25 septembre 2013

Rangement et trouvailles

J'ai été payée des efforts de rangement accomplis pendant mes vacances par de multiples trouvailles qui m'ont donné l'impression de faire une brocante miraculeuse sans avoir à sortir de chez moi. Car j'ai découvert un tas de choses que je ne me rappelais même plus avoir. Il faut croire que le désordre a ses vertus...

J'ai exhumé en particulier ces poupées aux airs de Petitcollin qui me donnent de furieuses envies de cartonnage. Et j'ai aussi remis la main sur cette boîte en bois avec sa charmante étiquette intérieure. J'ai déjà évoqué ici la filature Hassebroucq Frères, qui développait un poétique argument pour vanter sa carte d'or. C'est toujours de Hassebroucq qu'il s'agit mais, cette fois, pour son fil en pelotes.

boîte à la Glaneuse

Le joli thème de la glaneuse a largement inspiré les filateurs et les imprimeurs comme en témoignent ces étiquettes figurant dans la collection de la bibliothèque municipale de Lille.

La Glaneuse à la BM de Lille

Pour récupérer l'étiquette HF en bonne définition, il suffit de cliquer sur la vignette qui suit.

Glaneuse vignette

Posté par OuvragesDeDames à 06:33 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,


31 août 2013

Tomates séchées

Je suis comme les écureuils, j'ai besoin de faire des provisions avant l'hiver. Alors je mets l'été en pot, histoire de pouvoir en profiter encore dans quelques mois.

tomates en pots

Et puisque nous sommes dans la pleine saison des tomates, j'en profite en les faisant sécher pour les réutiliser plus tard dans les cakes, les salades, les paupiettes ou les pates. Quand j'habitais dans le Var, je montais mes planches sur le toit le matin et je les laissais sécher, protégées par un tulle, sous le beau soleil du midi. Nécessité fait loi, je dois maintenant en passer par le four, mais c'est presque aussi bon, parole !

tomates à sécher

La manière de faire est fort simple : je choisis des petites tomates allongées, je les coupe en quatre et je les épépine. Je les fais dégorger au sel puis je les dispose sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, côté peau dessous. Je pose un éclat d'ail sur chaque quartier, je parsème de thym et d'à peine de sucre (moins d'une cuillerée à café pour toute la plaque, ça suffit). J'enfourne à 120° avec la chaleur tournante et au bout d'environ deux heures, je retourne les quartiers. Je laisse encore environ deux heures de l'autre côté en surveillant, je les retire quand elles sont bien déshydratées mais il ne faut pas qu'elles colorent.

Ensuite je mets les tomates en pot avec des aromates, laurier ou estragon selon ce que j'ai sous la main. Je tasse bien et je complète par de l'huile d'olive. Pour que le tout se conserve bien, il faut que l'huile recouvre bien les tomates. Et effectivement, ça tient jusqu'à la saison suivante... plus probablement mais il n'a jamais été possible de le tester,>)))

Si l'étiquette vous intéresse pour vos conserves, vous pouvez la récupérer en cliquant sur l'image qui suit.

tomates séchées

Posté par OuvragesDeDames à 09:54 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 août 2013

Melon et ananas

C'est le parfum du jour, parce que mon marchand de primeurs m'a donné un plateau de melons un peu fatigués et qu'il me restait ces ananas séchés, inutilisés depuis Noël dernier. Alors comme j'aime bien les mélanges hasardeux... melon et ananas, on tente ;-) Bien sûr ça ne pouvait qu'être excellent... et ça l'est !

melon ananas

J'ai fouillé dans la boîte à images et j'y ai trouvé cette jolie chromo dont j'ai effacé le "Souvenir" pour en faire mon étiquette à confitures 2013. Si vous voulez l'utiliser, il suffit de cliquer sur la vignette qui suit pour la récupérer en bonne définition. A imprimer sur du papier normal pour coller l'étiquette sur le pot. Moi je préfère la sortir sur du bristol et l'attacher au pot avec un bout de ficelle.

été 2013 étiquette

Ma manière de faire les confitures : 1 kilo de fruits parés, 500 grammes de sucre, 2 grammes d'agar-agar. Je pare les fruits la veille et je les laisse macérer avec le sucre toute la nuit. Le lendemain, je touille bien, je mets ma cocotte sur feu moyen et je cuis une demi-heure à partir de l'ébullition, en écumant si nécessaire. J'éteins le feu, je laisse à peine tiédir, je récupère quelques cuillères de jus pour délayer l'agar-agar et je remets le tout dans la cocotte en mélangeant bien. Je remets sur le feu et je laisse glouglouter 3 minutes à partir de la reprise de l'ébullition. Je mets en pots la confiture bien bouillante, je visse le couvercle et je retourne tout de suite le pot la tête en bas.

C'est l'agar-agar qui fait prendre la confiture. Plus besoin de mettre du sucre à part égale, ni de prolonger le temps de cuisson : on profite ainsi bien du goût du fruit, c'est ensuite impossible de se remettre à la recette classique !

Posté par OuvragesDeDames à 06:38 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 août 2013

Le temps des vacances

C'est le moment de vous montrer ce croquignolet petit carnet "à l'usage des pensionnats de jeunes filles" dont je ne vois à sauver que la couverture désuète et sa jolie frise.

A moins que... vous ne soyez inspirée par les conseils qu'il donne, après tout,>))) Dans ce cas, profitez du temps des vacances pour être "l'ange de la famille","patiente, indulgente et aimante". "Mettez de la modération dans vos amusements", "soyez matinale" et "couchez-vous de bonne heure".

Sans blague, c'est vraiment un programme de vacances, ça ? En attendant, si vous voulez récupérer la couverture pour vos bricolages, vous pouvez la télécharger en couleur et en niveaux de gris, juste en cliquant sur les vignettes qui suivent.

règlement couleurs

règlement NB

Posté par OuvragesDeDames à 09:55 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2013

Ma petite maison

Avez-vous remarqué combien il est difficile parfois de raconter certains moments privilégiés, tant on a l'impression de les avoir vécus presque en apesanteur, dans une bulle de bonheur ? Dans de beaux endroits, avec de belles personnes, à faire de belles choses... C'est exactement de là que je reviens, alors je me bornerai à vous montrer le résultat de ces quelques jours passés en Auvergne, pendant lesquels Hélène nous a fait profiter de tout son savoir dans le domaine du cartonnage et nous a appris les techniques qui permettent les finitions impeccables.

Je vous avais déjà montré du petit chaperon rouge ici,  ou bien encore ... une fois de plus je retombe dans cette ornière si peu originale, mais le thème m'a semblé s'imposer à nouveau puisqu'il était question de maison. Il est temps que je passe à autre chose, tout de même !

maison PCR 4

maison PCR devant

maison PCR côtés

maison PCR 3
La boîte mesure 17 cm x 12 cm et l'abattant avant fait 8 cm de hauteur

Vous devriez surveiller également chez Yuko, ou bien encore chez Cristina, car il se pourrait bien qu'y apparaissent un de ces jours prochains de bien jolies maisons !

En attendant, s'il vous prend à vous aussi des envies de tirer la chevillette, vous pouvez télécharger en bonne définition l'image détourée que j'ai utilisée pour le devant de l'abattant : il suffit de cliquer sur l'image qui suit.

PCR détouré

Posté par OuvragesDeDames à 06:26 - - Commentaires [54] - Permalien [#]
Tags : ,


31 juillet 2013

Chromolithographie : l'envers du décor

Je vous ai parlé dans ce billet du procédé d'impression par chromolithographie, en vous montrant la série que Liebig a consacré au sujet. Je me suis rendu compte en la reclassant que j'avais oublié de scanner le verso. Or lui aussi est plein d'informations et ça fait longtemps que je voulais réparer cette omission.

liebig 1    liebig 2

liebig 3     liebig 4

liebig 5     liebig 6

Pour le reste, je pars me mettre au vert quelques jours dans ce bien joli village

Mailhat

J'y serai en compagnie de chères amies pour faire… quelque chose que je vous montrerai avec fierté à mon retour… si je ne me suis pas vautrée dans la réalisation,>))) Pour forcer la chance, voici tout de même un petit avant-goût de mon projet

projet mailhat

Je me suis régalée à broder à l'arrache ce week-end, avec juste deux trois traits de crayon pour me guider sur le tissu. Et bien sûr, je rame pour terminer à temps...

Posté par OuvragesDeDames à 06:34 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juillet 2013

Fil en vrac

Cette fois-ci, pas de thème particulier pour les dernières étiquettes de boîtes de fil, je balaye les "diverses et variées" que je ne vous avais pas encore montrées.

paris+moulin

SteGeneviève+Sauveur

SR+bernoise

tête d'or+ours

Et je fais également un retour sur le thème des patriotiques et des martiales, pour vous montrer ces deux petites nouvelles.

flotte+amiral

C'est fini pour les étiquettes, il faudra mettre une autre série sur les rails. J'hésite encore : aiguilles ? boîtes de fil ? bobines ? chromos publicitaires ?  cahiers de couture ? manuels ? Ou peut-être pas forcément une série, mais un peu de tout en mélange, que préférez-vous ?

Posté par OuvragesDeDames à 08:33 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juin 2013

Remède miracle

Je vous ai montré dans ce billet le joli panier garni offert par Michèle, qui contenait notamment un pot en céramique siglé de la pharmacie Bruant. Comment ce vieux pot à onguent dijonnais s'est trouvé sur le trottoir d'une brocante du midi, ça c'est un mystère que nous avons peu de chance de percer. En tout cas, il viendra avantageusement tenir compagnie à cet autre article que je ne résiste pas à vous montrer : je l'ai chiné bien plus classiquement à moins de 100 mètres de ladite pharmacie.

L'argument publicitaire est irrésistible : j'en viendrais presque à regretter d'avoir dû vider la bouteille de la tisane miraculeuse qu'elle contenait encore pour pouvoir la nettoyer,>)))

Soeur Marie

A utiliser pour un bricolage second degré ? Pour télécharger en bonne définition l'image de l'étiquette et de la riante soeur en cornette, il suffit de cliquer sur les vignettes qui suivent.

Soeur Marie étiquette                 Soeur Marie détourée

Posté par OuvragesDeDames à 07:36 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juin 2013

Fil allégorique

Pendant ma balade en terre de Languedoc, je vous laisse avec la suite de la série sur les étiquettes de boîtes de fil : des allégories qui n'ont pas trouvé leur place dans les thèmes précédents. Ça  brille, ça resplendit, ça en impose et tiens... voici cette Renommée si partagée que j'avais déjà évoquée ici.

brillante+renommée

miroir+européen

resplendissante+astre d-or

Surtout n'oubliez pas, si vous avez l'occasion de vous trouver entre Narbonne et Perpignan ces temps-ci : jusqu'à la fin du mois, l'atelier de point de croix vous invite, à Sigean, à sa 8ème exposition d'ouvrages au point compté. , intitulée "Au fil de nos envies". J'y suis encore jusqu'à ce soir, alors peut-être à tout de suite ?

Posté par OuvragesDeDames à 07:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2013

Poésie publicitaire

Je vous parle d'un  temps où on se creusait un peu la tête pour développer ses arguments publicitaires : foin des slogans balancés à la va-vite, mais de la poésie pure et dure... Peut-on dire qu'il existe un équivalent aux peintres pompiers ? Alors je vous présente le poète pompier, ses alexandrins qui marchent au pas et sa bonne grosse rime sans malice,>)))

poème verso

Si l'auteur de cette merveille restera à jamais anonyme, en revanche le répertoire général des marques de fabrique nous indique précisément que la marque "Carte d'Or" fut déposée le 17 décembre 1884 par la filature Hassebroucq Frères.

Et j'ai beau me moquer, un article du Progrès du Nord du 10 janvier 1877 nous apprend tout de même que la filature HF a été distinguée par une récompense décernée lors de l'Exposition de Philadelphie. Elle était en bonne compagnie au milieu de nombre d'industriels du Nord oeuvrant dans le textile, parmi lesquels nous remarquerons bien sûr l'incontournable Vrau. On devait quand même croire en ses produits pour organiser leur promotion sous des cieux si lointains, à une époque où il fallait pas loin de deux semaines pour rallier l'Amérique en paquebot !

Et comme le recto de cette poétique publicité est vraiment sans intérêt, je vous laisse avec une belle image trouvée une fois encore à la bibliothèque municipale de Lille. Toujours chez HF, ce n'est pas la Carte d'Or mais presque...

carte soleil

Edit : allez voir , ça vaut 10,>))) Odile le tien est bien moins lourdingue que le mien, presque fripon, je trouve !

Posté par OuvragesDeDames à 07:12 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,