04 décembre 2016

Cartes à fil

J'ai bien l'impression que vous avez aimé la forme des cartes à fil de la semaine dernière ;-) Voici donc un petit bricolage du dimanche.

Je vous les propose aujourd'hui dans les deux versions : la classique avec l'Aiguille, la perfide avec le Serpent. Vous aurez la possibilité de les imprimer ainsi avec tout leur graphisme d'origine, ou bien d'utiliser uniquement la forme pour les découper sur le fond de votre choix. J'ai ajouté le gabarit dans des tailles supérieures (agrandi par 1,5 et 2), au cas où vous voudriez l'utiliser pour des cartes à dentelle ou à galon, par exemple.

Les fichiers imprimables partiront dans la journée vers les abonnées aux billets du blog.

Gabarit cartes à fil

Voici également, pour Marie...et pour toutes celles que ça tentera bien sûr, les couleurs de cette belle gamme dans les références DMC : 3827, 300, 677, 676, 3756, 3773, 470, 370, 869, 838, 680, 3809, 3799+écru. L'offre DMC est assez riche pour offrir des équivalences très proches ; quelque temps à la lumière et à la poussière, l'illusion sera parfaite ;-)

A l'Aiguille DMC

Posté par OuvragesDeDames à 11:51 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 mars 2016

Спасибо, Франсуаз !

Françoise m'a envoyé cette semaine, à l'occasion de mon anniversaire, une petite boîte scrappée qui a levé en moi une bouffée de nostalgie. Car elle a pris soin d'y réunir beaucoup de ce que j'aime : il y souffle un petit vent de Russie autour de mille pienpiens de mercerie. Dentelles, bouton, vieille étiquette DMC et pubs recyclées, c'est le choc de mes mondes qui se cache sous ce couvercle ;-)

Boîte Françoise

Françoise, tu ne le sais pas mais je conserve depuis longtemps l'emballage d'une tablette de chocolat, curieusement achetée dans une épicerie russe de Kensington (!) J'ai une tendresse particulière pour cette illustration à l'inspiration résolument soviétique. Il y transparaît tant de foi en un avenir radieux, alors qu'il y avait si peu de raisons d'y croire !

Alionka chocolat

L'image d'Alionka me rappelle des heures et des heures de balades le long de la Moskova, avant que l'usine de confiserie Octobre Rouge ne devienne ce lieu tellement branché, fréquenté aujourd'hui par les bobos de la capitale russe.

Usine Octobre Rouge

Bien avant même, en vérité (je ne devrais pas m'en vanter ;-) qu'elle ne fut désaffectée. Il flottait sur l'île Bolotny, en plein coeur de Moscou, une odeur entêtante et vaguement écoeurante de confiserie industrielle... Aujourd'hui, l'emblématique visage d'Alionka est devenu le summum du hype, au point d'inspirer les peintres de street art comme ici, dans des ruines post-modernes, ces plaques de béton transformées en tablettes de chocolat...

Pasha 183Peinture de rue Pacha 183

Bon, c'est pas tout... mais après la récupération du vieux linge dont je vous ai parlé jeudi, il me vient une furieuse envie de remplir de trésors toutes les petites boîtes qui me passent à portée de main ! Me voilà bien partie, moi...

Posté par OuvragesDeDames à 08:13 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juillet 2015

Noémie : deux versions pour un diagramme

Et voilà relevé le diagramme du marquoir de Noémie. Je vous le propose avec les couleurs du premier jour, telles que Noémie les a choisies, et celles qui ont été mangées par la lumière. Vous pourrez ainsi choisir à votre goût la version qui vous convient le mieux... à moins que vous ne préfériez l'interpréter dans une gamme tout à fait différente !

Marquoir Noémie

Le diagramme part dans la journée vers la BAL des abonnées identifiées aux billets du blog. Un petit tour à la foire des rameaux pour acheter les soies et vous n'aurez plus qu'à vous mettre à l'ouvrage ;-)

Le diagramme de Noémie

Posté par OuvragesDeDames à 07:22 - - Commentaires [98] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mai 2015

Sajou l'innovateur : la nappe de quatre mètres

A l'exposition de 1855 donc, Sajou frappe les esprits en présentant un modèle qui figure à son catalogue de l'année suivante sous le numéro 403, à la rubrique des dessins de crochet et de filet, avec cette description : "Très riche nappe d'autel, représentant les litanies de la Ste Vierge par des emblèmes et des inscriptions".

Le prix est à la hauteur du caractère exceptionnel de l'ouvrage : 20 francs, alors que la majorité des planches est annoncée à 25 centimes, ce qui équivaut à une livre de bon pain. Très peu de modèles dépassent 2,50 francs et il n'y a guère que quelques dessins complexes de Berlin -gouachés à la main tout de même- qui parviennent à dépasser 10 francs.

Nappe 403
source BnF

La presse ne manque pas de saluer la performance de Monsieur Sajou comme il se doit :

"Cette nappe d'autel est d'un style élégant, sans rien perdre du caractère austère qui convient aux objets consacrés au culte. (...) Il y avait danger d'être lourd par trop de simplicité, diffus par trop de détails. M. Eug. Hagnaüer a su rester dans les conditions d'une sage mesure, et nous l'en félicitons. Son dessin est clair, simple, et a toutes les qualités d'un objet d'art." Le Travail Universel

"Ce sujet présentait de grandes difficultés qui ont été surmontées avec bonheur et feront de cette pièce de broderie une des oeuvres remarquables de l'exposition de l'industrie, où elle figurera dans les montres de la maison Sajou. " Revue des Beaux-Arts

"Sajou n'a pas obtenu pour rien à l'Exposition universelle la médaille de première classe, la plus haute récompense qui ait été donnée à son genre d'industrie. Il est vrai que Sajou avait fait des impossibilités, et je ne puis m'empêcher de rappeler ici sa magnifique nappe d'autel dédiée à la Sainte Vierge, qui ressemblait à de la guipure plutôt qu'à un travail au crochet. (...) Personne n'a pu lutter avec cette merveille." Le Journal des Coiffeurs

Sajou nappe expo 1855Collection personnelle

Il faut dire que Sajou a bien fait les choses pour cet ouvrage qu'il veut hors du commun : le modèle lui-même est grandeur réelle ! C'est-à-dire qu'il se présente sous forme d'un rouleau de papier fort de quatre mètres de long sur quarante centimètres de hauteur, dans une impression d'une qualité remarquable. Sa dimension inhabituelle ne simplifie pas la prise de vue et je peine malheureusement à vous restituer l'aspect spectaculaire de l'ensemble...

Sajou nappe 1855

C'est Eugène Hagnaüer, peintre, miniaturiste, paysagiste, lithographe et "dessinateur ordinaire" pour les dessins de broderie de la maison Sajou, qui est l'auteur de ce modèle. Le Travail Universel fait d'ailleurs remarquer, avec un peu de perfidie, que l'industriel n'est pas très pressé de mettre à l'honneur les artisans de son succès : "Cette belle broderie est due à la main habile de Mme Pessière, qu'un hasard heureux nous permet de nommer. Car, nous devons le dire, M. Sajou, qui est au premier rang, non parce qu'il est le seul, mais bien parce qu'il est le plus habile, a la faiblesse, lui aussi, de cacher les noms de ses collaborateurs, et si nous les dévoilons presque malgré eux ou même à leur insu, c'est pour être fidèle au principe que nous défendons". Ça, c'est dit...

Je ne vous propose pas de réaliser la nappe entière ;-) Mais elle comporte une jolie demi-couronne de roses dont j'ai relevé le diagramme : vous le recevrez dans la journée, si vous êtes abonnée identifiée aux billets du blog..

Sajou couronne vignette

Posté par OuvragesDeDames à 07:47 - - Commentaires [67] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 octobre 2014

La box de Séverine

A mon tour d'ouvrir la boîte aux merveilles ;-) Dans cet échange, j'ai eu la chance d'être la gâtée de Séverine, avec le seul regret qu'elle n'ait pu être parmi nous. Mais le plaisir de la découverte fut là à la livraison du facteur, avec l'impression d'ouvrir une boîte à trésors... à plein de trésors !

Box_Séverine_1La règle du jeu était parfaitement respectée : le vieux, le neuf, le bricolé et le gourmand se mêlaient dans ce joli colis. J'ai mis à droite le détail du tampon scolaire champignon et le mini-panier taillé dans une noisette. Il est attendrissant car il fait penser à une babiole sculptée au couteau pour un enfant, à une époque où beaucoup de gens n'achetaient pas de jouets.

Box_Séverine_2

Le neuf s'est présenté sous forme de jolie papeterie avec carnet et étiquettes et la gourmandise sous celle de chocolat. Lui, je me suis dépêchée de me faire aider pour le grignoter, car j'aurais bien été capable de le faire disparaître toute seule à la vitesse de l'éclair ;-)

Box_Séverine_3

Enfin sortie des mains de Séverine avec qui j'ai tant de goûts en commun, une composition de vieux papiers, de linge ancien et de boutons de nacre protégée par un cadre bombé. Un aiguillon de plus pour me pousser à recycler ceux que j'ai en réserve depuis si longtemps...

Pour que vous profitiez vous aussi des surprises qu'elle m'a préparées, je vous livre une illustration délicieusement désuète extraite de l'Étoile Noëliste de 1932 qui complétait l'envoi. Elle pourrait être utilisée pour faire une étiquette, par exemple : il suffit de cliquer sur la vignette qui suit pour la récupérer toute prête à être imprimée.

vignette_Etoile_Noeliste

Ma chère Séverine, encore un grand merci et l'an prochain, le bonheur sera complet si nous pouvons te retrouver dans notre coin de campagne en même temps que tes trésors !

Posté par OuvragesDeDames à 07:31 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,


20 novembre 2013

Mouchoir prime

Voici un curieux moyen de promotion, que je découvre grâce à un cadeau de Michèle. Décidément, elle a le don de me dégotter les publicités qui font mouche.

C'est un sachet de toile fine, destiné à conditionner 500 grammes de farine et qui n'a visiblement jamais été utilisé. Il n'est pas très grand : 25 cm de haut sur 12 cm de large. Son originalité ? Dès qu'il aura terminé sa première vie de contenant alimentaire, il promet de se transformer en un "superbe mouchoir ourlé", par la simple magie d'une bonne lessive !

sachet recto verso

Cerise sur le gâteau, le minotier qui exploite cette belle idée est marseillais, et je suis contente d'avoir un rappel des huit ans passés dans cette ville où j'ai tant aimé vivre.

logo

Il paraît que nous ne savons plus quoi faire de nos sur-emballages pléthoriques et difficiles à recycler ? Mais la voilà, la solution !

textes

 

Posté par OuvragesDeDames à 08:10 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : ,

10 novembre 2013

La dizaine de Flo

Nous fêtions hier soir le changement de dizaine de notre jeunette... avec quelques mois de retard, comme il se doit ! Ce fut donc notre classique soirée de filles autour du samovar à la russe et des fingers sandwiches à l'anglaise, cocktail cosmopolite qui nous réussit si bien que mes velléités d'innovation se sont, une fois encore, heurtées à un mur de réprobation ;-)-

Soit... j'ai donc sorti le samovar, le linge brodé, mes "terre de fer" préférées et l'argenterie pour dresser une jolie table en l'honneur de ma petite voisine. Les amies se sont chargées des desserts, autant dire que les délices ne manquaient pas.

Samovar

terre de fer

Ne trouvez-vous pas que ces jolis motifs des faïences terre de fer mériteraient d'être traduits en broderie?

paquet

Évidemment, le moment attendu était le déballage du cadeau. Nous l'avons réalisé à six brodeuses et Babeth a assemblé le tout avec la magie créative qu'on lui connaît. Comme l'a fait remarqué Joëlle : "Quand je lui ai donné mon morceau, ça ne ressemblait pas à ça !" ;-)

Le sac de Flo

 Le sac de Flo - les carrés

Le détail des côtés (la tenue est assurée par du molleton rigide) et celui des anses : brodées sur du lin 16 fils, un point d'épines central entouré par deux jours simples (c'est-à-dire assemblés en faisceaux d'un côté seulement, ce qui donne l'effet de triangles) puis finies de chaque côté par un petit ourlet fixé au point de Paris.

Le_sac_de_Flo___d_tails

Et puis ça fait longtemps que je n'ai pas fait un petit signe aux abonnées fidèles qui me suivent à chaque message... et qui ne sont pas loin d'atteindre le premier millier ;-) Alors surveillez vos BAL, je prépare une newsletter avec le diagramme du carré que j'ai brodé sur le sac de Flo, et dans lequel vous aurez juste à remplacer mes initiales par les vôtres.

Le sac de Flo - vignette

Posté par OuvragesDeDames à 08:45 - - Commentaires [136] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 août 2013

Août éphémère

Vous avez raté le marquoir au coq du mois de juillet parce que vous somnoliez les doigts de pieds en éventail au bord de l'eau ou que vous étiez en treck au Bhoutan oriental ? Vous ne l'avez pas raté et vous êtes encore là parce que vous ne prenez de vacances ni en juillet, ni en août ? La maison ne recule devant aucun sacrifice et réitère, pour le mois d'août, l'opération du cadeau éphémère, disponible juste une semaine,>)))

Mais cette fois-ci, il faudra se contenter du diagramme et imaginer le résultat fini : je n'ai pas gardé la moindre photo de ce petit modèle que j'ai pourtant brodé à plusieurs reprises pour l'offrir... Il est récupérable en cliquant sur l'image qui suit.

abc oiseaux

Ce diagramme est téléchargeable une semaine seulement
C'est fini... jusqu'à une prochaine fois !

Posté par OuvragesDeDames à 08:00 - - Commentaires [79] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2013

Juillet éphémère

Aux fidèles de l'été...

A celles qui, envers et contre tout, conservent pendant ces semaines de pause traditionnelle leurs habitudes de lecture et sont présentes à la parution de chaque billet...

Pour consoler celles qui regrettent de ne pas être au vert ces jours-ci…

A vous toutes, enfin, grâce à qui j'ai l'impression d'avoir encore quelqu'un de l'autre côté de l'écran en ces temps un peu relâchés,>))) Voici un cadeau éphémère, sous la forme d'un diagramme qui restera téléchargeable une semaine seulement : ne perdez pas de temps pour le récupérer s'il vous intéresse.

abc coq

Il rappellera quelque chose aux miniaturistes "historiques" : j'avais en effet composé cet abécédaire au coq pour le livre de Pascale Garnier, Miniatures, Scènes de la vie, paru en 1997. Ici il est brodé sur de la gaze de soie 72 (28 fils au centimètre) et mesure fini 5,7 x 4,5 cm. Heureusement, vous pouvez le broder en grandeur nature,>))) Il fait 161 points en hauteur sur 129 points en largeur, à vous de calculer sa taille finale en fonction de votre type de toile.

livre Pascale

Je n'ose vous recommander ce bouquin, qui reste cependant la référence en matière de miniature, car il est épuisé et se négocie d'occasion à des prix qui me semblent peu raisonnables. Mais si le domaine vous intéresse, restez à l'affut, peut-être aurez-vous l'occasion de pouvoir vous le procurer à meilleur compte ?

En attendant, vous pouvez télécharger le diagramme en cliquant sur la vignette qui suit.

 vignette coq
diagramme téléchargeable jusqu'au 25 juillet seulement...
c'est fini, il y en aura d'autres !

Posté par OuvragesDeDames à 07:44 - - Commentaires [132] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juin 2013

Les idées de ces dames

Je n'en ai pas encore tout à fait fini avec Sigean ;-) Car en plus d'y avoir vu beaucoup de jolies choses, j'y ai été fort gâtée et je pense qu'il y a dans les cadeaux que j'ai reçus des idées à retenir. La spécialité sigeanaise tient en effet de la pochette surprise à la présentation raffinée et dont on découvre les éléments avec gourmandise.

Panier de cocagne

Michèle a composé un panier autour du pastel, cette plante cultivée dans le sud-ouest et qui donne des bleus vibrants. Jusqu'au jaune de la fleur de cocagne, rappelé sous la forme d'un pot de faïence ancien... de la pharmacie Bruant qui est, aujourd'hui encore, une institution de Dijon. Nous avons découvert le pastel il y a quelques années à Lectoure et nous nous sommes promis d'y faire teindre toiles et fils pour un futur ouvrage, car ces bleus sont vraiment fascinants.

panier de cocagne

Surprises cintrées

J'aime beaucoup l'idée d'Annie, qui accroche ses surprises sur un cintre vintage patiné en gris, avec des pinces à rideau anciennes : une bobine Herculex qui rejoindra le peloton du 7ème jour de l'avent, un cadre de dentelle au fuseau, une bobine de soie rouge, un ruban crème et un canevas délicatement peint que je mettrais bien en diagramme.

surprises cintrées

Brocante sur un plateau

Séverine a un talent particulier pour mettre en scène ce qu'elle appelle "des riens" et leur donner un air de cabinet de curiosités : une boîte marquetée remplie de belles images et de vieux rubans, une paire de chaussettes monogrammées, des tampons et de l'encre à marquer le linge, une ventouse à téton faisant office de globe sur une jolie présentation et un col cassé, caché dans une serviette resserrée en pochon par la grâce d'une simple ficelle passée dans les jours de son ourlet.

Séverine plateau

Séverine détails

C'est elle qui, dans le même esprit, a garni le présentoir que vous pouvez admirer dans la petite pièce transformée en atelier à l'occasion de l'exposition. Davantage de photos de cette réalisation inspirée dans la "Dominante grise" de Katie.

casier Séverine

Tic, tac, tic, tac : il vous reste encore une très grande semaine pour aller le voir en vrai !

Posté par OuvragesDeDames à 22:41 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,