06 septembre 2015

Rien n'avance

Je tricote, je détricote... J'ai finalement réussi à obtenir la bordure que j'avais en tête mais pas encore la frise ajourée idéale pour séparer mes torsades.

Pfffffff... Quelle prise de tête, le tricot, parfois !

Détricotage

Posté par OuvragesDeDames à 07:11 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags :


02 septembre 2015

Voulez-vous zigzaguer ?

Nous devons un nouveau merci à Christy qui m'a gentiment autorisée à vous donner la traduction en français de sa belle écharpe, tricotée dans le style d'un grand designer italien ;-)

Pour la laine, il vous faut quatre pelotes de la qualité Mille Colori Baby de Lang Yarns : deux dans un premier coloris, deux dans un second.

zickzack ChristyLes couleurs de Christy : 51 et 52

zickzack OdileLes couleurs d'Odile : 07 et 54

zickzack SylvaineMes couleurs : 39 et 75

On tricote toujours en mailles endroit, pour un résultat en point mousse. Et on répète toujours le même rang, que l'on se trouve sur l'endroit ou sur l'envers du travail : [5 mailles endroit, 2 mailles ensemble, 4 mailles endroit, doubler la maille suivante en la tricotant dans le brin avant puis dans le brin arrière] 8 fois.

Monter 96 mailles avec la couleur n°1, tricoter deux rangs avec cette couleur, puis deux rangs avec la couleur n°2, puis deux rangs avec la couleur n°1, etc. Tricoter ainsi en alternant les couleurs tous les deux rangs jusqu'à épuisement de la laine puis arrêter.

Si vous hésitez sur la manière de doubler la maille (le fameux kfb anglais), vous avez une explication en images dans cette vidéo, par exemple.

Et puis l'anglais du tricot, c'est vraiment accessible ! Vous pouvez retrouver tous les termes dans ce très bon lexique sur In the loop.

Posté par OuvragesDeDames à 06:13 - - Commentaires [64] - Permalien [#]
Tags :

30 août 2015

L'hiver viendra

Et alors là, même pas peur, je suis au taquet ! Grâce à Odile et son inépuisable talent à dénicher des modèles originaux, j'ai eu un petit coup de coeur pour une jolie écharpe en zig-zag, proposée par Christy Kamm sur Ravelry. Le temps de réfléchir aux tons d'automne dans lesquels je voulais la réaliser et de commander la laine, j'avais mes aiguilles en mains.

Echarpe zig-zag

Elle ne présente aucune difficulté de réalisation, c'est du point mousse tout du long avec juste des mailles ensemble et des augmentations très répétitives. Tout l'effet repose en réalité sur le choix de la laine : c'est un fil changeant et, de plus, on travaille sur deux teintes différentes qu'on intervertit tous les deux rangs. Voilà pourquoi on se retrouve immanquablement avec cet effet de zig-zag bien prononcé.

Echarpe Zig-zag en cours

Je l'ai tricotée dans la laine préconisée par Christy, la Lang Yarns Mille Colori Baby trouvée chez Luce. Comme je voulais une écharpe bien longue pour faire plusieurs fois le tour du cou, j'ai utilisé deux fois plus de laine, huit pelotes au lieu de quatre. Après avoir prélevé de quoi me faire une paire de mitaines assorties, je me retrouve au final avec une écharpe de 2,40 mètres : but atteint ;-)

Echarpe et mitaines

Odile, tu avais raison, le plus compliqué, c'est de choisir sa gamme de tons. Pour moi : 39 et 75 pour être dans les teintes automnales que je voulais obtenir. Tous les deux rangs, la surprise d'une nouvelle association de couleurs naît sous les aiguilles. C'est attrayant et on ne s'ennuie jamais.

Merci Christy pour ce joli modèle !

Edit du soir : Bon... j'ai demandé à Christy l'autorisation pour vous mettre la traduction sur le blog, j'attends sa réponse. Mais franchement ! Vous allez avoir honte quand vous allez voir comme c'est simple ;-)

Posté par OuvragesDeDames à 07:07 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2015

Mon petit prince à moi

Je ne sais pas encore quoi en faire, un tricot rose... mais lequel ? J'hésite : peut-être une étole d'été, un rectangle tout simple avec un beau point dentelle, et que je doublerais d'un liberty fleuri un peu tonique ?

Petit Prince

Pour le moment je vais mettre le coton en écheveaux et le laver, car il n'est pas très net et je n'ai pas envie de le travailler dans cet état. Ça me laissera le temps de cogiter mon affaire ;-)

Posté par OuvragesDeDames à 06:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2015

Sajou l'innovateur : la tricographie du XXIème siècle

Après mon billet de samedi dernier, je me suis amusée à transcrire le motif que j'avais choisi de tricoter dans le manuel de Monsieur Sajou avec une représentation graphique à laquelle nous sommes plus accoutumées aujourd'hui. Voici donc son diagramme :

Tricographie Sajousource Gallica

Puis un choix de codification moderne :

Tricographie moderne

C'est que nous n'avons pas eu à inventer la méthode, nous : il a suffit de l'améliorer depuis 1860 ;-) Mais nos conventions d'aujourd'hui sont tout de même plus lisibles. Enfin, c'est ce qui me semble, qu'en pensez-vous ?

Posté par OuvragesDeDames à 06:12 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


07 mars 2015

Sajou l'innovateur : la tricographie

Après les dessins de Berlin et de broderie blanche, Sajou décide de s'attaquer aux explications de tricot. Et comme toujours, il le fait avec l'objectif affiché de les rendre plus facilement accessibles.

Son nouveau cheval de bataille est, une fois encore, un procédé qui peut nous sembler évident aujourd'hui. Mais ainsi que l'indique Le Monde illustré de 1861, jusque là le tricot "n'était connu que par les traditions allemandes, toutes plus ou moins incertaines et indigestes, ou par des écrits fourmillant d'erreurs". Sajou va y remédier en payant de sa personne : il se fait tricoteur pour mettre au point et tester lui-même la représentation graphique des points qu'il entend proposer à sa clientèle.

Le 13 octobre 1857, il obtient un brevet de quinze ans qui protège la "tricographie pour écrire les explications des dessins de tricot par des signes réguliers sur papier quadrillé".

Tricographie SGDG

Au fait, que signifient ces quatre lettres, S.G.D.G., associées au brevet et que l'on retrouve également sur nombre de petits objets de nos collections ? Rien de prestigieux, c'est le moins qu'on puisse dire ;-) C'est simplement le sigle d'une mention que nous avons vue in extenso dans le précédent billet, sur l'en-tête du brevet déposé pour le dessin conservateur de la vue : Sans Garantie Du Gouvernement. C'est-à-dire que l'autorité qui délivre le brevet a simplement contrôlé le dossier sur la forme mais aucunement sur le fond. Ou dit plus crûment : la méthode brevetée peut n'être point utile, ne pas fonctionner, voire même n'avoir pas l'avantage de l'antériorité, ni celui de la nouveauté !

Brevets SGDG

Mais revenons à notre tricographie. En 1861, Sajou publie un ouvrage basé sur sa méthode, désormais brevetée. Pour notre plus grand plaisir, l'ensemble de ce recueil est disponible sur Gallica. Jusqu'ici je m'étais contentée de le stocker et je l'avais seulement survolé. Mais j'ai été surprise, en le lisant avec attention, de voir à quel point tout y était expliqué de façon très pédagogique.

Tricographie titre

Au passage, on remarque une nouvelle fois l'art consommé de l'auto-promotion dont fait preuve Sajou ;-) A sa décharge, ce discours de bonimenteur était assez en usage à une époque où l'on ne craignait pas de grossir le trait pour faire sa propre publicité. Les supports de communication étant bien moins nombreux qu'aujourd'hui, il ne fallait pas craindre de matraquer son discours les rares fois où l'on parvenait à atteindre la clientèle ! La subtilité n'était pas de mise...

Le recueil débute par une "Explication de la méthode" qui expose les bases de la tricographie. Cette introduction contient notamment "les expressions consacrées par l'usage depuis plusieurs années pour désigner les différentes mailles". Voilà une partie très intéressante pour nous autres, tricoteuses du XXIème siècle, afin d'appréhender le lexique de l'époque. C'est plus facile, en effet, d'aborder la suite quand on a saisi que la passe ou la maille simple sont notre jeté ou notre maille endroit d'aujourd'hui. Pour le reste, les expressions sont étonnamment fixées depuis 1860. D'ailleurs les points de base du tricot sont assez peu nombreux pour que les tricoteuses qui auraient envie de se mettre dans les pas de Monsieur Sajou ne soient pas trop désorientées ;-)

Tricographie méthode

Suivent ensuite les explications des modèles présentées classiquement, c'est-à-dire sous forme de texte. Je n'ai pas testé, ce qui m'intéressait c'était bien sûr la partie graphique. Et finalement, une fois que j'ai eu les aiguilles en main, le diagramme m'a semblé assez facile à suivre. La page consacrée à chaque motif comprend le minimum de texte : nombre de mailles à monter, nombre de mailles à répéter pour le motif, légende. En tête figure un dessin du tricot fini, un peu décourageant car bien sûr, on ne risque pas d'obtenir cette régularité idéale dans la vraie vie. Enfin... pas moi, en tout cas ;-)

Tricographie dentelle

Puis vient le principal, le diagramme à base de quelques signes simples. Il faut un peu de temps pour s'approprier la représentation graphique, moins lisible que celle dont nous avons l'habitude aujourd'hui. Par exemple, les jetés représentés par des demi-traits verticaux sautent beaucoup moins aux yeux que lorsqu'ils sont matérialisés par des cercles. Au début, j'ai aussi été un peu surprise de voir que les surjets n'étaient pas remplacés en miroir par des mailles ensemble, alors qu'il s'agit d'un motif symétrique. C'est pourtant le cas dans certaines autres explications, par exemple les bandes n°13 et n°16.

Tricographie symétrie

Mais au final, le résultat me convient, il ne me reste plus qu'à trouver comment utiliser ce joli motif. Car autant le dire tout de suite, je ne m'en ferai pas des rideaux, bien que ce soit préconisé dans l'album ;-)

Les journaux de l'époque accueillent l'initiative de Sajou par un concert de louanges. Le Monde Illustré ouvre le ban : " M. Sajou donne à ses élèves la grammaire des aiguilles et leur rend facile, en la rendant lisible, l'exécution du modèle le plus compliqué". Et d'ajouter que Sajou " pendant douze ans, a cherché la langue qu'en trois jours, maintenant, elles entendent toutes aussi bien que lui."

Mais c'est la Revue Européenne qui trouve l'argument massue, en remarquant que les signes utilisés pour la tricographie "sont des plus simples : un homme même les comprendrait". Ce n'est pas moi qui l'ai dit ;-)

Posté par OuvragesDeDames à 07:34 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

10 janvier 2015

Bonnet des villes

C'est comme ça, moi le froid, ça me déclenche ! Et après avoir tricoté des tas de mitaines, de châles et d'écharpes, j'ai dû me rendre à l'évidence : je n'avais pas de bonnet. Il paraît pourtant que toute la chaleur du corps se sauve par le haut de la tête, si c'est pas malheureux ;-) J'ai donc remédié à ce grave problème avec un modèle très agréable à tricoter trouvé chez DROPS Design.

bonnet bleu 1

Pour accentuer le petit air sophistiqué de sa forme béret, j'ai ajouté en finition un bouton recouvert de laine dans une couleur contrastée, très facilement réalisé en suivant les indications de Kate Davies.

bonnet bleu 2

Posté par OuvragesDeDames à 09:06 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : ,

25 décembre 2014

Avent 2014 - C'est Noël !

Comme je vous l'ai dit hier, nous prolongeons encore le plaisir de l'Avent grâce à la jolie idée d'Annie qui a glissé dans son colis un cadeau pour le jour de Noël. Alors une dernière fois...

Livré dans ma Bourgogne

C'est vrai, c'est la dernière surprise que nous découvrons, et ça c'est dur, car l'habitude s'était facilement installée ;-) Mais Annie ne perd pas le moral et le message que me délivre son paquet d'aujourd'hui me permet déjà de rêver à d'autres aventures ! Des bougies à allumer l'année prochaine, une pochette digne des rois mages ornée d'une pierre précieuse, de broderie fine et de soierie...

Avent 2015-1

Avent 2015-2

Livré dans son Languedoc

Un nuage de laine, juste ce qu'il faut pour réchauffer ses poignets les jours de tramontane. Ce petit modèle, très agréable et ultra-rapide à tricoter, est offert par Anna Andréason et vous le trouverez ici. La seule modification que j'ai apportée à ses explications est pour la finition : au lieu de rabattre toutes les mailles au dernier rang, j'ai rabattu seulement les huit mailles correspondant au pétale, comme pour les cinq motifs précédents. Puis j'ai réalisé l'assemblage par un grafting cousu dans les mailles restant sur l'aiguille : je trouve que ça constitue une finition plus discrète qu'une couture classique.

J'ai utilisé la qualité Week-end de Plassard, tricotée avec des aiguilles de 3 mm.

chauffe-poignetsMerci, mon mannequin mains ;-)

C'est une belle aventure qui prend fin, une fois encore. Respecter le rituel de l'Avent nous aura permis de patienter tout ce mois de décembre. Mais surtout, les échanges d'amité permettent de redonner du sens à la jolie période de Noël en mobilisant nos pensées, en piochant dans nos trésors, en faisant fonctionner nos doigts... plutôt qu'en cédant à la grande foire commerciale environnante.

Oui, il ne tient qu'à nous de choisir d'autres fêtes. Annie, merci  d'avoir parcouru ce mois de décembre avec moi, je me suis régalée à réfléchir au contenu de mes 26 petits paquets, je ne me lasse pas de regarder les 26 petites merveilles que tu m'as préparées ! Et tu sais maintenant à quel point chacune des surprises que tu as si soigneusement choisies pour me faire plaisir ont été importantes pour moi, particulièrement cette année...

Posté par OuvragesDeDames à 10:16 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 décembre 2014

Avent 2014 - 3ème jour

Livré dans ma Bourgogne

Un coussinet raffiné et odorant pour mes ciseaux, finement brodé d'une couronne autour d'un bouton de velours rouge assorti au croquet qui le retient. Du croquet de velours… je ne connaissais pas, je craque !

Coussinet ciseaux

 Livré dans son Languedoc

C'est l'hiver, on se motive pour se remettre au tricot. J'ai donc bricolé ces marqueurs bien pratiques pour s'y retrouver dans son compte de mailles ou de rangs.

marqueurs

Les marqueurs ouverts, pour le compte des rangs en lisière, sont des petites épingles trouvées chez Marie-Françoise, dans sa sympathique boutique Abrilène. Les marqueurs fermés, pour le repérage des mailles, sont réalisés à partir de fil câblé, sur lequel deux perles à écraser bloquent une perle rouge intercalée.

Posté par OuvragesDeDames à 06:09 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 novembre 2014

Bibiche et le tricot

C'est la saison qui veut ça, on se remet au tricot. Et Bibiche a bien raison...

Bibiche et le tricot

Le personnage de Bibiche est l'un des premiers qu'a créé Pierre Probst, à ses débuts dans l'illustration. Nous lui serons également reconnaissantes d'avoir imaginé en 1953, alors que son éditeur le pressait de mettre en scène un petit gars, une Caroline délurée et indépendante qui sortait enfin des clichés sexistes du moment. Il la croque en archéologue, en exploratrice ou en cow-gril, pendant que Martine, à la même époque, fait ses courses et la cuisine, en s'imprégnant de son futur rôle de petite maman.

Caroline

Et puis voyez comme tout ramène au textile, quand on creuse un peu les choses : Pierre Probst est originaire d'une famille de Mulhouse où tout le monde travaillait pour les Cotonnades d'Alsace, dans le dessin ou la broderie. Et à sa sortie de l'école des beaux-arts, lui même commencera, bien avant son aventure dans le monde de l'illustration, par dessiner des cartons pour la soierie !

Posté par OuvragesDeDames à 12:42 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,