11 juin 2017

Soie DMC

Il est bizarre, mon titre d'aujourd'hui ? Pas tant que ça... Nous avons tendance à entendre coton quand on dit DMC mais quelques indices nous entraînent tout de même sur la piste d'autres matières. Par exemple, cette publicité parue dans la Mode Nationale du 19 octobre 1895, entre un remède contre les cors aux pieds et un postiche magique pour les dames chauves.

DMC Mode Nationale

Le fabricant ratisse large : le coton bien sûr, la laine et aussi le lin, récemment ressorti. Même la ramie, une plante textile de la famille des orties, a sa place chez DMC. Et voici également notre soie, dont la production n'est pas du tout anecdotique chez le filateur alsacien. Avez-vous déjà remarqué qu'elle figure en bonne place dans l'Encyclopédie des ouvrages de dames ?

Soie Encyclopédie Dillmont

Une double page y présente la carte des couleurs pour les "articles de soie" et aussi, à la suite, la liste de ces différents produits, avec la grosseur des fils : soie à broder double et triple, soie perlée en deux titrages, cordonnet de soie en trois titrages, soie moulinée et soie de Perse en six brins... Voilà une gamme qui était bien développée !

Soie DMC couleurs et grosseurs

Je me demande lesquelles de ces teintes aux noms si poétiques se trouvent dans ma boîte, frappée sur le couvercle d'un magnifique "Soies lessivables DMC" et venant tout droit d'un Carmel bourguignon. Bleu de Delft ou bleu-paon, brun-cannelle, jaune-vieil-or, lilas ancien, rouge-ponceau, vert-myrthe ou réséda, violet-héliotrope ou scabieuse, je suis toujours émerveillée par la créativité sémantique des filateurs.

Soies

C'est une boîte à quatre plateaux, en piteux état extérieur ; elle a dû traîner partout où ces dames brodaient et leur faire un usage bien intensif. Mais avec elle, la littérature prend corps : je sors des livres pour enfin plonger mes mains dans un  puits de douceur.

Soie DMC boîte

Soie DMC boîte détails

A l'intérieur du couvercle se trouve la notice sur l'entretien des soies qui figure dans l'Encyclopédie. On y recommande beaucoup de précautions pour un lavage et un essorage tout en douceur. Mais j'hésiterais tout de même à faire confiance au boniment publicitaire : je ne crois pas trop au caractère véritablement lessivable de ces fils.

Soie DMC avis

Cette boîte m'a été donnée ainsi, avec son contenu qui semblait y avoir toujours été. S'y cachaient également, sous les écheveaux de fils, quelques reliques de vieux papiers qui la placent au début du XXème siècle. Cependant rien ne permet d'affirmer que toutes les soies qu'elle recèle proviennent de la maison DMC ; elle a fort bien pu servir, au fil du temps, à stocker des écheveaux d'une autre fabrication.

Mais elles s'accordent si magnifiquement ! Il y a des années, j'ai entamé mon petit capital pour broder ce marquoir en hommage à mon arrière-grand-mère qui, de toute son existence, n'a jamais approché si riche matériau. Et je l'ai brodé sur gaze de soie évidemment, histoire de rester dans le ton ;-)

Angéline Laval

Posté par OuvragesDeDames à 06:30 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 mai 2017

Soie en bottes

Après le fil en moche, voici un conditionnement utilisé souvent pour un fil plus sophistiqué. Pour le dictionnaire de l'Académie française de 1762, "on appelle Botte de soie, l'assemblage de plusieurs écheveaux de soie liés ensemble. Une botte de soie. Marchand de soie en bottes".

Balzac dépeint, dans Les célibataires, les méthodes d'éducation expéditives du père Rogron qui entend laisser ses enfants se débrouiller pour faire fortune ; le coup de pied bien placé par lequel il s'en débarrasse expédie sa fille Sylvie au milieu de la mercerie. "A vingt ans, elle était la seconde demoiselle de la maison Julliard, marchand de soie en bottes, au Ver chinois, rue Saint-Denis." Puis elle s'allie avec son frère et tous deux "achetèrent de madame Guenée le célèbre fonds de la Soeur de famille, une des plus fortes maisons de détail en mercerie".

Les annuaires du XIXème siècle regorgent, parmi les merciers, de ces marchands de soies en bottes. Le Paris Illustré de 1855 indique que "les magasins de soie en bottes ou filée, au nombre d'environ 70, se trouvent pour la plupart dans le quartier Saint-Denis". Il s'en fait depuis longtemps un commerce énorme dans le domaine des ouvrages de dames, à tel point qu'on trouve à la 6ème classe du corps des merciers "ceux qui ne vendent que des soies en bottes".

Perrin-JaricotBazar parisien - Source : Gallica

D'ailleurs la législation des patentes n'oublie pas le métier du plieur de soie qui approvisionne tout ce commerce :

PatentesLa législation des patentes appliquée aux industries textiles - Source : Gallica

Soies en bottes, jolies soies en bottes, aurai-je un jour le courage de vous utiliser ? Vous êtes la promesse de beaux ouvrages mais ce serait me priver du plaisir d'entrouvir la boîte aux merveilles pour vous contempler, vous caresser et vous sentir crisser sous mes doigts...

Soie sublime

Et puis quand ce sont de fins écheveaux qu'on a liés ensemble, on parle volontiers de soie en pantines. "Il faut quatre pantines pour faire une main"... Où donc s'arrêteront les découvertes et les mystères au merveilleux pays de la mercerie ?

Soie La Religiosa

Posté par OuvragesDeDames à 06:40 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 novembre 2016

Danser avec David

Danser avec David, c’était comme respirer de bonnes nouvelles. Être tout contre lui, le visage enfoui entre son oreille et son col droit d’officier, c’était comme pénétrer dans les réserves souterraines d’un luxueux magasin de soieries exhalant les parfums caractéristiques de la batiste, du lin et du luxe en balles.

C'est sa rencontre avec Francis Scott Fitzgerald que Zelda évoque dans son unique roman, Accordez-moi cette valse. Où pourrais-je te faire voyager, Alabama, pour que tu retrouves l'odeur du cou de David ? A Colmar, par exemple, parmi les soieries, les rouenneries, les indiennes, les calicots et les percales de Scheurer ?

Scheurersource Gallica

Ou bien préféreras-tu les sous-sols des Grands Magasins du Louvre, dans la ruche bourdonnante de l'expédition des colis ?

Grands magasins du Louvre - emballage et expédition des colissource BnF

Posté par OuvragesDeDames à 06:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

26 août 2015

Soie et dynamite = danger

Je ne résiste pas à l'envie de partager ce curieux télescopage, trouvé en cherchant autre chose (Oh ! ça va, hein, je suis bizarre mais pas à ce point-là... bien sûr que je ne cherchais pas "soie + dynamite" !). De l'intérêt de la sérendipité aussi dans les archives anciennes... Toujours est-il qu'en tournant les pages d'une délibération prise par le conseil général de l'Oise en août 1882, je tombe sur ça :

Dynamite et soie
source : Gallica

Remarquez, il se trouve que, toujours par hasard, ça m'arrange un peu : j'ai deux aïeux qui, au XIXème siècle, étaient mécaniciens à la compagnie du Nord et justement basés dans l'Oise. S'ils étaient partis en fumée à cause des cordonnets de soie, je ne serais peut-être pas là pour railler la prose pondue par les conseillers généraux de ce beau département ;-)

Il ne restait plus qu'à trouver ce fameux arrêté pour vous rassurer (n'est-ce pas que vous étiez inquiètes ?) : la dynamite était classée en première catégorie de danger, et "les cordonnets de soie teints en noir" (sic) en troisième seulement. Moyennant quoi ils devaient être "parfaitement lacés et complètement desséchés (...), emballés par paquets de 10 kilog. au maximum, dans des caisses à claire-voie" elles-mêmes placées dans des wagons bâchés.

Quel luxe de précisions sécuritaires… pour des écheveaux de soie !

Emballage des cordonnets
source : Internet Archive

Oui, je veux bien l'admettre, j'ai l'esprit d'escalier… et avec tout ça je n'ai toujours pas trouvé ce que je cherchais. En réalité je partais à la pêche aux renseignements sur une manufacture de soies établie à Chambly au XIXème siècle, et notamment sur sa marque de fabrique. Car j'ai encore une belle boîte à vous montrer... Est-ce que l'une d'entre vous a déjà entendu parler de cet établissement ?

Posté par OuvragesDeDames à 08:15 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,