartable détails 1

cartable détails 2

Aujourd'hui je le construirais sur une base de molleton rigide pour qu'il conserve une meilleure tenue, mais ce dont je suis toujours aussi fière, c'est ce qui se voit à peine : tout le montage entièrement réversible, réalisé à la main en piqûres sellier en comptant bien mes quatre fils pour chaque point, en même temps sur le dessus et sur le dessous... là aussi il y avait de quoi se concentrer un moment !

piqûres

Posté par OuvragesDeDames à 06:38 - Commentaires [83] - Permalien [#]
Tags : ,