05 janvier 2017

Tous égaux !

Les jeunes, les vieux, les gars, les filles... tout le monde en bave pour enfiler son aiguille ;-)

Fillette

Grand-mère

Norman Rockwell

Posté par OuvragesDeDames à 06:02 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : ,


24 février 2016

Bohin

Mission accomplie, j'ai mis l'enveloppe à la boîte à la dernière minute mais elle est arrivée à temps en Normandie (il n'y a de chance que pour la canaille !). Je crois bien que j'ai pondu un très beau hors-sujet, ce qui était déjà ma spécialité du temps des dissertations. Mais peu importe : j'ai pris énormément de plaisir à renouer avec la broderie, abandonnée depuis plus d'un an ; et même s'il a fallu pour cela avancer à marche forcée, j'ai terminé ma pièce.

En fouillant dans le stock à la recherche d'aiguilles (Bohin, bien sûr ;-) pour peaufiner mon ouvrage, j'ai remis la main sur ce coffret de comptoir, dont je n'avais pas le souvenir qu'il fut Bohin, lui aussi.

Boîte Bohin extérieur

Boîte Bohin intérieur

Par chance, le feuillet situé à l'intérieur du couvercle est en très bon état. Il détaille le choix des aiguilles disponibles à la vente et, comme souvent sur les présentoirs publicitaires, il reprend l'habituel avertissement aux mercières : pas de concurrents dans mon coffret !

Boîte Bohin tailles aiguilles

J'en ai profité pour y piquer sans vergogne une idée, aussitôt adaptée sur ma toile. Bientôt la suite... ;-)

Posté par OuvragesDeDames à 06:14 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

08 février 2016

Break

Et encore une opération catastrophe ;-) J'avais mis de côté dans un coin de ma tête l'information du concours Bohin, en me disant à l'époque que ça valait le coup dy réfléchir... et puis j'étais passée à autre chose. J'ai l'impression que je n'y pensais même pas quand une association d'idées s'est faite dans ma tête cette semaine, un thème que j'avais envie de poursuivre. Et la catastrophe c'est ça : le dossier doit être rendu à Bohin pour le 24 février !

Il faut vraiment que je récupère du temps libre si je veux arriver à quelque chose, d'autant que l'idée que j'ai en tête... je ne sais même pas si ça va fonctionner. Du coup, je reviendrai papoter par ici plutôt vers la fin du mois, après le coup de feu ;-) Mais ça vaut le coup, il a une bonne tête, Benjamin, non ?

Benjamin Bohin

Posté par OuvragesDeDames à 12:50 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags :

14 juillet 2013

Cocorico !

Je l'évoquais déjà le 4 juillet, l'iconographie patriotique française est un peu moins rigolote que celle de nos amis américains. Chez nous on ne s'affranchit guère des thématiques guerrières ou revanchistes, le tout nimbé bien souvent dans des couleurs assez sombres. Mais bon... il y a toujours moyen de s'en sortir, et une fois de plus, je l'ai fait en fouillant dans notre mercerie chérie ;-)

mercerie tricolore

J'ai chiné ce ruban tricolore à Formigine, Rue de la Brocante. Curieusement fabriqué chez nos voisins helvètes, peut-être servait-il à faire les pendouilles pour les médailles ? Je ne vois pas trop quel usage je pourrais en avoir, mais j'ai bien aimé la fantaisie du liseré doré et les étiquettes de circonstance -Corderie Nationale !- de chaque côté de la bobine...

ruban bleu blanc rouge

L'enregistrement par la filature Rogez de la marque "Au Drapeau National" figure dans les tablettes du tribunal de commerce de Lille à la date du 11 janvier 1886, après un dépôt initial onze ans plus tôt par Bianco Aîné. La chromolithographie associée à la marque colle à l'air du temps, en cette fin de XIXème siècle : après la capitulation de 1871, l'imagerie populaire, au diapason d'une opinion publique humiliée, cultivait volontiers le rêve d'une France relevée et triomphante, sur fond d'aube radieuse. Le cliché est ici porté à son paroxysme !

drapeau national

Sur cette pochette à aiguilles, les trois couleurs sont mises en avant de façon plus bucolique, puisqu'elles prennent la forme d'un bouquet de fleurs. Elles soulignent fièrement une fabrication française à Laigle, dans ce même moulin de Mérouvel transformé en empointerie où, quelques décennies auparavant, le manufacturier se plaignait, devant le Comité des Arts Mécaniques, de devoir présenter ses aiguilles "sous une livrée étrangère". Car c'était une époque où, dans l'esprit des couturières, il n'était de bonnes aiguilles que d'Angleterre ou d'Aix-la-Chapelle. Il y a donc bien un message derrière ce bouquet-là : il signe une petite revanche ;-)

aiguilles au bouquet national

Il y a du bleu-blanc-rouge, il y a du drapeau, il y a du national... pour terminer dignement ce billet de 14 juillet, je vous livre les scans de ces deux cartes postales, bien patriotiques elles aussi. Pour les télécharger en bonne définition, il suffit de cliquer sur les images qui suivent.

CPA gloire à la France    CPA honneur et patrie

Posté par OuvragesDeDames à 07:31 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,