Il est des rituels dont il est impossible de se lasser et les jolies découvertes du mois de janvier en font partie. Je suis toujours touchée à l'extrême des surprises que me dévoile jour après jour ma boîte aux lettres, en songeant aux mains qui ont pris le temps de choisir, de broder, de découper, de scraper, de cartonner... pour faire mon année belle.

Pour ouvrir le ban, nichée dans ses dentelles, la fée au petit air boudeur de Pascale qui saupoudre ses voeux sur tout ce qui bouge

Fairy wishes de Pascale

Les jolies bricoles de mercerie de Mimi ; les cartes scrapées et finement découpées de Lyne, Véronique et Sylvie

Lyne Véronique Sylvie et Mimi

Les pains d'épices de Pierrette, le souvenir de voyage d'Odile et la pluie de paillettes de Marie-Christine

Pierrette Odile Marie-Chrstine

Le sapin musicien de Christine, le sapin voyageur de Joëlle

Christine et Joëlle

Des photos de leurs ouvrages  par Marie-Noëlle, Anne et Isabelle

Marie-Noëlle Isabelle et Anne

Les voeux brodés et tintinnabulants d'Yvonne, brodés et lecteurs de Marcelle, brodés et indus d'Annie

Yvonne Marcelle Annie

Le raffinement du carnet impeccablement cartonné de Marie-Thé, pour ne perdre aucune bonne idée

Le carnet de Marie-Thé

Encore du cartonnage avec le chevalet de Michèle et de la couture avec la pochette de Martine pour emporter partout mes sachets de thé

Michèle et Martine

Et puis mes amies connaissent mes faiblesses et mon amour pour les vieilles choses... elles m'aident à ne pas respecter mes résolutions en ajoutant quelques unités à mes collections ;-)

Les cartes postales anciennes de Brigitte, Michèle et Martine

Brigitte Michèle Martine

Un superbe carnet d'échantillons de toiles à matelas sauvé par Élisa, qui fait au passage la démonstration de son talent -un de plus- pour la composition typographique

Elisa

Des dentelles de toutes sortes choisies par Violine, qui sont autant de promesses pour de futurs ouvrages

Violine

Et je finis, pour aujourd'hui, avec les trésors sélectionnés par Josette : une pochette à courrier où ont patiemment été brodées des longueurs de feston et de jolies scénettes illustrant les moyens de communication modernes pour l'époque ; une enveloppe au timbre de la Semaine de Suzette ; un sachet du Bon Marché pour... le thé, peut-être ? J'étais surprise en voyant ce sachet visiblement alimentaire mais effectivement, le Bon Marché a été le premier grand magasin à ouvrir, en 1923, le "Comptoir de l'Alimentation" pour y commercialiser des thés haut de gamme et des conserves fines.

Josette

Merci mes amies, je crois que je suis parée pour 2017 !